Tags Posts tagged with "new york"

new york

par -
0

Un train de banlieue a déraillé samedi soir dans les environs de New York, ont indiqué les autorités, qui n’ont toutefois pas confirmé des informations de presse faisant état de plusieurs dizaines de blessées.

Selon les médias américains, entre 50 et 100 passagers ont été blessés et évacués des wagons. Leurs vies ne seraient toutefois pas en danger. « Le train de 21h22 (03h22 en Belgique) au départ de Penn (gare à Manhattan, ndlr) et prévu à Huntington à 22h28 (04h28) a été annulé en raison du déraillement d’un train près de New Hyde Park », a écrit la Long Island Rail Road LIRR, responsable de la ligne.

Ce nouvel accident ferroviaire survient une dizaine de jours après qu’un train de banlieue a défoncé une gare du New Jersey, faisant un mort et plus de 100 blessés.

Source : Le soir

par -
0

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, s’est entretenu, vendredi, avec son homologue turc, Mevlüt Cavu?o?lu, en marge de la 71e session de l’Assemblée des Nations unies à New York.
La rencontre a porté sur les relations d’amitié et de coopération entre la Tunisie et la Turquie et la volonté commune de les consolider et de les diversifier, indique le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué publié samedi.
Khemaies Jhinaoui a, à cette occasion, souligné l’importance de la 2e session du Conseil de haut niveau de la coopération stratégique tuniso-turque, prévue à Ankara, sous la présidence des chef de gouvernements des deux pays.
Pour sa part, le ministre turc a fait part de la détermination de son pays de continuer de soutenir la Tunisie, et ce  » selon les priorités fixés par les autorités tunisiennes « , selon la même source.
Jhinaoui a, également, rencontré son homologue portugais, Augusto Santos Silva, avec lequel il a discuté des moyens de renforcer la coopération bilatérale dans tous les domaines.
Il a affirmé que la relance de l’économie figure au premier rang des priorités de la Tunisie au cours de la prochaine étape, relevant que la Conférence internationale sur l’investissement constitue une importante occasion pour promouvoir la Tunisie en tant que pays prometteur pour les investissements.
Il a appelé le Portugal à prendre part à cette conférence avec une délégation représentant les secteurs public et privé.
Le ministre portugais a, de son côté, fait part de la détermination de son pays à soutenir les efforts de la Tunisie en matière de développement, de stabilité et de promotion de l’investissement.

par -
0

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, a appelé, jeudi, à New York, les amis et partenaires de la Tunisie ainsi que la communauté internationale à  » soutenir la démocratie tunisienne naissante et à appuyer ses efforts visant à impulser le développement et répondre aux aspirations du peuple tunisien à la dignité et au progrès « , indique vendredi un communiqué du ministère des Affaires étrangères.
Présidant une réunion ministérielle sur le thème la Tunisie de la réforme et des opportunités d’investissement, en marge des travaux de la 71e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, Jhinaoui a indiqué que la  » Tunisie, consciente que les défis auxquels le processus de transition est confrontés requiert une approche globale, n’a ménagé aucun effort pour élargir la participation politique et instaurer les réformes structurelles nécessaires « .
Le ministre des Affaires étrangères a estimé, lors de l’ouverture de la réunion qui s’inscrit dans le cadre de la préparation de la Conférence internationale sur l’investissement, prévu à Tunis les 29 et 30 novembre prochain, que la Tunisie a réussi sur une période de cinq ans à instaurer les bases d’une démocratie naissante à travers le consensus et le dialogue.
La présence massive de ministres et de hauts responsables d’organisations internationales à cette réunion témoigne du soutien inébranlable à la Tunisie pendant cette phase délicate de transition, s’est-il félicité.
De leur côté, les ministres des Affaires étrangères du Qatar, de la France et du Canada, pays qui soutiennent la Conférence internationale sur l’investissement, ont exprimé leur appui à l’expérience de transition démocratique en Tunisie, appelant les autres pays à  » participer massivement et efficacement à cette échéance économique importante « .
Pour sa part, le secrétaire général adjoint de l’ONU, Majed Abdelaziz, a souligné l’appui de l’organisation à la Conférence sur l’investissement, saluant les acquis réalisés par la Tunisie notamment en matière d’enseignement, d’infrastructure et d’égalité entre hommes et femmes.
 » La réussite de l’expérience tunisienne est de nature à renforcer la sécurité et la stabilité dans la région méditerranéenne « , ont pour leur part estimé les ministres des Affaires étrangères d’Espagne et du Portugal et le vice-ministre italien des Affaires étrangères, confirmant la détermination de leur pays à participer à la Conférence internationale sur l’investissement, prévue à Tunis.
De son côté, la sous-secrétaire d’Etat américaine a fait part de la détermination des USA à faire réussir l’expérience tunisienne, qualifiant cette réussite de  » vitale  » pour la région.
Elle a, par ailleurs, souligné l’importance de l’adoption par le parlement tunisien de la nouvelle loi sur l’investissement.
La réunion s’est déroulée en présence d’un nombre important de ministres des Affaires étrangères, de hauts responsables et représentants d’organisations onusiennes et régionales et d’institutions financières internationales, outre des ambassadeurs et des diplomates.

