Tags Posts tagged with "ministère de l ’ Equipement, Tunisie"

ministère de l ’ Equipement, Tunisie

par -
0
Les grands chantiers du ministère de l’Equipement vont bon train. Trois grands projets avec des investissements de plus de 3500 millions de dinars sont

Les grands chantiers du ministère de l’Equipement vont bon train. Trois grands projets avec des investissements de plus de 3500 millions de dinars sont, actuellement, en phase d’étude, apprend Africanmanager auprès des services de la communication du ministère. Il s’agit de la route X30, de la liaison de Bizerte et de l’autoroute ECOSO.

En ce qui concerne la rocade extérieure de la route X30, d’une longueur de 80 Km, le projet est en cours d’étude (don de la BEI pour l’étude). Un consortium de bureaux d’étude tuniso-italien a été désigné pour réaliser l’étude en question qui s’étalera sur 24 mois, sachant qu’elle a démarré, en septembre 2012. La rocade projetée traversera les gouvernorats de l’Ariana, la Manouba et Ben Arous et vise à établir une liaison à partir du port financier Et-Hysan à Raoued avec les trois autoroutes existantes, Tunis-Bizerte, Tunis-Oued El Zargua et Tunis-Sfax. Il s’agit également d’alléger le trafic dans le Grand Tunis et propulser le développement des régions limitrophes de la nouvelle rocade à l’instar de Sidi Thabet, Sabbelet Ben Ammar, Oued Ellil, Mornaguia, Fouchana, M’Hamdia et Morneg.

L’autre projet concerne l’autoroute ECOSO d’environ 360 Km de longueur, qui nécessitera des investissements estimés à 2500 millions de dinars (dont 4 millions d’euros sous forme de don de la BEI) et reliant Tunis, Kairouan, Sidi Bouzid, Kasserine et Gafsa. Il est probable que le gouvernement retienne pour sa réalisation, une section prioritaire de 180km de longueur (Tunis-kairouan-Jelma à Sidi Bouzid) en attendant le dédoublement d’un certain nombre de routes nationales à l’instar la nationale 2 reliant Enfidha à Kairouan et la nationale 15 reliant Kasserine aux frontières algériennes ou encore la nationale 14 reliant Sidi Bouzid à Sfax.

Le troisième mégaprojet qui est également en phase d’étude par le ministère de l’Equipement est celui de la liaison de Bizerte avec une liaison fixe entre Tunis et Bizerte. L’étude a été confiée à un groupement tuniso-espagnol choisi parmi 7 bureaux tunisiens et étrangers. Financé par la BEI à hauteur de 2 millions d’euros, soit environ 4,2 millions de dinars, l’étude durera environ 27 mois. Par la suite, le ministère cherchera le financement nécessaire auprès des bailleurs de fonds. Le ministère se chargera, également, de préparer les dossiers techniques et financiers afin de les soumettre au conseil supérieur des marchés publics relevant de la présidence du Gouvernement. Le démarrage des travaux aura lieu probablement en 2016. Le coût de ce projet pourrait atteindre, selon les premières estimations, environ 500 millions de dinars.

A signaler, dans ce cadre, que le pont mobile de Bizerte assure, aujourd’hui, le passage de plus de 50 véhicules dont 3000 camions poids lourds. 400 mille dinars sont débloqués, annuellement, par le ministère de l’Equipement pour la maintenance de ce pont, a-t-on appris.

Au sujet des travaux qui sont en cours, il convient de relever deux grands projets qui sont en chantier. Il s’agit de l’autoroute Sfax-Gabè longue de 155 km avec un coût de 817 millions de dinars. Le projet sera financé par la BEI et les travaux seront achevés au début de l’année 2014. Il s’agit, également, du projet de l’autoroute Oued Ezargua-Boussalem sur une longueur de 54 km reliant les régions de Béja et Jendouba. Ce projet a nécessité des investissements de 430 millions de dinars. Il sera financé par l’Etat tunisien et le fonds arabe pour le développement économique et social (FADES).

A cela s’ajoutent des projets dont les travaux seront entamés avant la fin de l’année 2013 dont l’autoroute Gabès-Médenine qui a nécessité des investissements de l’ordre de 550 MD ou encore Médenine-Ras Jedir (450 millions de dinars).

Au total 903 km de routes sont en cours de réhabilitation pour un coût de 350MDT, outre 600 Km programmés pour un coût de 400 MDT. Des travaux sont également en cours pour les routes classées de l’Etat avec des investissements de l’ordre de 270 MDT.

Concernant l’ouvrage d’art, 10 unités sont en cours de travaux pour un coût de 145 MDT avec 930,6 km programmés pour un coût de 270 MDT. Bien encore, des travaux de comblement de lacunes de 141 Km sont en cours de démarrage pour un coût de 80 MDT avec 201,3 Km programmés pour un coût de 110 MDT.

Khadija Taboubi

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
La Fédération Wallonie-Bruxelles a inauguré le 18 janvier un nouvel établissement scolaire belge à Dar Bouazza, et posé la première pierre de la future...