Tags Posts tagged with "Moody’s change de stable à négative la perspective de 4 banques"

Moody’s change de stable à négative la perspective de 4 banques

par -
0

L’agence de notation Moody’s a annoncé avoir changé de stable à négative la perspective sur les notes de dépôt en monnaie locale de Amen Bank (Amen, B1), de la Banque de Tunisie (BdT, Ba3),de la Banque Internationale Arabe de Tunisie (BIAT, Ba3) et de la Société Tunisienne de Banque (STB, B1). Parallèlement, Moody a confirmé la note de dépôt en monnaie locale de l’Arab Tunisian Bank (ATB, Ba3) avec perspective stable. Elle a en outre confirmé les notes de dépôt en devises étrangère pour les 5 banques.

L’agence a expliqué l’attribution de la perspective négative aux quatre banques tunisiennes par l’altération de la capacité du gouvernement tunisien de les soutenir, comme en témoignent l’aggravation du déficit budgétaire et la trajectoire de la dette, soulignées par la récente décision de Moody de changer de stable à négative la perspective de la note attribuée aux obligations d’Etat. Il en résulte que les notes de dépôt des 4 banques qui intègrent le relèvement du soutien du gouvernement dans leur évaluation de la solidité intrinsèque (BCA), pourraient être abaissées. La décision de Moody de maintenir une perspective stable sur les notes de l’ATB reflète l’absence du relèvement du soutien du gouvernement dans la BCA ajustée de la banque et donc la résilience des notes de l’ATB à une réduction de la capacité du gouvernement à soutenir les banques en cas de besoin. Cependant, à l’instar d’autres banques, les notes B1 de dépôt à long terme de l’ATB pourraient être dégradées si Moody abaissait son plafond pays B1 sur les dépôts bancaires en devises pour la Tunisie.

La décision de confirmer les notes reflète l’avis de l’agence de notation que (1), en dépit de nos attentes que les défis dans l’environnement d’exploitation seront maintenus en l’état au cours des 12 à 18 prochains mois, les profils de crédit des banques, y compris les paramètres de qualité des actifs et les tampons d’imputation de perte, resteront globalement stables à des niveaux actuellement faibles au cours des 12 à 18 prochains mois; et (2) il y a une très forte probabilité que le gouvernement ait la volonté d’apporter son soutien au secteur bancaire, en cas de besoin.

Exposé des motifs

La perspective négative sur les notes de dépôt de quatre banques tunisiennes reflète l’avis de Moody sur une détérioration de la capacité du gouvernement d’apporter son soutien aux banques en cas de besoin, même si sa volonté de soutien reste inchangée. Cette action est en ligne avec la perspective négative attribuée à la note souveraine de la Tunisie Ba3.

Les notes de dépôt des quatre banques intègrent un relèvement du soutien du gouvernement au-dessus de l’évaluation de la solidité intrinsèque (BCA) des banques, basée sur l’évaluation de Moody d’une très forte probabilité de soutien du gouvernement en cas de besoin en Tunisie. Même si la volonté du gouvernement de soutenir les banques reste inchangée, les pressions budgétaires accrues réduisent la capacité du gouvernement de soutenir les banques.

La perspective stable attribuée à la note de dépôt à long terme en monnaie locale Ba3 de l’ATB repose sur l’absence de tout accroissement du soutien du gouvernement incorporé dans les notes. « Bien que nous supposions également une très forte probabilité d’un soutien du gouvernement à la banque, la BCA ajustée de l’ATB de Ba3, qui comprend un cran de support d’affiliation de sa société mère étrangère Arab Bank PLC (dépôts étrangères B2 stable, BCA ba2), se situe déjà au niveau de la note souveraine tunisienne. Cependant, à l’égal d’autres banques tunisiennes, les notes de dépôt à long terme en devises étrangères de l’ATB pourraient être abaissées si Moody révisait vers le bas le plafond pays de la Tunisie B1 sur les dépôts bancaires en devises étrangères, ce qui reflète le risque que le gouvernement gèlerait les dépôts en devises étrangères suite à une crise pour préserver les ressources limitées en devises.

Les déterminants de la confirmation des notes

Les éléments-clés derrière la décision de changer la perspective de la note souveraine de stable à négative sont: les retards continus dans la consolidation budgétaire qui conduit à l’aggravation du déficit budgétaire et de la trajectoire dette / PIB , émergeant dans la loi de finances complémentaire pour 2016 et le projet du budget pour 2017, qui s’écarte de plus en plus de la médiane des banques de référence notées Ba ; et (2) l’augmentation des vulnérabilités externes liées aux déséquilibres externes persistants et à une augmentation du stock de la dette extérieure.

Expliquant les raisons qui l’ont amenée à confirmer les notes des banque, l’agence Moody’s a invoqué son avis que (1) les profils de crédit des banques resteront globalement stables, à des niveaux faibles, au cours des 12 à 18 prochains mois, rendant encore plus difficiles les conditions de crédit et de liquidités dans un environnement d’exploitation critique se traduisant par un « faible » Profil Macro; et (2) la très forte probabilité que le gouvernement aura la volonté de soutenir les banques en cas de besoin.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du Front Populaire Ammar Amroussia a déclaré que les symptômes d’une explosion sociale sont très visibles, notamment avec la montée de la...

AFRIQUE

0
L’Union africaine, par le biais de l’Académie de leadership de l’Union africaine, organise pour la toute première fois, le 9 décembre 2016, un débat...

SPORT

0
Programme des huitièmes de finale de la coupe de Tunisie de football (2016/2017), prévus mercredi 14 décembre courant. Mercredi 14 décembre (tous les matches à...