par -
0

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, a souligné, mercredi, à New York, que la cause palestinienne figure au premier rang des priorités de la présidence de la Tunisie de la 146e session ordinaire du Conseil des ministres des Affaires étrangères de la Ligue des Etats arabes, indique jeudi un communiqué du ministère des AE.
Présidant la réunion annuelle de consultation du conseil de la Ligue arabe au niveau ministériel, tenue à New York au siège de l’ONU, en marge des travaux de la 71e session de l’Assemblée générale des Nations Unies en présence du secrétaire général de la Ligue des Etats arabes et les ministres des Affaires étrangères des pays membres, Khemaies Jhinaoui a mis en exergue l’importance capitale de cette réunion dans l’exécution des décisions issues du conseil de la Ligue tenu au Caire le 8 septembre 2016.
 » Ces décisions visent à unifier les positions arabes et coordonner les efforts et initiatives pour résoudre les questions arabes, servir les causes arabes et accélérer le règlement des crises politiques dans la région « , a-t-il affirmé.
Le ministre a, par ailleurs, souligné l’impératif de  » conjuguer les efforts des communautés arabe et internationale pour venir en aide au peuple libyen afin qu’il puisse surmonter les différents et parachever les étapes de l’entente politique, de manière à assurer la stabilité du pays et de l’ensemble de la région « .
Il a, dans ce sens, insisté sur l’importance du rôle du Conseil présidentiel du gouvernement d’entente nationale dans le rétablissement de la sécurité et de l’unité de la Libye et la lutte contre le terrorisme qui vise à semer le chaos et à ébranler la stabilité des pays voisins et de toute la région.
S’agissant de la situation  » explosive  » au Yémen et en Syrie, Jhinaoui a appelé à  » coordonner les efforts et à unifier les positions (…) pour mettre un terme aux conflits sanglants et reprendre le dialogue en vue de trouver une issue politique aux conflits dans ces deux pays « .
Evoquant le 4e Sommet Afrique-Monde Arabe prévu le 23 novembre prochain à Malabo (Guinée équatoriale), Jhinaoui a souligné la nécessité d’adopter lors de ce sommet des décisions de nature à développer davantage les relations de coopération et de partenariat entre les pays arabes et africains et appuyer les résultats issus du 3e Sommet Afro-arabe, tenu au Koweit en 2013.

