Tags Posts tagged with "Mehdi Mahjoub"

Mehdi Mahjoub

par -
0

La Chambre syndicale des concessionnaires automobiles a récemment fait savoir que le programme d’importation des véhicules populaires n’a pas enregistré la réussite souhaitée, étant donné que seulement 1500 voitures sur un total de 5000 ont été commercialisées en Tunisie.

L’échec de ce programme, selon la chambre, s’explique par plusieurs obstacles dont notamment la lourdeur des procédures administratives, l’incapacité de la classe ciblée – ayant un revenu annuel inférieur à 5 mille dinars – à acheter ces voitures dont le prix s’élève à 22 mille dinars, contre 10 mille dinars en 1994.

Dans une déclaration à Africanmanager, Mehdi Mahjoub, porte-parole de la Chambre syndicale des concessionnaires automobiles, a affirmé que les concessionnaires ont, à maintes reprises, appelé les gouvernements qui se succèdent à appliquer l’accord signé concernant la redistribution des quotas des voitures non vendues ; cependant aucune décision pertinente n’a été prise, selon lui.

Il a, en outre,  exprimé sont étonnement suite à la non application de cet accord, précisant qu’un lot de voitures sont arrivées en Tunisie et ont été interdites d’entrée au port, ce qui a poussé les propriétaires à transférer cet arrivage à des ports dans d’autres pays et à en payer les frais, en attendant la permission des autorités locales.

Il a, sur un autre volet, appelé le gouvernement à libéraliser le secteur et à fixer une stratégie de travail pour l’année 2017, étant donné que les importations de voitures doivent être programmées auprès des constructeurs des mois à l’avance.

Le porte-parole de la Chambre syndicale des concessionnaires automobiles a également indiqué que libéralisation du secteur en question permettra de créer des avantages énormes dont notamment la pression sur les prix, une réelle concurrence entre les concessionnaires, l’amélioration des services offerts, la création de postes d’emploi…

Et de rappeler qu’«en tant que concessionnaires, nous collaborons et nous avons eu des réunions avec le département du Commerce. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Zied Laadhari, a donné la permission de faire entrer dans les ports de la Tunisie les voitures importées dans le cadre des quotas qui n’ont pas été vendus ».

Par ailleurs il a indiqué ceci : « Nous réclamons la libéralisation du marché et de la visibilité pour l’année 2017, nous somme  responsables et chacun d’entre nous sait sa taille sur le marché, tant qu’il y a de la demande laissez-nous travailler !

Je tiens à ajouter que nous sommes aussi conscients du manque de visibilité qui nous empêche de travailler et même qui n’incite pas l’investisseur étranger à venir en Tunisie ».

Sur un autre volet, il a déclaré  que l’achat d’une voiture, en Tunisie, est devenu une nécessité à cause de la faiblesse de l’infrastructure de transport public.

Il a également appelé à la révision des taxes et du droit de consommation compte tenu du glissement de la valeur du dinar tunisien et la baisse du pouvoir d’achat.

par -
1

Le porte-parole de la Chambre syndicale des concessionnaires automobiles, Mahdi Mahjoub, a présenté à Shems fm la liste des marques de voitures populaires qui seront mises en vente en Tunisie d’ici le mois de juin ou juillet 2016 ; et qui sont : Toyota, Nissan, Hyundai, Volkswagen, Seat, Peugeot, Kia, Cherry, Mitsubishi, Fiat et Citroën.

Mahdi Mahjoub a précisé que les personnes qui souhaitent acquérir une voiture populaire, devront déposer une demande auprès du ministère du Commerce qui se chargera de vérifier leur éligibilité.

Il a souligné que toutes les voitures seront soumises à un diagnostic, qui sera fait sous l’égide du ministère du Transport, afin de vérifier si elles sont conformes aux normes.

par -
0

City Cars, concessionnaire de la firme automobile coréenne Kia Mptors en Tunisie, dresse son bilan d’activité pour l’année 2015 et annonce des performances exceptionnelles. Selon les chiffres officiels relatifs au marché des véhicules particuliers, City Cars occupe le second rang (seulement 14 unités de différence avec le leader). Avec 4210 véhicules vendus, et une PDM qui passe de 10.4% en 2014 à 10.9% en 2015, City Cars consolide le positionnement de Kia Motors en tant qu’acteur incontournable de cette catégorie sur le marché tunisien.

