Tags Posts tagged with "Messe Frankfurt, Allemagne"

Messe Frankfurt, Allemagne

par -
Alors que des pays cherchent à conforter leur indépendance et leur autonomie économique

Alors que des pays cherchent à conforter leur indépendance et leur autonomie économique, la Tunisie poursuit, encore, sa politique de marginalisation. Texprocess, le salon phare des innovations du secteur du textile et du flexible qui a ouvert, lundi, ses portes à Frankfurt en Allemagne a vu la participation d’une seule entreprise tunisienne alors que le secteur du textile est considéré comme l’un des moteurs de l’économie tunisienne et le plus important pourvoyeur d’emplois industriels avec près de 200.000 postes d’emplois offerts. Pis, la seule structure tunisienne présente, à savoir l’agence de promotion de l’investissement extérieur (FIPA) a pris ses quartiers dans le stand avec plus de 6 heures de retard alors que d’autres industriels ont choisi d’y être plusieurs jours avant le démarrage du salon afin qu’ils puissent augmenter la profitabilité de leurs offres à travers des visuels servant à susciter l’intérêt et attirer l’attention des visiteurs. Bien plus, aucune affiche ne figure dans le stand de la FIPA à part les quelques dépliants disposés sur une table et une affiche collée au fronton pour signaler le nom de la partie exposante. Rien à dire sauf qu’il s’agit d’un stand qui ne communique rien ! Qui ne dit rien !

Il ya lieu de signaler, également, que des contacts ont eu lieu entre la représentation de Messe Frankfurt en Tunisie, l’organisatrice de cet événement et plusieurs organismes tunisiennes à l’instar du centre de promotion des exportations (CEPEX), la fédération nationale du textile, (Fenatex) et la confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (CONECT) en vue de la participation des entreprises tunisiennes au salon Techtextil qui se déroule parallèlement à celui de Texprocess, mais sans aucun résultat.Toujours est-il qu’une seule entreprise tunisienne a exprimé l’intention de participer à ce salon, mais elle s’est décommandée par la suite, apprend Africanmanager.

Dans une déclaration à Africanmanager, Stephanie Keukert, organisatrice de plusieurs salons à Messe Frankfurt, s’est déclarée attristée par la non participation de la Tunisie à un salon d’une telle importance : « Je ne regrette pas la participation tunisienne en tant qu’organisatrice de Messe Frankfurt, mais je regrette infiniment la non présence d’un pays jouissant d’un statut important en matière de co-traitance et la sous-traitance.»

Et d’ajouter que : « manquer une opportunité de faire l’export, de faire travailler les usines en Tunisie à travers une plateforme de telle importance et profiter des opportunités qui s’offrent à travers le salon est une perte pour la Tunisie».

Le président de la Fédération nationale du textile (FENATEX), Belhassen Ghrab, nous a indiqué, par contre, que les salons texprocess et techtextil ne sont pas adaptés à la Tunisie puisqu’ils s’adressent aux techniciens professionnels. Et de préciser que le salon ne répond pas aux besoins de la Tunisie : « Le salon ne peut être qu’une perte d’argent pour nous. On a reçu des propositions de la part de la partie organisatrice mais le salon ne représente pas d´intérêt pour nous », a-t-il dit.

Interrogé sur sa présence au salon, il nous a précisé qu’il est en train de voir si la Tunisie a raté quelque chose et constater de visu l’importance du salon : « Je suis là en tant que visiteur », a-t-il déclaré.

A noter, dans ce cadre, que le secteur du textile et habillement est l’un des secteurs clés de la croissance économique en Tunisie et que l’Allemagne figure parmi les principaux marchés de la Tunisie tout comme la France, l’Italie, la Belgique, les Pays-Bas, l’Espagne ou encore le Portugal. Au cours du mois de mars de cette année, les importations du secteur Textile-Habillement des principaux pays fournisseurs évoluent globalement en valeur et en volume respectivement comme suit : l’Italie (-14,00% et -35,47%), la France (-5,41% et -12,47%), la Turquie (+36,24% et +28,16%), la Chine (+21,16% et +42,63%), l’Allemagne (-2,20% et 19,90%), la Belgique (-11,46% et +29,94%), l’Espagne (-9,55% et +37,01%), l’Inde (+30,79% et +30,12%), le Portugal (+16,95% et –23,48%) et le Royaume-Uni (+5,47% et +1,87%), selon la lettre du Cettex.

Messe Frankfurt est le plus grand organisateur de salons allemands. Le groupe possède un réseau de 28 filiales, 5 succursales et 52 partenaires de distribution internationaux. Messe Frankfurt est ainsi présent au service de ses clients dans plus de 150 pays. Plus de 30 sites dans le monde accueillent des manifestations « made by Messe Frankfurt » qui a organisé 101 salons en 2011, dont plus de la moitié à l’étranger.