par -
0

Le président de la république a exprimé sa satisfaction quant au résultat de sa participation à la 71éme session de l’Assemblée générale de l’ONU et au forum économique afro-américain, soulignant l’accueil qui lui a été réservé par l’administration américaine ainsi que l’entretien qu’il a eu en langue française avec le ministre américain des Affaires étrangères en présence de nombre de chefs d’Etat et d’importants hommes d’affaires.
Dans une déclaration faite mercredi avant son départ pour Tunis, il a indiqué que la réussite de cette visite traduit le soutien que les USA apportent à la Tunisie pour favoriser le succès de sa transition démocratique et du redressement économique.
A cet égard, il a affirmé que le président américain s’est engagé à soutenir la Tunisie, une promesse que le chef de l’Etat qualifie de rassurante, mais qui doit être consolidée, a-t-il estimé.
Le chef de l’Etat a par ailleurs jugé positives ses rencontres avec la directrice du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, et du président de la Banque mondiale Jim Yong Kim.
Pour ce qui de la conférence internationale sur l’infestissement prévue en Tunisie les 29 et 30 novembre prochain, il a indiqué que des responsables tunisiens veilleront à assurer la présence du plus grand nombre d’invités, insistant sur la nécessité de redoubler d’effort pour assurer plein succès à cette importante manifestation économique.

par -
0

Le président de la république Béji Caid Essebsi a affirmé que la Tunisie est sortie victorieuse du combat contre le terrorisme et brandira les armes dès aujourd’hui contre la corruption pour pouvoir asseoir les bases de l’Etat de droit et des institutions.
Au cours d’un entretien avec le chef de la diplomatie américaine John Kerry, en présence de 35 chefs d’Etat, en marge du forum afro-américain, m. Caid Essebsi, qui a assuré que la Tunisie n’a d’autres choix que l’instauration de la démocratie, a combattu le terrorisme grâce au soutien de pays amis dont les USA  » qui n’ont ménagé aucun effort pour le renforcement de la coopération tuniso-américaine dans les domaines militaires et sécuritaire. »
Dans ce même contexte, il a évoqué la situation en Libye et souligné que la Tunisie s’efforce de réduire les risques provenant du voisin libyen, assurant aux investisseurs que le site Tunisie est désormais, sûr et propice aux affaires.
Répondant à une question du ministre américain des A.E sur  » les atouts de la Tunisie pour drainer l’investissement », le chef de l’Etat a évoqué notamment la proximité géographique de la Tunisie avec l’Europe, Outre son appartenance au continent africain et à la région arabe.
S’agissant de la conférence internationale sur l’investissement prévue en Tunisie les 29 et 30 novembre 2016, m. Caid Essebsi a déclaré que tous les pays amis sont invités à ce rendez-vous économique qui sera pour eux l’occasion d’exprimer leur soutien à la Tunisie pour qu’elle dépasse cette conjoncture économique difficile.
Parmi les « atouts » figurent également les ressources tunisiennes en phosphate notamment, a rappelé le président de la république, l’un des secteurs les plus porteurs en Tunisie et dont les activités ont repris après 5 années d’interruption.
Tous ces facteurs, sont autant d’indicateurs positifs qui ne manqueront pas, à coté de la nouvelle loi sur l’investissement, de rassurer les entrepreneurs, a affirmé m. Caid Essebsi.
Pour sa part, m. Kerry a conclu en s’adressant à toute l’assistance  » rendez-vous à Tunis ».

par -
0

Fayçal Gouia, ambassadeur de Tunisie à Washington a annoncé que la Tunisie sera le centre d’attention des participants au forum économique afro-américain à New-York.

Il a par ailleurs annoncé dans une interview à Mosaïque Fm que John Kerry, secrétaire d’Etat américain invitera le président de la république Béji Caïed Essebsi à étaler les principales réformes et les lois promulguées par la Tunisie, afin d’encourager l’investissement.

Fayçal Gouia a, en outre, annoncé que la ministre du Commerce des USA organisera pour la première fois une réunion au profit de la délégation tunisienne, en présence de 12 investisseurs américains, qui sont intéressés par la Tunisie.

Des directeurs d’entreprises africaines seront également de la partie afin de prendre connaissance des mesures prises par la Tunisie, notamment la loi d’investissement, fraîchement approuvée.

