Tags Posts tagged with "ministère"

ministère

par -

A propos du faux bond de Khalil Ghariani, le ministre chargé des Relations avec les institutions constitutionnelles et de la Société civile, Mehdi Ben Gharbia, a déclaré sur Shems FM ce vendredi 03 mars 2017 : «J’ai été étonné par le refus de Khalil Ghariani d’occuper le poste de ministre de la Fonction publique et de la Gouvernance. Refus qu’il a exprimé hier sur plusieurs médias et que je respecte. Il a estimé que le poste est en proie à une crise, il a refusé de l’occuper pour s’éviter des problèmes ».

S’agissant de l’obstination du Syndicat de l’enseignement secondaire, qui réclame ardemment l’éviction de Néji Jalloul, ministre de l’Education, Ben Gharbia a déclaré que seul le chef du gouvernement, Youssef Chahed, est habilité à démettre un ministre de ses fonctions. Il a ajouté que pour le gouvernement et l’UGTT, la priorité est accordée à « la mise en place de conditions adéquates pour le bon déroulement des prochains examens », notamment les épreuves du baccalauréat. « Il faut éviter que les 2 millions de jeunes qui passent les examens soient pris en otage dans ce conflit qui oppose le syndicat de l’enseignement secondaire au ministre Néji Jalloul. Il faut éviter l’année blanche », a-t-il indiqué.
Pour illustrer son propos, Ben Gharbia a fait le parallèle avec les « taxistes » et les « louagistes » qui feraient grève pour une seule raison : Le départ du ministre des Transports. « Ce n’est pas crédible ! », a-t-il lâché.

Par ailleurs le ministre chargé des Relations avec les institutions constitutionnelles a évoqué l’accord de Carthage, que les partis politiques convoquent beaucoup en ce moment. Il a affirmé que le gouvernement s’en tient toujours aux 5 points de cet accord et les réformes stipulées par le document. « C’est notre devoir et nous l’accomplirons ! », a conclu Ben Gharbia…

par -

Le ministère du Transport a annoncé que 5962 voyages réguliers et 2908 voyages supplémentaires ont été programmés à l’occasion de l’Aïd Al Idha, soit en hausse de 49% à 2015.

D’un autre côté, les propriétaires des véhicules de louage ont été autorisés à assurer le transport des citoyens dans toutes les régions du pays entre le 9 et le 19 septembre 2016 avec le respect du règlement des stations concernées.

De son côté, la société nationale des chemins de fer tunisiens a annoncé que 980 voyages ont été programmés.

par -

Le président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption, Chawki Tabib, a plaidé mardi pour la suppression du ministère de la Fonction publique, de la gouvernance et de la lutte contre la corruption au motif , explique-t-il, que « toutes les expériences réussies dont il faut s’inspirer ont conclu que la lutte contre la corruption est du ressort des commissions, de la magistrature, des instances de contrôle, de la société civile et de la presse ». Il répondait sur Mosaïque fm, à l’appel du ministre en charge de ce portefeuille, Kamel Ayadi, pour le maintien  de ce ministère dans le gouvernement d’union nationale.

Chawki Tabib a affirmé que le dispositif de la corruption existe au sein même de l’Etat, alors que tout le monde pensait qu’avec la chute de certaines personnes et du président déchu, le pays allait redevenir propre, soulignant que la corruption se reflète au niveau des mentalités, des décisions et des comportements du simple citoyen dont la conviction est faite sur l’impunité s’agissant surtout des détournement des deniers publics.

Il a souligné la nécessité d’accélérer l’ouverture des dossiers de la corruption qui a le mérite de servir d’exemple et de reconquérir la confiance du citoyen dans la réduction de ce fléau qui a proliféré dans tout le pays, selon ses dires.

 

par -
Le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a ouvert  3218 postes de recrutement et de promotions  au titre de l'année 2013

Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a précisé, lundi, que l’enseignant contractuel qui s’est immolé par le feu le 8 juillet 2016 au poste de police d’El Hancha (Sfax), Imed Ghanmi, était un doctorant qui n’était plus en mesure d’enseigner étant donné qu’il avait épuisé tous ses droits en étant sous contrat durant 7 ans.
Le défunt dont le contrat de vacation est arrivé à terme en juillet 2015, n’a plus le droit d’enseigner, souligne le ministère dans un communiqué, expliquant que ces contrats de vacation ont pour objectif de permettre aux doctorants de poursuivre leurs recherches et de déposer leurs thèses dans les délais légaux qui sont fixés à 3 ans et peuvent être prolongés de deux ans.
Ces contrats permettent, également, aux doctorants d’acquérir une expérience pédagogique qui leur sera utile dans les concours de recrutement, ajoute la même source.
Agé de 43 ans et père de trois enfants, Imed Ghanmi était devenu vendeur ambulant. Suite à son arrestation et la confiscation de son étal par la police, il s’est suicidé en s’immolant par le feu.
A rappeler que la famille du défunt, soutenue par la coordination des enseignants universitaires contractuels, avait observé, le jeudi 14 juillet 2016, un mouvement de protestation dans le hall du ministère pour revendiquer le droit du défunt à obtenir un doctorat posthume qui lui permettra de bénéficier d’un salaire fixe.

par -
Le gouvernement compte augmenter l’âge de départ à la retraite de 60 ans à 62 ans à partir du 1er Janvier 2015

Le ministère des Affaires sociales a rendu public lundi un communiqué dans lequel il oppose un démenti aux informations selon lesquelles il a introduit des amendements au projet de loi relatif au relèvement facultatif de l’âge de départ à la retraite sans concertation avec l’UGTT.

