Tags Posts tagged with "Mongi Rahwi"

Mongi Rahwi

par -
Le député du parti unifié  des patriotes démocrates(Watad)

Le député du parti unifié des patriotes démocrates(Watad), Mongi Rahwi a considéré l’attaque ayant ciblé le domicile de Lotfi Ben Jeddou comme un message qui vise à saper le moral du corps sécuritaire. Ce corps, selon qui , selon son avis , a réussi à démanteler plusieurs réseaux terroristes et afficher un avancement au niveau du travail de renseignement.

Rahwi a reconnu les efforts déployés par l’institution sécuritaire, mais n’a pas manqué de signaler que le terrorisme est toujours actif en Tunisie, et a les moyens pour réagir.

par -
Dans une déclaration au journal « Assarih »

Dans une déclaration au journal « Assarih », le dirigeant du Front Populaire Mongi Rahwi a indiqué que le verdict rendu par le tribunal d’appel militaire dans l’affaire des martyrs est un appel direct pour le retour des symboles du régime déchu.

D’après lui, ces jugements favorisent le retour du régime de Ben Ali et ce, avec l’appui d’Ennahdha et d’Ex Rcdistes.

par -
Le député de l’ANC

Le député de l’ANC , Monji Rahoui, a assuré que le ministère de l’intérieur lui a fourni une protection personnelle.

Cette décision vient suite à les altercations qui ont eu lieu entre Rahoui et Habib Ellouz, dirigeant nahdhaoui qui l’a qualifié d’ennemi de l’islam .

De son côté, le député du Congrès pour la République, Haythem Belgacem a indiqué que le ministre de l’intérieur Lotfi Ben Jeddou a bien confirmé les menaces de mort qui pèsent sur Mongi Rahoui , qui risque d’être liquidé dans les 48 prochaines heures.

par -
«Le discours de Mustapha Ben Jaafar est décevant». C’est ce que nous a indiqué Mongi Rahwi

«Le discours de Mustapha Ben Jaafar est décevant». C’est ce que nous a indiqué Mongi Rahwi, député à l’ANC, précisant que ce dernier «ne sera plus l’homme de cette étape critique».

Dans une déclaration à Africanmanager, Rahwi s’est adressé au président de l’ANC en disant qu’ « il ne fait pas partie de la catégorie des hommes politiques auxquels on peut faire confiance». Et d’ajouter que «la politique qui n’a pas d’éthique ni de limite, devient un monstre qui pourrait tout détruire. Et je pense que notre président de la Constituante appartient à cette catégorie ».

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

En République démocratique du Congo, un communiqué officiel confirme le massacre de policiers dans la province du Kasaï, rapporte le site rfi.fr. Un document signé...