Par ailleurs, l’ambassadeur de Tunisie à Washington a indiqué que ce jeudi, Khemaïes Jhinaoui ministre des Affaires étrangères rencontrera ses homologues français et Qatari au siège de l’ONU.

par -
0

Le ministre des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui a pris part, lundi, à la réunion annuelle des ministres des Affaires étrangères des Etats membres de la commission chargée de la coordination du soutien international pour la Palestine qui s’est tenue en marge des travaux de la 71e session de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York.
Il a, à cette occasion, réitéré le soutien constant de la Tunisie au peuple palestinien pour mettre fin à sa souffrance et pouvoir recouvrer ses droits légitimes dans ses efforts v

par -
0

Le président français, François Hollande, n’est peut-être pas prophète chez lui, contesté jusque dans son propre camp en raison de ses orientations politiques et de ses choix économiques improductifs, pour le moment, mais ailleurs dans le monde sa trajectoire intéresse. Elle a même été primée ce mardi 20 septembre 2016 à New York. En effet Hollande a été désigné homme d’Etat de l’année. Le jury en a décidé ainsi en mai dernier et ce sont l’ancien prix Nobel Henry Kissinger (à gauche) et le rabbin Arthur Schneirer qui ont été chargés de remettre le trophée au chef de l’Etat français.

Pour rappel, son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, a reçu la même distinction il y a huit ans et l’an dernier c’est l’ex-Premier ministre anglais, David Cameron, qui a été couronné.

François Hollande a été distingué par la fondation new-yorkaise interconfessionnelle « The Appeal of Conscience » pour son leadership dans la préservation de la démocratie et de la liberté » après les attaques terroristes de 2015 en France et pour magnifier « sa contribution à la stabilité et à la sécurité du monde ». Il a déclaré à l’occasion : « Au-delà de ma personne, en remettant ce prix, vous honorez la France. La France inspirante, celle qui défend partout la liberté, la démocratie, les droits de l’homme ».

La cérémonie a eu lieu dans un grand hôtel de New York. Pour marquer le coup, Hollande a fait un petit saut dans l’inconnu : l’anglais, pour saluer la mémoire des milliers d’Américains morts le 11 septembre 2001. « On that day we were all Americans, but today you are all French », a dit Hollande. (Ce jour là, nous étions tous américains mais aujourd’hui vous êtes tous français).

par -
0

Le président de la République, Béji Caid Essebsi, a assuré, ce lundi 19 septembre 2016, qu’à travers sa participation aux travaux de la 71e session de l’Assemblée générale des Nations unies ainsi qu’au forum économique américano-africain, il vise à redonner à la Tunisie sa position à l’échelle internationale, rapporte Jawhara fm.

Dans une déclaration accordée aux journalistes, BCE a ajouté que la Tunisie vie actuellement une situation assez différente dans la mesure où le gouvernement d’union nationale a été favorablement accueilli  par la communauté internationale.
A travers ce gouvernement, la Tunisie a adressé un message positif au monde entier sur la fait qu’elle compte énormément sur les jeunes et les femmes pour faire réussir le processus démocratique, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le Chef de l’Etat a estimé que sa présence à New York est de la plus haute importance vu la situation par laquelle passe actuellement la Tunisie.

Il est à rappeler que Béji Caïd Essebsi a quitté Tunis hier en début d’après-midi à destination de New York pour participer aux travaux de la 71e session de l’Assemblée générale des Nations unies ainsi qu’au forum économique américano-africain en tant qu’invité d’honneur du président américain, Barack Obama.

par -
0

Le Président de la République, Béji Caid Essebsi a quitté, dimanche en début d’après-midi, Tunis à destination de New York (Etats Unis d’Amérique) pour participer aux travaux de la 71e session de l’assemblée générale des Nations Unies ainsi qu’au forum économique américano-africain en tant qu’invité du président américain, Barak Obama.
Le Chef de l’Etat qui était accompagné d’une délégation composée, notamment, du ministre des affaires étrangères et du ministre du développement, de l’investissement et de la coopération internationale, a été salué à son départ par le chef du gouvernement, Youssef Chahed.

bejiai3 bejiai2 bejiai

par -
0

La Chambre de Commerce Américaine de Tunis (AmCham Tunisia) participera à la deuxième édition de l’US-Africa Business Forum, qui se tiendra à New York le 21 Septembre 2016.

