Tags Posts tagged with "modèle de développement partenarial"

modèle de développement partenarial

par -

L’identification d’un nouveau modèle de développement solidaire dans lequel l’Etat et la société jouent un rôle de premier plan, est la condition sinequanone à la réussite du processus de transition démocratique et de lutte contre les menaces qui pèsent sur la Tunisie, estiment les participants à l’université d’été de l’Association Club Mohamed Ali de la culture ouvrière (ACMACO).
Introduisant le thème de cette 23ème session dédiée au tiers secteur solidaire, Habib Guiza président de l’ACMACO, a rappelé que l’objectif recherché est d’approfondir le débat sur les conditions de l’élaboration d’un modèle partenarial d’intégration sociale qui met l’équilibre et la justice sociale au cœur de la stratégie de développement, tout en respectant les impératifs d’efficience économique .
Ce nouveau modèle, précise encore le responsable, ne pourra être concrétisé que dans le cadre d’une approche tripolaire associant les secteurs public, privé et le tiers secteur.
L’ACMACO s’est engagée depuis plusieurs années autour du projet de construire ce cadre tripolaire structurant la société en associant, sur un mode partenarial, le secteur public, le secteur privé et ce qui ce trouve entre les deux, à savoir le secteur tiers ou secteur solidaire, a- t-il encore souligné, ajoutant que l’Etat devra jouer le rôle de stratège.
 » L’ambition de notre projet est de combiner ces trois systèmes avec un état qui coordonne les actions des acteurs, un secteur public qui contribue à la redistribution pour assurer les équilibres politiques, sociaux et territoriaux (décentralisation) , un secteur privé qui apporte son dynamisme et un secteur solidaire (tiers) qui mobilise la solidarité des citoyens sur des bases non marchandes « , a indiqué le président de l’ACMACO.
Il a, par ailleurs, rappelé que l’association se penche actuellement sur l’élaboration d’un programme de renforcement du tiers secteur local ( projet RETICEL) dans les régions de Tunis, Gabès et Sidi Bouzid.
L’objectif du projet RETICEL (renforcement du tiers secteur local) est de garantir une formation en matière d’insertion professionnelle des jeunes, ainsi que dans les domaines de l’entrepreneuriat social et l’économie solidaire, outre le renforcement des capacités des associations et des syndicats dans le développement de ces régions.
Cette 23ème édition de l’université d’été, organisée en coopération avec la fondation Friedrich Ebert Stitfung se poursuivra jusqu’au 28 août 2016. Elle réunit des représentants d’ONG, d’entreprises, les membres du comité de pilotage et du conseil scientifique de RETICEL , des partenaires nationaux et internationaux.
Durant les trois journées d’études, les participants discuteront de plusieurs problématiques liées au nouveau modèle de développement, des conditions d’émergence d’un tiers secteur solidaire en Tunisie et procèderont à l’évaluation du cadre réglementaire régissant les organisations du tiers secteur.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Au terme d’un procès très éloigné des standards internationaux et auquel nos organisations avaient refusé de participer, Simone Gbagbo a été acquittée hier soir...