Tags Posts tagged with "Néjib Derouiche."

Néjib Derouiche.

par -
0

Le ministre de l’Environnement et du développement durable Néjib Derouiche a annoncé, mercredi, la création d’un centre de recherche aux îles Kuriat (gouvernorat de Monastir), caractérisées par un environnement marin diversifié, dont les niches de la tortue marine.
« Le ministère coordonnera avec le gouvernorat de Monastir pour fournir les financements nécessaires à la création de ce centre « , a précisé Derouiche dans une déclaration accordée à la presse, en marge d’une visite qu’il a effectué aux îles Kuriat à Monastir, où se déroule une session de formation régionale sur la diversité biologique en Méditerranée.
Il a ajouté que le centre permettra d’assurer de meilleures conditions de travail et d’hébergement aux chercheurs dans les îles Kuriat qui comptent parmi les principales régions de nidification pour les tortues marines en Méditerranée.
Le ministre a souligné que la décision du gouvernement de créer une aire protégée des îles Kuriat nécessite l’activation du rôle de la commission nationale de protection et de gestion des aires protégées ainsi que l’actualisation de leur plan de gestion, lequel devra comporter un scénario de protection et de valorisation de ces îles dans une approche participative entre les différentes parties concernées et la société civile.
Dérouiche a visité les pièges à rats noirs, sachant que les îles ont enregistré une opération réussie d’élimination de ces rats depuis le 16 septembre 2015, opération réalisée par l’association « grand bleu » et qui a abouti à des résultats positifs dont la réaparition de certaines espèces oiseaux dans les îles, selon le président de l’association Ahmed Ghdira .
La session de formation régionale sur la diversité biologique se déroule du 18 au 23 juillet 2016 à l’initiative du centre d’activités régionales pour les aires spécialement protégées et l’association « grand bleu ».
Des chercheurs et formateurs venant de 10 pays de la Méditerranée participent à cette session de formation à savoir, la Tunisie, l’Algérie, le Maroc, la Libye, le Liban, la Syrie, l’Italie, Malte, Chypre et l’Egypte.
Cette session comporte trois thèmes de formation à savoir la nidification des tortues marines, la diversité biologique et le dénombrement des poissons vivant dans les aires protégées.

par -
0

Le ministère de l’environnement et de développement durable prépare un projet de loi sanctionnant les activités industrielles causant des émissions du gaz à effet de serre, a indiqué lundi, le ministre Néjib Derouiche dans une déclaration à l’agence TAP.
Ce projet de loi prévoit une sanction financière de 200 mille dinars (md) pour les activités industrielles engendrant des émissions de gaz à effet de serre, a ajouté Derouiche en marge de la conférence semestrielle des directeurs régionaux de l’assainissement organisée par l’Office national de l’assainissement (ONAS).
La préparation de ce projet, qui sera transmis avant la fin de l’année 2016 au conseil ministériel, s’inscrit dans le cadre d’une initiative du ministère destinée à activer l’application de la loi promulguée depuis 2010, laquelle interdit les activités industrielles engenderant des gaz polluants, a-t-il dit.
Les usines ont bénéficié depuis 2010 d’une période de grâce de trois ans, pour leur permettre de changer la nature de leurs activités de manière à respecter les normes relatives à l’hygiène et au respect de l’environnement. Toutefois, ces usines n’ont pas respecté leurs engagements en dépit de la période de grâce accordée à deux reprises, a-t-il rappelé. Il a souligné le refus de département de prolonger encore la période de grâce appelant les industriels à respecter la loi .

par -
0

Le phénomène de la désertification et la détérioration des terres en Tunisie a affecté les deux tiers du sol national, a déclaré, lundi à Zaghouan (nord-est), Néjib Derouiche, ministre de l’environnement et du développement durable.
« Le ministère de l’environnement et du développement durable a entamé l’actualisation du programme national de lutte contre la désertification, conformément aux orientations et aux objectifs stratégiques de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification ( CLD, ou CNULCD) « , a précisé Derouiche, lors de l’ouverture des journées de la diversification biologique et de lutte contre la désertification, organisée par la direction générale de l’environnement et de la qualité de la vie, en partenariat avec le bureau de Tunis du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).
« L’objectif recherché est de lutter contre les impacts négatifs, notamment sur le processus de développement », a souligné le ministre.
Et d’ajouter que son département œuvre, en coopération avec le bureau du PNUE et le Fonds pour l’environnement mondial, à finaliser la stratégie nationale de diversification biologique, dans le cadre d’une démarche participative englobant les différentes parties et structures concernées.
Au programme de la première journée, des interventions sur la diversification environnementale et la deuxième journée sera axées sur la réalité de l’environnement dans le pays sous l’impact de la désertification et de la détérioration des terres et les moyens de lutte contre ce phénomène.

par -
0

Une enveloppe de 13 MD a été mobilisée pour la réalisation de projets d’assainissement dans plusieurs localités de Monastir, a annoncé le ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Néjib Derouiche.
Dans une déclaration à l’agence TAP, en marge d’une rencontre, mercredi dernier à Monastir, avec les gouverneurs des régions du centre et du Sahel, Derouiche a ajouté que ces financements seront consacrés à l’aménagement de stations d’assainissement à Frina et Jammel à Monastir outre l’assainissement de 11 quartiers populaires dans la même région.
Il a également annoncé qu’un projet de valorisation des déchets au Sahel sera mis en oeuvre à Monastir, moyennant un investissement de plus de 40 MD, précisant qu’il a discuté avec les participants à la réunion des sites pour installer le projet et que les travaux de réalisation vont démarrer au terme de cette année (2016).
En ce qui concerne le programme national de la propreté, Derouiche a fait savoir que les marchés- cadres conclus avec le secteur privé seront mis en oeuvre durant le dernier trimestre de 2016, moyennant une enveloppe de 250 MD.
Un représentant de chaque gouvernorat sera chargé de la gestion d’un projet lié au programme de la propreté et un comité de pilotage sera crée pour garantir la bonne marche des projets, a encore fait savoir Derouiche.
D’après lui, des travaux d’aménagement de décharges contrôlées vont démarrer, cette année, dans les régions intérieures, moyennant des financements variant entre 8 et 9 MD, et ce, dans le cadre de la coopération tuniso-allemande.

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Ringier Africa Digital Publishing poursuit l’expansion de son portefeuille d’actualités et de médias en lançant Business Insider, la célèbre marque d’actualités numériques destinées au...

SPORT