Sur le marché des Véhicules Légers, City Cars n’a pas manqué sa place dans le top 5 avec une position juste derrière les représentants de 4 marques européennes à savoir Citroën, Volkswagen, Peugeot et Renault, ceci implique l’emplacement de KIA MOTORS en tant que leader des voitures asiatiques vendues en Tunisie.

« Nous continuons à renforcer notre positionnement sur le marché de l’automobile en tirant profit de la confiance du consommteur tunisien grâce à la qualité de nos produits et services. La société continue son plan de développement pour se préparer à une ouverture imminente du marché local », déclare monsieur Mehdi Mahjoub, Directeur Général de la société City Cars.

Avec 2 nouvelles agences 3S (M’nihla et Gabès) et 1 agence 2S (Hammamet), City Cars a renforcé son réseau vers plus de proximité par rapport au consommateur installé à l’intérieur de la Tunisie. Une stratégie qui a favorisé l’accès à un marché prometteur à savoir le marché des utilitaires et ce par l’arrivée du premier pickup Kia K2700 en Tunisie.

Le bilan des immatriculations de KIA MOTORS a été marqué par une progression de 6% par rapport à 2014 grâce au modèle Rio enregistrant une progression de 36% par rapport à 2014.

Etant le modèle le plus vendu en Tunisie en 2015 avec 3256 unités, la KIA RIO est le modèle phare de la marque en Tunisie à travers un taux de satisfaction indiscutable justifiant la montée des ventes d’une année à une autre malgré la concurrence sur son segment.

2016 : L’année City Cars par excellence

Avec l’inauguration attendue du nouveau siège de City Cars durant le premier trimestre 2016, le concessionnaire City Cars mise, sur l’année en cours, pour confirmer sa montée en puissance.

Une batterie d’investissements de calibre a été prévue pour cette année à savoir :

  • Ouverture d’un nouveau centre de livraison et de stockage dans la périphérie de Tunis,
  • Ouverture de nouvelles agence à Monastir et Sfax (2ème agence) ainsi que la densification du réseau sur le Grand Tunis,

Au niveau des produits, City Cars s’apprête à Commercialiser 4 nouveaux produits à savoir la nouvelle Optima et le nouveau Sportage avec de nouvelles motorisations : 1.7 CRDI, 1.6 T-GDI et 1.6 GDI. Cee’d et Procee’d, 2 modèles fabriqués dans les usines européennes de Kia en Slovaquie, seront également commercialisés en Tunisie cette année, équipés d’une nouvelle motorisation 1.4L essence.

par -
0
A l’occasion de son introduction sur le marché principal de la Bourse de Tunis

A l’occasion de son introduction sur le marché principal de la Bourse de Tunis, City Cars, concessionnaire officiel de Kia Motors en Tunisie, a tenu, ce lundi, 21 octobre 2013, une communication financière, au cours de laquelle Mehdi Mahjoub, directeur général de la société a parlé des réalisations et des prévisions de la société pour les prochaines années. Il a indiqué que le chiffre d’affaires de la société a atteint 71 millions de dinars, durant les neuf premiers mois de l’année 2013, contre 67 millions de dinars, durant la même période de l’année écoulée, enregistrant ainsi une hausse de 4,9%. Ainsi, le chiffre d’affaires du 2ème trimestre de cette année a progressé de 2,9% par rapport à la même période de 2012. Le CA, durant le premier semestre 2013, a atteint 44,226 MD contre 50,785 MD en 2012, soit une régression de 12,9%, due principalement, à la baisse du nombre de véhicules vendus, durant le premier semestre 2013, comparé à celui de 2012.