Le parc des expositions de Messe Frankfurt avec 578 000 mètres carrés de surface, comporte actuellement dix halles et un centre de congrès.

par -
Alors que des pays cherchent à conforter leur indépendance et leur autonomie économique

Alors que des pays cherchent à conforter leur indépendance et leur autonomie économique, la Tunisie poursuit, encore, sa politique de marginalisation. Texprocess, le salon phare des innovations du secteur du textile et du flexible qui a ouvert, lundi, ses portes à Frankfurt en Allemagne a vu la participation d’une seule entreprise tunisienne alors que le secteur du textile est considéré comme l’un des moteurs de l’économie tunisienne et le plus important pourvoyeur d’emplois industriels avec près de 200.000 postes d’emplois offerts. Pis, la seule structure tunisienne présente, à savoir l’agence de promotion de l’investissement extérieur (FIPA) a pris ses quartiers dans le stand avec plus de 6 heures de retard alors que d’autres industriels ont choisi d’y être plusieurs jours avant le démarrage du salon afin qu’ils puissent augmenter la profitabilité de leurs offres à travers des visuels servant à susciter l’intérêt et attirer l’attention des visiteurs. Bien plus, aucune affiche ne figure dans le stand de la FIPA à part les quelques dépliants disposés sur une table et une affiche collée au fronton pour signaler le nom de la partie exposante. Rien à dire sauf qu’il s’agit d’un stand qui ne communique rien ! Qui ne dit rien !

Il ya lieu de signaler, également, que des contacts ont eu lieu entre la représentation de Messe Frankfurt en Tunisie, l’organisatrice de cet événement et plusieurs organismes tunisiennes à l’instar du centre de promotion des exportations (CEPEX), la fédération nationale du textile, (Fenatex) et la confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (CONECT) en vue de la participation des entreprises tunisiennes au salon Techtextil qui se déroule parallèlement à celui de Texprocess, mais sans aucun résultat.Toujours est-il qu’une seule entreprise tunisienne a exprimé l’intention de participer à ce salon, mais elle s’est décommandée par la suite, apprend Africanmanager.

Dans une déclaration à Africanmanager, Stephanie Keukert, organisatrice de plusieurs salons à Messe Frankfurt, s’est déclarée attristée par la non participation de la Tunisie à un salon d’une telle importance : « Je ne regrette pas la participation tunisienne en tant qu’organisatrice de Messe Frankfurt, mais je regrette infiniment la non présence d’un pays jouissant d’un statut important en matière de co-traitance et la sous-traitance.»

Et d’ajouter que : « manquer une opportunité de faire l’export, de faire travailler les usines en Tunisie à travers une plateforme de telle importance et profiter des opportunités qui s’offrent à travers le salon est une perte pour la Tunisie».

Le président de la Fédération nationale du textile (FENATEX), Belhassen Ghrab, nous a indiqué, par contre, que les salons texprocess et techtextil ne sont pas adaptés à la Tunisie puisqu’ils s’adressent aux techniciens professionnels. Et de préciser que le salon ne répond pas aux besoins de la Tunisie : « Le salon ne peut être qu’une perte d’argent pour nous. On a reçu des propositions de la part de la partie organisatrice mais le salon ne représente pas d´intérêt pour nous », a-t-il dit.

Interrogé sur sa présence au salon, il nous a précisé qu’il est en train de voir si la Tunisie a raté quelque chose et constater de visu l’importance du salon : « Je suis là en tant que visiteur », a-t-il déclaré.

A noter, dans ce cadre, que le secteur du textile et habillement est l’un des secteurs clés de la croissance économique en Tunisie et que l’Allemagne figure parmi les principaux marchés de la Tunisie tout comme la France, l’Italie, la Belgique, les Pays-Bas, l’Espagne ou encore le Portugal. Au cours du mois de mars de cette année, les importations du secteur Textile-Habillement des principaux pays fournisseurs évoluent globalement en valeur et en volume respectivement comme suit : l’Italie (-14,00% et -35,47%), la France (-5,41% et -12,47%), la Turquie (+36,24% et +28,16%), la Chine (+21,16% et +42,63%), l’Allemagne (-2,20% et 19,90%), la Belgique (-11,46% et +29,94%), l’Espagne (-9,55% et +37,01%), l’Inde (+30,79% et +30,12%), le Portugal (+16,95% et –23,48%) et le Royaume-Uni (+5,47% et +1,87%), selon la lettre du Cettex.

Messe Frankfurt est le plus grand organisateur de salons allemands. Le groupe possède un réseau de 28 filiales, 5 succursales et 52 partenaires de distribution internationaux. Messe Frankfurt est ainsi présent au service de ses clients dans plus de 150 pays. Plus de 30 sites dans le monde accueillent des manifestations « made by Messe Frankfurt » qui a organisé 101 salons en 2011, dont plus de la moitié à l’étranger.

Le parc des expositions de Messe Frankfurt avec 578 000 mètres carrés de surface, comporte actuellement dix halles et un centre de congrès.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE