Tags Posts tagged with "missiles,"

missiles,

par -

Le président américain, Donald Trump, ne fait pas peur à l’Iran, à en croire la démonstration de force de Téhéran ce samedi 04 février 2017 rapporte l‘AFP. En effet les Iraniens ont procédé à des exercices militaires incluant des missiles, une provocation ouverte contre les USA, plus que jamais l’ennemi de la République islamique depuis que Trump, avec ses déclarations incendiaires et ses sanctions, s’est installé à la tête du pays.

Les exercices militaires ont été organisés dans la région de Semnan (nord-est), après de nouvelles sanctions américaines suite à un tir de missile balistique le 29 janvier dernier, un peu plus d’une semaine après l’investiture officielle de Trump – le 20 janvier 2017 -, ce que ce dernier a très mal pris. Et depuis c’est l’escalade verbale entre Téhéran et Washington. Les Gardiens de la révolution, l’armée d’élite iranienne, en ont ajouté une louche ce matin en déclarant que le but des manoeuvres militaires est de démontrer « la totale préparation à confronter les menaces » et « les sanctions humiliantes » contre l’Iran. La nouvelle administration américaine, par la bouche du secrétaire d’Etat à la Défense, James Mattis, a rétorqué que l’Iran était « le plus grand Etat soutenant le terrorisme au monde ».

La tension est à son maximum depuis vendredi dernier, après l’annonce de nouvelles sanctions américaines ; Téhéran a répliqué immédiatement en dévoilant une batterie de mesures de représailles ciblant « des individus et des entreprises américaines » appuyant des groupes « terroristes », selon ses dires. L’Iran a fait pareil quand Trump l’a mis dans le panier des 7 pays à majorité musulmane qui vont être privés de visa pendant trois mois, pour cause de menace terroriste, une décision « insultante » et « honteuse », avait dit Téhéran…

par -

L’Iran a appelé ce mardi les Etats-Unis à ne pas chercher à créer de « nouvelles tensions » à propos de son programme de missiles balistiques, dans un climat déjà empoisonné par la décision de Donald Trump d’interdire aux Iraniens de se rendre dans son pays, rapporte l’AFP.

Les Etats-Unis et Israël ont accusé lundi l’Iran d’avoir effectué un nouveau tir de missile à moyenne portée, Washington demandant une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU pour en discuter dès mardi, selon la même source.

par -
Le porte-parole officiel du ministère de l’Intérieur

Le porte-parole officiel du ministère de l’Intérieur , Mohamed Ali Laroui, a confirmé à Africanmanager la possibilité que des missiles sol-air libyens passent en contrebande en Tunisie à travers les frontières communes , confirmant ainsi un rapport de l’ONU dans lequel des experts affirment disposer d’indices prouvant que des missiles sol-air mobiles libyens traversent la frontière à destination de quatre pays, à savoir la Tunisie , le Tchad, le Mali et la République centrafricaine.

Le porte-parole a rappelé que la contrebande des armes avait explosé au lendemain de la Révolution du 14 janvier à la faveur de l’insécurité qui régnait en Tunisie , précisant que les unités de sécurité avaient saisi par le passé des missiles dans un entrepôt dans le gouvernorat de Médenine , dans le Sud tunisien.

Il a toutefois affirmé que ces mêmes unités n’ont pas découvert, au cours de la dernière période, des caches d’armes significatives comme c’était le cas précédemment.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Des avions de guerre ont bombardé lundi la ville de Derna, ville côtière de l'Est libyen, a annoncé un témoin à Reuters, dans la...

Reseaux Sociaux