Il rappelle que le projet de loi en question a été adopté en Conseil des ministres le 13 juillet 2015 et transmis à l’Assemblée des représentants du peuple 13 jours plus tard.

Il souligne, en outre, que le texte stipule le relèvement  facultatif de l’âge de départ à la retraite  pour une période de 5 ans, c’est-à-dire de 60 à 65 ans.

Le ministère des Affaires sociales affirme que les propositions d’amendements du projet de loi ont été présentées par plusieurs membres de la Commission d’organisation et des corps armés de l’ARP et non par le ministre des Affaires sociales ni par le conseiller auprès du chef du Gouvernement chargé des affaires sociales, et ce sur la base du fait que le relèvement facultatif n’est pas de nature à stopper l’hémorragie dont souffre la CNPRS, précisant que cela a été fait lors des séances tenues à l’ARP et consacrées à l’audition des avis des différentes parties concernées.

par -
48% des enseignants d’enfants en préscolaire ne sont pas qualifiés

Samira Marai, ministre de la Femme et de la Famille a annoncé, jeudi 8 avril 2016, le financement de plus de 100 projets privés de petits métiers au profit des femmes rurales, rapporte Shems fm.

Elle a ajouté que son département compte également créer 50 projets féminins à Tataouine. «Nous allons former ces femmes et les accompagner. Nous comptons également financer leurs projets et leur  fournir les  équipements nécessaires», a ajouté la même source.

Dans le cadre du développement des zones rurales en Tunisie, le ministère des Affaires de la Femme et de la Famille décide de financer plus de 100 projets privés de petits métiers en faveur des femmes paysannes, a rapporté Mosaïque Fm.

Quelque 50 projets sont prévus féminins pour la région de Tataouine. « Nous allons former ces femmes et les accompagner. Nous comptons également financer leurs projets et les fournir en équipements », a promis la ministre de la femme, Samira Maraï.

par -

S’exprimant devant les députés à l’ARP lors d’une plénière consacrée aux cas de torture et de mauvais traitement, le ministre de l’Intérieur, Hédi Majdoub, a fait savoir qu’une commission a été chargée d’étudier les cas de licenciement de 110 agents et cadres du MI.

Cette commission a été mise en place en 2013 pour examiner les cas d’agents suspectés d’avoir des liens avec des groupes terroristes, rapporte Mosaïque Fm.  Ceux qui ont été reconnu coupables seront suspendus d’un à six mois ou définitivement renvoyés.

Répondant à la question de la veuve Brahmi, le ministre de l’Intérieur a promis de prendre les mesures adéquates contre ceux qui cacheraient des preuves ou des éléments des enquêtes des assassinats des martyrs Brahmi et Belaid.

par -

L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a adopté mardi, à l’unanimité des 141 députés ayant pris part au vote, un projet de loi portant création d’une mutuelle des agents civils du ministère de la Défense nationale et des établissements sous tutelle.

En vertu de cette loi, les 3795 agents civils du département bénéficieront, à l’instar des militaires, des services d’une mutuelle, notamment un régime complémentaire et optionnel d’assurance maladie, a souligné le ministère dans son plaidoyer.

Répondant à une députée, le ministre de la Défense Farhat Horchani a affirmé que la gratuité des transports publics pour les militaires est consacrée par la loi et fait l’objet d’une convention entre les ministères de la Défense nationale et des Transports.

Il a souligné que «  le lancement du projet de la mutuelle  des agents civils est tardif et qu’il a été difficile et impossible de les intégrer dans la mutuelle des militaires, car chacun a un rôle bien défini et une tâche à accomplir », ajoutant que des élections seront organisées pour choisir les membres de la mutuelle.

Sur un autre volet, le ministre a affirmé que des statues de militaires qui se sont tombés en martyrs  lors des opérations terroristes en Tunisie, seront bientôt érigées Place de la Kasbah. Un appel d’offres a été lancé à cet effet, a-t-il dit.

Il  a également réaffirmé que le ministère est en train de faire tout le nécessaire pour permettre aux militaires de bénéficier de la gratuité des moyens de transport, à charge pour les ministères du Transport et des Finances d’édicter  un décret gouvernemental, à cet effet.

Commentant ce projet, le député du Front Populaire  Zied Lakhdhar a affirmé que le projet de la création de cette mutuelle est une bonne initiative et qu’il est souhaitable de généraliser ce projet au profit de tous les fonctionnaires dans tous les ministères tunisiens.

A noter que le projet de loi pour la création d’une mutuelle des agents civils du ministère de la défense nationale est une nouvelle structure dotée de la personnalité civile et de l’indépendance financière et relève du ministre de la défense.

La création de cette structure permettra aux agents civils relevant du ministère de la Défense de bénéficier des services de la mutuelle des militaires, d’accéder aux avantages du régime complémentaire facultatif d’assurance maladie…

par -

Le ministère de l’Intérieur a démenti mercredi tout tir de coup de feu à proximité de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP). Selon un communiqué du département de l’Intérieur, le bruit entendu aux alentours du parlement n’est que la détonation d’un feu d’artifice tiré par trois élèves au périmètre du Lycée Khaznadar au Bardo. Une détonation entendue mercredi aux alentours du parlement a été confondue au bruit d’une arme à feu. Un coup de feu d’artifice tiré par trois élèves au périmètre du lycée Khaznadar au Bardo était à l’origine de ce bruit.

TAP

par -

Dans un communiqué rendu public ce vendredi 15 janvier 2016, le ministère de l’Intérieur a émis un appel à témoin suite à la disparition d’une jeune fille.

La fille disparue s’appelle Sirine Ben Zouhir Ben Mohamed Barkaoui, née le 25 mai 1998 et réside à la résidence 6, deuxième étage du quartier militaire Rabta à Tunis.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

SPORT