Cet événement est co-organisé par Bloomberg Philanthropies et le Département du commerce des Etats-Unis et aura lieu à l’occasion de la 71e session de l’Assemblée générale de l’ONU. A noter la présence de plusieurs chefs d’Etat, dont Barack Obama, président des Etats-Unis d’Amérique.

A titre exceptionnel, l’évènement aura un « spotlight » sur la Tunisie, manifestation qui sera rehaussée par la présence du président de la République, Beji Caied Essebsi, ainsi que John F. Kerry, secrétaire d’Etat américain et des membres du gouvernement tunisien.

L’AmCham Tunisie sera représentée par Khaled Babbou, président de l’AmCham ainsi que Mme Amel Bouchamaoui Hammami et Mondher Ben Ayed, tous deux anciens présidents de l’AmCham Tunisie.

par -
0
Depuis lundi

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, se rendra à New-York le 19 de ce mois pour  participer aux travaux de l’assemblée générale des Nations-Unies.

Selon des sources informées citées par le quotidien Al-Maghreb, il prononcera un discours devant ses pairs réunis dans le cadre du sommet économique africain qui se tiendra en marge de l’AG de l’ONU auquel participera l’élite des hommes d’affaires mondiaux, comme il rencontrera nombre de chefs d’Etat et directeurs de grandes institutions financières internationales.

 

par -
0

Sony Playstation a récemment annoncé le lancement prochain de son nouveau né « La playstation NEO », rapporte le site l’Express.fr

Il s’agit d’un modèle succédant à la PS4 et sera probablement présentée le 7 septembre 2016, lors d’une conférence Playstation Meeting qui aura lieu à New York, a relevé la même source.

par -
0

Sept artisans tunisiens participeront à une exposition spécialisée dans l’artisanat « Ny Now », du 24 au 28 août 2016, à New York, a annoncé l’office national de l’artisanat tunisien (ONAT), dans un communiqué publié lundi.
Selon l’ONAT, cette manifestation qui permettra l’exposition de la décoration d’intérieur des maisons ainsi que des jardins, outre le textile, est l’une des plus importantes en termes du nombre de participants et de visiteurs.
Le pavillon tunisien occupera une superficie de 54 mètres carrés permettant l’exposition de textiles faits mains, du bois d’olivier, des arts de la table, des bijoux traditionnels, des objets de décoration et cadeaux.
L’ONAT organisera également la participation de 9 artisans tunisiens à l’exposition Maison et équipements qui se tiendra du 2 au 6 septembre 2015, à Paris. Ils exposeront notamment la fouta tunisienne et la porcelaine
Ce salon qui se tiendra sur une superficie de 120 mille mètres carrés avec la participation de 59 pays est une rencontre des cultures et des arts de la vie moderne, lit-on dans le communiqué.
L’ONAT a fait savoir que ces participations visent à faire connaitre les produits tunisiens en Tunisie et à l’étranger, précisant qu’une enveloppe supplémentaire de 2 MD leur a été consacrée au titre de 2017.

par -
0

Au cours d’un entretien tenu, vendredi à la Kasbah, avec le Chef du gouvernement, Habib Essid, le ministre de l’Industrie, Zakaria Hamad a mis en lumière les résultats de la participation de la Tunisie au 62ème salon international des industries alimentaires organisé, du 26 au 28 juin 2016 à New York,
Près de 35 entreprises tunisiennes exportatrices, dont 17% spécialisées dans l’exportation de l’huile d’olive, ont particpé à cette manifestation, précise un communiqué de la pérsidence du gouvernement publié, vendredi. Au cours de l’entretien, le chef du gouvernement a appelé à renforcer les exportations tunisiennes d’huile d’olive vers le marché américain, précise la meme source.
Et d’ajouter que la rencontre a permis d’évoquer la situation de l’investissement en Tunisie surtout dans le secteur de l’industrie qui a vu sa part augmenter de 23% au début de l’année 2016, par rapport à la même période de l’année dernière notamment dans le secteur des composants automobiles.
Cette rencontre a été également une occasion de présenter les projets du département de l’industrie en ce qui concerne la modernisation de l’infrastructure industrielle dans les régions intérieures. Le ministre a, dans ce cadre, affirmé que le rythme d’aménagement des zones industrielles s’est accéléré pour s’établir, en 2016, à 385 ha et atteindra au cours de l’année 2017, 520 ha. Cette croissance ne manquera pas de renforcer le marché d’emploi en intégrant plus de diplômés de l’enseignement supérieur et de demandeurs d’emplois, a indiqué le ministre.

par -
0
Onze entreprises tunisiennes du secteur agroalimentaire participent à la 60e édition du salon Summer Fancy Food Show

35 exposants tunisiens dont 17 exportateurs d’huile d’olive vont s’envoler en direction de New York pour prendre part au salon Summer Fancy Food Show. L’événement, le plus important en Amérique du Nord pour les produits alimentaires, aura lieu du 26 au 28 juin 2016. Le rendez-vous mobilise chaque année 2550 exposants en provenance de 55 pays et près de 45 000 visiteurs professionnels.

La délégation tunisienne sera conduite par le ministre de l’Industrie, M. Zakaria Hamad. Mais la grande nouveauté cette année, c’est que les couleurs de la Tunisie seront portées par la vedette de la NBA Salah Mejri, qui évolue dans l’équipe des Mavericks de Dallas.

A noter que, d’après le ministère de l’Industrie, les Etats-Unis d’Amérique sont le premier client de la Tunisie pour pour l’huile d’olive conditionnée ; ce marché pèse 20,1% dans le total des exportations.
Durant ces cinq dernières années, les quantités exportées vers les USA ont été multipliés par quatre, ce qui fait du salon Summer Fancy Food Show un événement majeur pour le secteur oléicole tunisien.

par -
0

La présidente directrice générale du Cepex, Aziza Htira a déclaré que 35 entreprises tunisiennes actives dans le secteur agroalimentaire  participeront au salon Fancy Food Show qui se tiendra à New York de 26 au 28 juin 2016.

Elle a par ailleurs noté qu’un programme d’animation sera organisé en marge de la participation tunisienne.

Il est à rappeler que Fancy Food Show est le plus grand salon des spécialités gastronomiques de l’Amérique de Nord  réunissant plus de 40 mille exposants venant de 80 pays.

par -
0

Adolf Hitler, éternel symbole du fascisme et du nazisme, a encore ses admirateurs, et pas un peu ! En effet une statue en cire et résine représentant celui qui a été le promoteur de l’horreur nazie à l’échelle européenne a été vendue hier dimanche aux enchères à New York chez Christie’s à 17,189 millions de dollars .

L’oeuvre, réalisée en 2001 par l’artiste italien Maurizio Cattelan, est une sculpture qui reproduit le « führer » en train de prier. « Lui » – c’est le nom qui lui a été donnée – avait été évaluée par les expert entre entre 10 à 15 millions de dollars. L’acquéreur est allé au-delà des prévisions des spécialistes. Maurizio Cattelan établit au passage un record mondial pour ses créations…

L’oeuvre n’est pas spectaculaire en soi mais il montre un Hitler qu’on ne connait pas, un homme qui implore le ciel au lieu de miser sur ses forces qui l’ont placé sur le toit du monde, avant de s’effondrer face à l’avancée des Russes et au débarquement des Américains durant la deuxième guerre mondiale. On voir Hitler de dos, à genoux, avec une morphologie qui évoque plutôt le corps d’un enfant, portant une veste de tweed. Son visage frappe par le regard de braise, où on cherche une once d’humanité et par la célèbre petite moustache. Pas de doute, c’est bien Hitler.

