Tags Posts tagged with "Mouvement Echaâb"

Mouvement Echaâb

par -

Le secrétaire général du mouvement Echaab, Zouheir Maghzaoui a estimé que la réussite du gouvernement Youssef Chahed est liée à la prise de mesures audacieuses pour résoudre les problèmes que connaît le pays.
Président le congrès régional du parti à Sidi Bouzid en présence des membres du bureau politique, de sympathisants et de représentants d’autres partis, Maghzaoui a souligné que la formation du gouvernement d’union nationale a coïncidé avec des événements particuliers que le pays a vécus dont l’opération terroriste de Jebel Samama, le grave accident de la route de Khamouda et les protestations des habitants de Fernana.
La négligence de plusieurs questions sociales a entraîné l’aggravation du chômage et la multiplication des mouvements de protestation, a-t-il dit.
Pour surmonter ces difficultés, Maghzaoui a appelé toutes les parties à faire des concessions pour sauver le pays à travers, notamment, la mise en œuvre des décisions prises lors des conseils ministériels tenus sous la présidence du chef du gouvernement sortant, Habib Essid dans les régions, le lancement d’une réforme fiscale et l’aplanissement des difficultés qui entravent la réalisation de plusieurs projet en suspens.
Il a, en outre, appelé à trouver un consensus autour du projet de loi sur les élections municipales, un projet qui, a-t-il dit, jette les fondements d’une nouvelle étape dans l’histoire du pays, celle de la gouvernance locale.

par -

Le mouvement Echaâb plaide pour la récente initiative lancée par le président de la République sur la formation d’un gouvernement d’unité nationale, mais à condition…

Par la voix de son secrétaire général, Zouheir Maghzaoui, le mouvement a souligné la nécessité d’entamer ce dialogue qui devrait aborder les principaux problèmes auxquels le pays est confronté.
 » L’initiative de Béji Caied Essebssi pourra être une réelle solution qui aiderait le pays à sortir de l’ornière, si on s’engage à traiter autour d’une même table les questions d’ordre économique et social », a dit le politicien lors d’un point de presse organisé hier jeudi 9 juin 2016.

La Tunisie face à une crise du pouvoir

Sur un autre plan, le conférencier a mis l’accent sur la proposition de Beji Caied Essebssi puisqu’elle a prouvé l’échec de la coalition au pouvoir.  » On soutient cette proposition qui vient démontrer l’échec du gouvernement en place », a expliqué le SG du mouvement Echaâb, faisant savoir que plusieurs interrogations se posent sur le dérapage de l’équipe gouvernementale de Habib Essid.

Ce dérapage s’explique également par la montée de la grogne sociale, le faible taux de croissance ne dépassant pas 0,5% , une évolution du chômage et une prolifération de la corruption. « La situation demeure très difficile et cela démontre que notre pays se trouve face à une crise du pouvoir due à la division des partis de la coalition », a-t-il soutenu.

L’opposition encore en phase de concertation

La position du mouvement Echaâb intervient à un moment où les partis de l’opposition n’ont pas encore trouvé un terrain d’entente relatif à un avis unifié autour de l’appel de BCE de constituer un gouvernement d’unité nationale rassemblant toutes les sensibilités politiques.

Une telle situation les oblige à multiplier les concertations afin de trouver un accord sur un programme clair autour du prochain gouvernement et sa nature.

Pour ce faire, une réunion s’est tenue mercredi 8 juin au siège du parti républicain, avec la participation des partis Al Massar, Echaab, le Front Populaire en vue de discuter de ce genre d’initiative.

Pour l’ensemble des participants, le sauvetage du pays passera par la mise en place d’une vision claire et des décisions rigoureuses et non pas par le simple fait de changer des ministres. Pourtant, ces partis de l’opposition ont assuré qu’ils sont concernés par la participation au prochain gouvernement. C’est pour cette raison que des commissions seront formées pour étudier prochainement le programme du gouvernement.

par -

Le secrétaire général du mouvement « Echaab », Zouheir Maghzaoui, a annoncé ce jeudi 9 juin 2016 la tenue du premier congrès du parti en octobre prochain.

Lors d’un point de presse qui se tient actuellement dans un hôtel de la capitale, il a précisé que les efforts se conjuguent pour mieux restructurer le mouvement et réussir cet événement.

Zouheir Maghzaoui a par ailleurs indiqué que 600 congressistes prendront part à cette rencontre, considérée comme un évènement national important.  » Le congrès sera important dans la mesure où il permettra au mouvement de faire une évaluation de son rendement, mais aussi de jouer un rôle déterminant dans la résolution des problèmes auxquels fait face le pays », a t-il dit.

par -

Le mouvement Echaab a estimé que l’adoption par le ministre des Affaires étrangères de la déclaration des chefs de la diplomatie arabes « accusant à tort » le Hezbollah d’être une organisation terroriste « n’exprime pas autant sa propre position que celle du gouvernement et de la présidence. »Une position marquée, selon le parti Echaab, par  «l’improvisation, la manipulation et le non-respect de la crédibilité de l’Etat. »
Dans une déclaration rendue publique, lundi, le mouvement Echaab a sommé le gouvernement de cesser d’entretenir un double langage dans ses positions.
Le parti accuse le gouvernement d’exploiter « l’euphorie qui a suivi le succès de l’opération sécuritaire à Ben Guerdane contre le terrorisme pour faire passer des positions impopulaires.»
Le mouvement Echaab a, également, demandé à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) d’auditionner le ministre des AE et de lui retirer sa confiance pour avoir induit en erreur l’opinion publique et adopté une position dont il s’est préalablement désisté.

TAP

par -
Une source proche du Mouvement « Echaâb » a affirmé que la conférence de presse qui se tiendra ce lundi en collaboration avec la coalition du Front Populaire

Une source proche du Mouvement « Echaâb » a affirmé que la conférence de presse qui se tiendra ce lundi en collaboration avec la coalition du Front Populaire sera consacrée à l’annonce du retour définitif du mouvement « Echaâb » au front populaire .

La même source a ajouté que la décision a été prise au sein des institutions démocratiques du mouvement, en soulignant qu’Echaâb reste l’un des principaux fondateurs de Front Populaire.

W.T

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux