Tags Posts tagged with "morts"

morts

par -

6 ans après le début de cette guerre civile sanglante, les organisations en sont réduites à compter les morts, par centaines de milliers, à défaut d’avoir un vrai début de solution pour mettre fin au conflit, les belligérants multipliant les exigences, les caprices. D’après l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), la guerre a causé le décès et la disparition de 465.000 personnes. L’ONG, qui est plutôt du côté de l’opposition syrienne, dit être en mesure de pouvoir certifier la mort de 321.000 personnes et 145.000 disparitions…
Autre indication avancée par l’OSDH : Il y aurait 96.000 civils parmi les morts.

D’après l’Unicef, les enfants paient un lourd tribut à cette guerre. Plus de 650 ont trouvé la mort l’an dernier en Syrie, soit 20% de plus qu’en 2015, selon l’organisation onusienne. Plus du tiers d’entre eux ont été abattus dans leur école ou dans les environs, précise le fonds des Nations unies pour l’enfance.

Si on tient compte du fait que les décomptes, qui ont démarré en 2014, ne concernent que les victimes vérifiables officiellement, ces chiffres pourraient être nettement plus élevés en réalité…

par -
Express FM  a rapporté   que près de 132 jeunes dont la majorité de  tunisiens ont été tués hier à la ville syrienne

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a annoncé que onze personnes, dont sept civils, ont été tuées par l’aviation du régime dans la nuit de dimanche à lundi sur Ariha, une localité tenue en majorité par les jihadistes de Fateh al-Cham, ex-branche syrienne d’Al-Qaïda.

Les raids ont visé deux immeubles de quatre étages qui se sont entièrement effondrés. Parmi les victimes figurent trois enfants mais les opérations se poursuivent ce lundi pour tenter de retrouver des survivants, a précisé l’OSDH.

par -
Jusqu’à la fin du mois de septembre de l’année en cours

Un accident survenu, samedi 18 février 2017, au niveau du croisement reliant la route national N6 et l’autoroute Boussalem-Tunis, a causé la mort de trois personnes dont deux militaires et occasionné des blessures à quatre autres, a déclaré un responsable de la sécurité à l’agence TAP.
La cause de cet accident est, selon les données préliminaires, l’excès de vitesse qui a provoqué la collision entre deux véhicules. D’ailleurs, plusieurs accidents se sont produits au niveau de ce croisement engendrant divers dégâts pour les personnes et les véhicules.
D’ailleurs, plusieurs usagers de la route ont appelé à intervenir au niveau de ce croisement, non adapté aux conditions de la sécurité routière, insistant sur la nécessité de changer l’emplacement des panneaux de signalisation routière.
Auparavant, le district de la garde nationale de Jendouba avait envoyé deux correspondances aux parties concernées mettant en garde contre le danger causé par ce croisement, évoquant notamment le manque d’éclairage public.
Le bilan des décès provoqués par des accidents de la route dans la région de Bousselem au cours d’un mois s’élève, cette année, à plus de dix , dont trois sur la route nationale n6 reliant Boussalem à Jendouba , un sur la route reliant Boussalem et la région de Riabna et trois autres au niveau du croisement d’Eroumani de la délégation de Bousselem. Ces accidents ont causé aussi des blessures pour 12 personnes.

par -

4771 accidents  de la route ont été enregistrés durant l’année 2016 provoquant 6084 blessés et 541 morts, contre 4598 accidents en 2015 (561 morts / 5938 blessés), soit une hausse de 3.76% du nombre des accidents et une hausse de 2.45% du nombre des blessés. C’est ce qu’a été indiqué par la police routière relevant de la direction générale de la sécurité nationale du ministère de l’Intérieur.