Pourtant Maurizio Cattelan aimait à raconter qu’il avait « voulu la détruire et avait mille fois changé d’avis ». Quand on connait le côte subversif de l’artiste et son goût prononcé pour la provocation, de tels propos ne sont pas étonnants

Une oeuvre unique par bien des aspects

Loic Gouzer, vice-président de la section « Après-guerre et art contemporain » de Christie’s, a déclaré après la vente que c’était une opération « difficile », et même un défi dont il n’était pas sûr de l’issue. Mais il a tenté l’aventure.

« Les artistes n’ont quasiment jamais approché le sujet d’Hitler », même si le cinéma avait exploré le personnage. M. Gouzer qualifie la statue d’oeuvre « extrêmement puissante, extrêmement déconcertante » ; il a ajouté que vendre une telle sculpture il y a quelques années aurait relevé du parcours du combattant.

Cela revient-il à dire à dire que les adaptes de l’idéologie nazie se sont décomplexés et sont de plus en plus téméraires ? Ou que les mentalités ont évolué, pas forcément dans le bons sens, rendant possible ce genre d’événement ? Peut-être les deux à la fois…

Sachez que la statue d’Hitler, qui était une des pièces maitresses d’une rétrospective Cattelan au musée Guggenheim à New York en 2012, était le clou d’une soirée thématique intitulée « Bound to fail » (« Voué à l’échec »). 39 pièces d’art moderne et contemporain, abordant le thème de l’échec commercial et assumant une prise de risque pour faire tomber tous les tabous dans l’art, y était exposées. Le destin de la statue d’Hitler donnera peut-être des idées aux artistes qui n’osaient pas explorer ces univers troubles…

 

par -
0

Le ministre des Affaires Etrangères Khemaies Jhinaoui a pris part, jeudi à New York, à un débat de haut niveau de l’Assemblé générale des Nations-Unies sur la mise en œuvre des objectifs du millénaire pour le développement durable.
Prenant la parole, Jhinaoui a souligné l’importance de ce débat dans la concrétisation d’une vision permettant de tirer le meilleur profit de l’agenda 2030 pour le développement durable en particulier dans son volet relatif à l’éradication de la pauvreté et la réalisation d’un développement juste et équitable. Le ministre a indiqué que la Tunisie avait entamé la réalisation des objectifs du millénaire à travers la mise en place d’un plan ambitieux adapté aux priorités nationales soulignant l’engagement d’introduire ces objectifs dans le plan quinquennal de développent (2016-2020). « Autant la Tunisie compte sur ses propres ressources pour relever les défis auxquels elle se trouve confrontée, autant elle plaide pour un partenariat mondial de développement durable », a-t-il soutenu.
Dans ce contexte, le ministre a appelé à accorder plus d’intérêt aux pays engagés dans un processus de transition et les aider à surmonter les nombreuses difficultés auxquelles ils sont confrontés.
Par ailleurs, Jhinaoui a souligné la disposition de la Tunisie à adhérer au programme de coopération tripartite à la faveur de son expérience dans les domaines des télécommunications, des services bancaires, de l’infrastructure et de la planification familiale.
Il a mis en avant le besoin d’unir les efforts de la communauté internationale en vue de faciliter l’accessibilité des pays en voie de développement aux nouvelles technologies et aux financements nécessaires.
Le ministre des AE a eu en marge des travaux de l’Assemblé générale des Nations-Unies, un entretien avec le Secrétaire général adjoint des Nations-Unies chargé des Affaires politiques Jeffrey Feltman.
L’entrevue a porté sur l’avancement du processus de la transition démocratique en Tunisie, les moyens de développer la coopération bilatérale et la situation en libye. A cette occasion, Feltman a souligné la disposition de l’organisation onusienne à soutenir la Tunisie pour relever les  défis socio-économiques auxquels elle fait face.

TAP

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Le ministère de la Défense Algérien a annoncé dans un communiqué rendu public, ce jeudi 19 janvier 2017, l’interpellation de deux « dangereux terroristes » à...

SPORT