Tags Posts tagged with "Mokhtar Mnakri"

Mokhtar Mnakri

par -
Nous croyons savoir qu’une réunion se serait tenue

Nous croyons savoir qu’une réunion se serait tenue, au siège du gouvernement à La Kasbah, pour décider du nom qui pourrait être proposé à la direction exécutive de Tunisair. Selon nos informations, il pourrait s’agir de l’actuel PDG de Tunisie Télécom (TT) Mokhtar Mnakri, ou de son DG Fadhel Kraiem.

par -
Tunisie Télécom (TT) reste

Tunisie Télécom (TT) reste, certes l’opérateur historique, il n’est cependant plus le leader tunisien de la téléphonie mobile. Les chiffres de l’INT (Instance Nationale des Télécommunications, qui est le régulateur), le démontrent. A fin mars dernier, en effet, l’opérateur téléphonique national tunisien, n’affichait que 4,4 millions de lignes en téléphonie mobile. A fin décembre dernier, il en annonçait (les chiffres de l’INT émanent, il faut le rappeler, des opérateurs eux-mêmes) 200.000 clients de plus, après en avoir déjà perdu 200 autres mille, entre septembre de décembre 2012. Ceci ne semble pourtant pas inquiéter le management de TT. «Notre situation est bonne et nous sommes optimistes », affirme Mokhtar Mnakri, PDG de Tunisie Télécom, à Africanmanager, en marge du dernier séminaire de l’UIT (Union internationale des télécommunications) à Tunis. «Les entreprises du secteur des télécommunications, connaissent un perpétuel changement. Nous évaluons donc l’état des lieux et nous regardons là où on peut aller pour mieux faire. Vous connaissez très bien la conjoncture dans laquelle évolue Tunisie Télécom. Vous connaissez aussi certainement l’impact de cet environnement sur notre entreprise, au cours des deux dernières années. Je reste pourtant convaincu qu’elle a beaucoup d’avenir. Vous devez savoir que notre part de marché va croissant de manière progressive. La baisse que vous constatez, dans notre part de marché, est conjoncturelle comme ce qui se passe dans d’autres secteurs. Structurellement, Tunisie Télécom reste une entreprise des plus solides».

Et alors que Tunisiana continuait à faire d’énormes bénéfices (plus de 250 MDT pour l’exercice 2012) et que les comptes d’Orange Tunisie s’équilibrent, au cours de la même année, nous apprenons que TT fera, pour la première fois, depuis de très longues années, un bénéfice de moins de 100 MDT. A cette information, le PDG Mokhtar Mnakri, nous répond que «les comptes de Tunisie Télécom, n’étant pas encore définitivement arrêtés, vous me pardonnerez de ne pas en parler».

Il est, cependant, plus prolixe, quoique toujours avec beaucoup de retenue, lorsqu’il s’agit de parler des perspectives de TT. «Ce qu’il nous faut, c’est assurer sa stabilité et préparer son avenir et, à travers cela, la récupération des parts de marché, le lancement de nouveaux services et la récupération de la valeur, comme les services à valeur ajoutée, les services d’hébergement et surtout se préparer à la connexion qui doit se faire entre les télécommunications en tant que support et média d’une part, et tous les services qui doivent y passer et qui ne sont pas forcément le métier de l’opérateur. A titre d’exemple, même si cela paraît futuriste, la gestion domotique». Mnakri ne nous en dira pas plus, rappelé par ses conseillers, à la tribune du séminaire de l’UIT.

– Petit poucet deviendra grand !

Les chiffres du 1er trimestre 2013, en téléphonie mobile, indiquent aussi un part de presque 6,5 millions abonnés pour l’opérateur qatari, Tunisiana, et plus de 1,5 millions pour Orange Tunisie. Ce dernier vient pourtant d’annoncer qu’il fête ses premiers 2 millions d’abonnés. Il faudra alors, pour comprendre, ajouter aux 1,5 millions dans la seule téléphonie mobile, 500 autres mille abonnés en internet mobile et téléphonie fixe via l’IP. De l’avis de plusieurs experts, Orange réalise là une performance, au vu surtout de la conjoncture interne par laquelle passe l’opérateur qui ne baisse pourtant pas les bras devant la concurrence.

K.M.B

par -
Mokhtar Mnakri

Mokhtar Mnakri, 54 ans, Ingénieur, a une expérience de plus de 20 ans dans le domaine des télécommunications développées au sein d’entreprises multinationales (Alcatel puis ALU) et a travers des opérations sur plusieurs régions du monde en Europe, Afrique et Asie.

Il a été en charge, dès l’émergence de la norme GSM au niveau mondial dans les années 90’s des développements des réseaux mobiles dans le monde et a dirigé à partir de 2003 l’activité commerciale d’Alcatel en Afrique du Nord, Moyen Orient et Asie du Sud Est avec une responsabilité des projets et des équipes sur plus de 20 pays et 40 opérateurs. Entre 2008 et 2010, il a été PDG de la filiale d’Alcatel en Tunisie.

Durant toute cette période, il a été partenaire régulier de Tunisie Telecom depuis le début des années 1990 et il a notamment été un acteur majeur de l’introduction du Mobile en Tunisie en dirigeant la mise en œuvre en tant que partenaire de Tunisie Telecom de son réseau GSM en 1998.

Depuis 2011, il est consultant international en développement et le management d’affaires pour le compte d’operateurs et d’investisseurs en Europe, Afrique et Moyen Orient. Il dispose d’une bonne connaissance de l’environnement mondial et régional des télécommunications et d’une grande expérience de management des équipes et des organisations en environnement multiculturel et international. Il est diplômé de l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile, Toulouse et de l’Ecole Nationale Supérieure des Télécoms, Paris. Il est père de trois enfants.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

« Toutes les parties impliquées dans le conflit au Soudan du Sud doivent cesser les violences et travailler ensemble afin d'assurer l'acheminement de nourriture...

SPORT

Reseaux Sociaux