Les accidents de la route surviennent en grand nombre dans le Grand-Tunis.

par -

La Tunisie a fustigé, lundi 30 janvier 2017, le lâche attentat terroriste qui a visé le Centre culturel islamique de Québec dans le sud-est du Canada et qui fait six morts et huit blessés, rapporte la Tap.
Deux individus armés et cagoulés sont entrés, dimanche soir, dans le Centre culturel islamique de Québec et ont ouvert le feu sur des dizaines de fidèles, alors qu’ils accomplissaient la prière d’Al-Ichaâ.
Tout en exprimant sa solidarité avec les autorités canadiennes, le peuple canadien et les familles des victimes, en cette douloureuse épreuve, la Tunisie a souhaité prompt rétablissement aux blessés de cet attentat.
Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères a tenu à préciser que le département est en train de vérifier, actuellement, s’il existe des Tunisiens parmi les victimes.

par -

Au moins deux hommes armés ont fait feu à la Grande mosquée de Québec, dans le secteur de Sainte-Foy, dimanche soir, peu avant 20h. Il y aurait six morts et huit blessés, rapporte lejournaldequebec

La porte-parole de la Sûreté du Québec, Christine Coulombe, a aussi indiqué que le corps policier traite l’événement comme un attentat terroriste en raison «d’éléments d’enquête» qui n’ont pas été divulgués. Cette tragédie avait déjà été qualifiée «d’acte terroriste» par le premier ministre Philippe Couillard, plus tôt en soirée.

Par ailleurs, 39 personnes se trouvant à l’intérieur du Centre culturel islamique de Québec sont sorties indemnes de la fusillade, indique la même source.

L’état des blessés n’était pas connu avec précision en début de nuit. Certains étaient toutefois dans un état «grave», a indiqué la porte-parole de la SQ, qui n’était pas en mesure de dire si certaines victimes étaient toujours en danger de mort.

par -

Au moins 37 personnes ont été tuées, ce lundi 16 janvier 2017, dans le crash d’un avion-cargo sur des habitations près de l’aéroport de Bichkek, au Kirghizstan, ont annoncé les autorités, rapporte le site sudouest.fr

Les services médicaux d’urgence ont précisé, à la même source, que « six enfants » se trouvent parmi les victimes, pour la plupart des habitants locaux.

A 7h40 locale (2h40 en France), « un avion-cargo opéré par une compagnie turque, en provenance de Hong Kong (Chine), s’est écrasé au sol à l’approche de l’aéroport de Manas (à Bichkek) en raison des mauvaises conditions météorologiques », a indiqué un haut responsable du ministère des Situations d’urgence, indique la même source.

par -

Dix personnes sont mortes brûlées vives dans un accident de la route samedi dans le sud du Maroc, a rapporté l’agence de presse officielle MAP. L’accident a eu lieu aux premières heures de la journée sur une autoroute à 41 km d’Agadir quand un camion et un bus transportant des passagers se sont percutés et ont pris feu.

Dix personnes sont mortes brûlées et 22 autres ont été blessées, dont une grièvement qui a été évacuée par hélicoptère vers Marrakech alors que les autres blessés ont été hospitalisés à Agadir. Une enquête a été ouverte pour élucider les circonstances du drame.

par -

Au moins 12 personnes ont été tuées dimanche dans un attentat suicide à la voiture piégée à Bagdad, rapporte europe1.fr, citant des sources médicales et de sécurité.

Cet attentat, le dernier en date d’attaques sanglantes commises en Irak, a été perpétré par un kamikaze qui a fait exploser sa voiture à l’entrée du principal marché de fruits et légumes de la capitale irakienne, selon ces sources. « Un soldat en garde à l’entrée du marché Jamila a ouvert le feu sur une voiture suspecte après en avoir été alerté mais le kamikaze a fait exploser le véhicule », a expliqué le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Saad Maan.

L’attentat qui n’a pas été revendiqué dans l’immédiat, a également fait 35 blessés, selon un premier bilan fourni par des sources hospitalières et un colonel de police. Le soldat en garde a été blessé. Après une période de calme relatif, la capitale irakienne fait face à une recrudescence d’attentats depuis le lancement, le 17 octobre, de l’offensive pour reconquérir Mossoul, deuxième ville du pays et fief des djihadistes.

par -

Le président de la République, Béji Caied Essebsi s’est rendu, ce mercredi 28 décembre 2016, à l’hôpital des brûlures graves de Ben Arous, et ce suite à l’accident tragique survenu ce matin à Jbel Jeloud et faisant 5 morts et 46 blessés, selon le bilan du ministère de la Santé.

Le chef de l’État a été reçu par le ministre du Transport, Anis Ghdira et la ministre de la Santé, Samira Merai qui étaient sur place.

38 blessés ont été transférés à l’hôpital de Ben Arous dont 8 seulement ont été maintenus sous surveillance médicale.

par -

Noël sanglant au Cameroun. Un attentat-suicide est survenu ce dimanche 25 décembre 2016 à Mora, département du Mayo-Sava, région de l’Extrême-Nord, rapporte Koaci.com.

Le bilan provisoire fait état de deux morts (le kamikaze et un jeune garçon) et plusieurs blessés.

Un kamikaze à vélo, a fait exploser sa charge à quelques mètres du marché. La déflagration a tué le Kamikaze et un jeune garçon. Elle a également fait plusieurs blessés. Un cordon sécuritaire a été rapidement mis en place par les forces de sécurité, indique la même source.

par -

Cinq (5) personnes ont trouvé la mort et une autre a été blessée, dimanche, 18 décembre 2016, à la suite de la collision entre deux voitures sur la route reliant la délégation de Lassouda et Fayedh à Sidi Bouzid, ont annoncé des sources sécuritaires à l’agence Tap.

« L’accident est survenu à cause d’un dépassement interdit », ont indiqué les mêmes sources, soulignant que la personne blessée a été transférée à l’hôpital régional de Sidi Bouzid.

par -

L’identité de l’accompagnateur du chef du poste de la Garde Nationale, trouvés égorgés, dans la matinée, de ce jeudi 24 novembre 2016, dans une ferme située à la délégation de Zéramdine du gouvernorat de Monastir a été identifiée.

Il s’agit, selon une source sécuritaire, à Jawhara Fm, de Faouzi Thabet, mécanicien réparateur de cycles âgé de 45 ans et marié.
Notons que la voiture qui a été complètement brûlée est celle du chef du poste de la Garde Nationale, a indiqué la même source.

par -

Cinq personnes ont trouvé la mort, dimanche matin, dans une collision entre un train et une voiture, survenue au niveau du quartier Touahria dans la ville de Jendouba, a indiqué Ahmed Arbi, délégué de Jendouba-nord.

Différentes correspondances ont été adressées à la société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT) appelant à réaliser des travaux d’entretien au niveau de cette voie afin d’assurer une meilleure sécurité routière, a rappelé la même source, précisant que les cinq morts étaient les passagers de la voiture.

par -

ANGERS, France – Quatre personnes sont décédées et une dizaine d’autres ont été blessées dans la nuit de samedi à dimanche après l’effondrement d’un balcon au troisième étage d’un immeuble récent d’Angers, dans le centre-ouest de la France, selon les autorités françaises.

Certaines des personnes secourues sont blessées «sérieusement» mais sans être en danger de mort, a déclaré à la radio France Info, Michel Pichon, un des responsables de l’hôpital d’Angers. Les blessés «ont tous 20 ans à peu près», selon lui.

Selon les premiers éléments de l’enquête, une dizaine de personnes se trouvait sur le balcon lorsque l’accident s’est produit, peu avant minuit.

Selon le quotidien Ouest France, les victimes fêtaient une pendaison de crémaillère.

Source : canoe.ca

par -

Deux personnes ont été tuées par les tirs d’un Palestinien, dimanche matin, à Jérusalem-est, dans la partie occupée de la ville. Cette attaque est l’une des plus meurtrières depuis le début, il y a un an, d’une vague de violences ayant fait plus de 270 morts dans les Territoires palestiniens, Israël et Jérusalem, rapporte leparisien.fr

Le tireur, qui circulait en voiture, a d’abord ouvert le feu en direction d’une station de tramway située en face du quartier général de la police, blessant grièvement une femme. Il a ensuite poursuivi son chemin à grande vitesse et ouvert le feu sur une deuxième femme qui circulait à bord d’une voiture et qui a elle aussi été grièvement blessée. Puis il s’est dirigé vers le quartier palestinien de Sheikh Jarrah, où il a garé son véhicule. Il a alors repéré des policiers à moto qui se dirigeaient vers lui et a ouvert le feu sur eux. L’un d’eux a été grièvement blessé tandis qu’un second était plus légèrement atteint.

par -

Un accident de la route, survenu vendredi matin dans la localité Ennadhour dans la délégation de Meknassi, (gouvernorat de Sidi Bouzid) au niveau de la route nationale RN 14 reliant les gouvernorats de Gafsa et Sfax, a fait deux morts, dont l’un est un policier, et un blessé grave, ont indiqué des sources de la protection civile et de la santé.
Le manque de visibilité à cause d’une nappe de brouillard sur la région, ce matin, a provoqué une collision entre deux véhicules qui a fait deux victimes et un blessé grave, selon les mêmes sources.

par -

Une bousculade provoquée par des tirs de sommation des forces de l’ordre éthiopiennes pendant une manifestation d’opposants dans la région d’Oromia a fait au moins 50 morts, a affirmé dimanche un groupe d’opposition.

L’intervention des forces de sécurité s’est produite alors que des milliers de personnes étaient rassemblées pour une fête religieuse dans la ville de Bishoftu, à une quarantaine de kilomètres au sud de la capitale Addis Abeba. Le gouvernement éthiopien a parlé dans un communiqué de « plusieurs morts », sans fournir de chiffre précis. Selon des témoins, la police a utilisé des grenades lacrymogènes et des tirs de sommation pour disperser des manifestants antigouvernementaux qui réclamaient « justice » et « liberté », ce qui a créé un mouvement de panique.

En août, l’opposition et des habitants avaient accusé les forces de sécurité d’avoir abattu plus de 90 manifestants dans les régions d’Orimia et d’Amhara.

Source : Lefigaro.fr

par -

Le bateau de migrants, qui a fait naufrage la semaine dernière, a été renfloué par les autorités égyptiennes mardi. Le bilan a grimpé à 184 morts après la découverte de nouveaux corps.

Les autorités égyptiennes ont renfloué mardi le bateau de migrants ayant fait naufrage la semaine dernière en Méditerranée au large des côtes égyptiennes. Elles ont communiqué un nouveau bilan d’au moins 184 morts après la découverte de nouveaux corps.

Jusqu’à 450 migrants se trouvaient à bord du bateau de pêche lorsqu’il a chaviré mercredi dernier au large de la ville portuaire de Rosette, selon le témoignage de survivants.

« Le nombre de morts dans le naufrage du bateau de migrants au large de Rosette est monté à 184 », a annoncé le ministère de la Santé dans un communiqué. Un bilan précédent faisait état de 179 morts.

« Le bateau a été renfloué, on est en train de repêcher de nouveaux corps », avait auparavant indiqué Wahdan al-Sayyed, le porte-parole de la province de Beheira, où se trouve la cité portuaire.

Un décompte est en cours sur la plage, a-t-il ajouté, précisant que les équipes de recherche avaient réussi à accéder à la chambre froide du bateau de pêche, où selon les témoignages des rescapés, une centaine de personnes avaient pris place avant le naufrage.

Au moins 163 passagers de l’embarcation ont été secourus.

Source : Arcinfo

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

SPORT