La trésorerie nette s’est élevée, quant à elle, à 40,442 MD au 30/06/2013 contre 31,818 MD, soit une augmentation de 27,1%. Les produits financiers ont enregistré une augmentation substantielle de 171,6% passant de 386.729 dinars au 30/06/2012 à 1.050.994 dinars au 30/06/2013.

Dans une déclaration à Africanmanager, , Mehdi Mahjoub s’est dit confiant et rassurant. Il n’a cessé d’afficher son optimisme face quant aux réalisations de la société ainsi qu’à son avenir. Il a souligné que Kia est devenue, durant ces 3 ou 4 années, parmi les quatre ou cinq premiers concessionnaires automobiles en Tunisie en termes de vente de véhicules, et ce en dépit du système de quotas en vigueur qui n’offre pas, selon lui, une réelle concurrence dans le marché automobile, soulignant qu’il s’agit de quotas bien déterminés fixés au début de chaque année et dont la marge de progression reste minime.

Il a fait remarquer, cependant, que la réelle position d’un concessionnaire en Tunisie sera évaluée à l’aune d’une ouverture du marché, soulignant que c’est la décision que tout le monde attend : « Avec cette ouverture, Kia va être parmi les trois premiers concessionnaires en Tunisie », a-t-il dit. Et d’ajouter que les années prochaines seront meilleures et plus prometteuses pour Kia. « La transparence et la notoriété de l’entreprise ne sont pas à mettre en doute, et cela a été confirmé. Il ne suffit pas d’avoir uniquement la marque mais il faut avoir la marque, l’équipe et son réseau, et c’est ce que je suis en train de faire », a-t-il dit.

Mehdi Mahjoub a affirmé, en outre, que City Cars a misé sur une politique de proximité pour se constituer une clientèle de particuliers. En un délai assez court de 3 ans, la société a pu mettre en place un réseau de 8 agences (réseau d’agents distributeurs), situé dans les grands centres de vie du pays, à savoir Tunis, Sfax, Bizerte, Nabeul, Djerba, Ben Arous, Charguia et Sousse. Deux autres agences, en cours de finalisation à Gabès et à Mnihla Ariana, viendront s’ajouter avant la fin de cette année. Au total, la société table sur 20 agences d’ici l’année 2017, avec de 2 à 3 nouvelles agences par an.

Au sujet de l’introduction en bourse de la société, plat principal de cette rencontre, Mehdi Mahjoub nous a confié qu’il vise à travers cette introduction en bourse d’accroître la notoriété et la transparence de la société. Cela va également dicter à toute l’équipe d’intensifier les efforts pour garantir une marge de progression très importante.

Il a déclaré, également, lors de cette rencontre, que les fonds levés représentent un signe de confiance de la part des bailleurs de fonds et ne font qu’inciter toute l’équipe City Cars à dynamiser davantage le marché automobile en Tunisie. « Nous remercions nos collaborateurs, nos partenaires et nos actionnaires de référence, à savoir l’Etat tunisien à travers Al Karama Holding et le consortium Bouchamaoui/Chabchoub.»

L’introduction de la société « City Cars » s’inscrit dans le cadre du désengagement de l’Etat des sociétés à caractère concurrentiel, par la mise sur le marché de 4 050 000 actions d’une valeur nominale de 1 dinar chacune, représentant 30% du capital de la société, appartenant à Al Karama Holding au prix de 10,950 dinars et ce, dans le cadre :

-D’une Offre à Prix Ferme (OPF) de 1 498 500 actions représentant 37% du total des actions offertes, et 11,10% du capital de la société, centralisée auprès de la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis.

-D’un Placement Global de 2 551 500 actions représentant 63% du total des actions offertes, soit un montant de 27,9MDT et 18,90% du capital de la société auprès d’investisseurs désirant acquérir au minimum pour un montant de 250 000 dinars, centralisé auprès d’un syndicat de placement composé par les intermédiaires en Bourse Axis Capital Bourse, Tunisie Valeurs et Mena Capital Partners, et dirigé par Axis Capital Bourse, désigné comme Etablissement Chef de File. La souscription aura lieu du 21 octobre au 8 novembre 2013.

Khadija Taboubi

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE