Tags Posts tagged with "Marzouki, juive, Tunisie,"

Marzouki, juive, Tunisie,

par -
Le président de la République provisoire Moncef Marzouki a présidé

Le président de la République provisoire Moncef Marzouki a présidé, mercredi, à Djerba, une cérémonie à l’occasion du 10e anniversaire de l’attentat de la Ghriba. Marzouki a dévoilé une plaque commémorative posée devant la synagogue, à la mémoire « des tunisiens et des hôtes de la Tunisie tombés en victimes de cette lâche agression », a-t-il dit, exprimant sa vive compassion avec les familles des victimes.

« Les tunisiens, profondément attachés aux valeurs de tolérance et de modération prônées par l’Islam et par les principes des droits de l’Homme, rejettent toute forme de violence ciblant des civils innocents », a indiqué le Président de la République dans une allocution prononcée à l’intérieur de la synagogue.

« Toute ségrégation à l’encontre des juifs, de leurs vies, leurs biens et leurs croyances est totalement rejetée » a-t-il ajouté, affirmant que « les juifs font partie intégrante de notre peuple. Ils ont tous les droits et obligations, et leur violation constitue une agression contre tous les tunisiens ».

Réaffirmant le souci de « protéger tous les citoyens » et de « les traiter sur le même pied d’égalité », Marzouki a condamné les récents meurtres d’enfants juifs en France.

Le Grand Rabbin de Tunisie Haïm Bittan a souligné que « ce site sacré, ancien et simple, est le symbole de la fraternité entre juifs et musulmans ».

Des juifs tunisiens qui ont pris part à la cérémonie se sont félicité de cette commémoration. Ils ont affirmé à la correspondante de l’Agence TAP que cette célébration « est de nature à les rassurer ».

Perez Trabelsi, président du comité de la Ghriba et de la communauté juive de Djerba, a estimé que la visite du Président de la République revêt plusieurs significations.

« La visite du président Marzouki vient renforcer le rapprochement entre juifs et musulmans tunisiens, et consolider la coexistence pacifique », a-t-il indiqué, considérant également que « c’est un message de paix adressé à tous les juifs de la terre pour qu’ils effectuent cette année le pèlerinage de la Ghriba en toute tranquillité ».

Le président Marzouki a également rencontré des familles de victimes de l’attentat qui ont dénoncé « l’indifférence et la négligence de l’ancien régime ».

Le 11 avril 2002, un camion-citerne de gaz naturel bourré d’explosifs a sauté devant la synagogue, tuant 21 personnes

14 touristes allemands, 5 tunisiens et 2 français. Trente personnes ont également été blessées dans l’attentat-suicide commis par un franco-tunisien de 25 ans qui aurait appartenu au mouvement Al-Qaïda.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Le 29 mars, le Conseil de sécurité des Nations unies votera une résolution sur le possible renouvellement du mandat de la Mission de l’Organisation...

SPORT