Tags Posts tagged with "ministère des Affaires étrangères, Tunisie"

ministère des Affaires étrangères, Tunisie

par -
Les autorités tunisiennes ont informé depuis des mois plusieurs pays étrangers de la décision d'annuler la liste 

Les autorités tunisiennes ont informé depuis des mois plusieurs pays étrangers de la décision d’annuler la liste des Tunisiens recherchés sous l’ancien régime, indique jeudi le ministère des Affaires étrangères.

Selon un communiqué du ministère, ces personnes ne doivent plus être soumises aux mesures de contrôle et d’interdiction d’entrée ou de transit dans les pays étrangers, non émises par la justice tunisienne.

Cette décision intervient à la suite « de l’arrestation de citoyens tunisiens, de personnalités nationales et de hauts cadres de l’Etat lors de leurs passages par plusieurs postes de transit du fait que leurs noms figurent dans les fichiers des personnes recherchées considérées comme des opposants politiques au régime en place en Tunisie avant la révolution du 14 janvier 2011 ».

Le ministère qui ne donne pas de précisions sur l’identité des personnalités interpellées, explique que des contacts sont actuellement entrepris avec ces pays pour l’actualisation de la base de données relative à cette question et ce afin d’éviter que « pareils incidents déplorables ne se reproduisent à l’avenir et de préserver les droits et la dignité des Tunisiens ».

Les précisions du ministère des Affaires étrangères interviennent à la suite d’une information publiée dans certains médias tunisiens à propos de l’arrestation à l’aéroport de Paris-Orly d’un militant du parti Ennahdha et conseiller auprès du chef du gouvernement Hamadi Jebali.

L’information a été révélée par un journaliste français Allain Jules qui, se référant à des sources douanières et policières françaises, affirme « que Belgacem Ferchichi transportait illicitement des fonds ».

Le dirigeant d’Ennahdha Belgacem Ferchichi, aurait été arrêté durant deux heures à l’aéroport Paris-Orly alors qu’il débarquait d’un avion en provenance de Ryad (Arabie Saoudite).

Selon une mise au point publiée samedi 18 août sur son site officiel, le Mouvement Ennahdha a expliqué que « Belgacem Ferchichi avait passé plus d’une vingtaine d’années en tant qu’exilé politique à Paris et avait fait l’objet d’un mandat d’amener lancé par Interpol à la demande de l’ancien régime, lequel mandat n’a pas été annulé ».

Le Mouvement Ennahdha dément les informations relayées par les réseaux sociaux sur les raisons de l’arrestation qu’elle a qualifiées « d’allégations visant à ternir l’image d’un militant »

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

SPORT