Tags Posts tagged with "nida tounes"

nida tounes

par -

D’après des sources dignes de foi citées, ce vendredi 2 décembre 2016 par le journal de langue arabe Achourouk, quelques membres du mouvement Machoua Tounes publieraient dans les jours à venir un communiqué officiel selon lequel ils annonceraient leur retrait du parti.

Ces derniers auraient pris cette décision pour dénoncer « la dictature » de Mohssen Marzouk et la marginalisation des cadres et des compétences au sein du parti, indique la même source.

par -
Le directeur exécutif de Nidaa Tounes

Les deux dirigeants du parti Nida Tounès Boujemaa Rmili et Ridha Belhaj ont lancé un appel pour la tenue d’un conseil national dans les meilleurs délais « en raison des tiraillements que connait le parti ».
Dans un communiqué commun rendu public mardi, ils sont souligné « la nécessité de consacrer la légitimité et la légalité de cet appel ainsi que la représentativité du conseil national convoqué sur la base des signataires de l’appel parmi les membres du conseil ».
Les deux dirigeants ont estimé que « le conseil national est légitime au cas où un minimum de signatures sont recueillies, ce qui constitue le tiers du total des membres ».
Selon le communiqué, « en raison des grands problèmes rencontrés par le parti vainqueur des premières élections législatives et présidentielle de la deuxième république, tous les militants et les dirigeants soutenant le parti sont invités à œuvrer dans toutes les régions et dans chaque secteur à recueillir l’accord des membres du conseil national sur cette initiative ».
Le communiqué considère cette initiative « comme une occasion propice pour tenir la réunion tant attendue de la structure légitime représentant les membres du parti afin de discuter un seul point à l’ordre du jour, celui de la préparation et la tenue du congrès démocratique et l’élection d’une nouvelle direction légitime du parti avant fin 2016 pour éviter le vide politique dangereux et se préparer aux prochaines échéances ».
Rmili et Belhaj, signataires du communiqué en tant que membres fondateurs de Nida Tounès, estiment qu’il « importe pour le conseil national de designer une direction restreinte et provisoire pour diriger le parti jusqu’à la date de la tenue du congrès en raison des grandes divergences que connait le parti ».
Ils ont indiqué qu’ils remettront aux militants un agenda de communication dans toutes les régions du pays pour expliquer leur position et « activer la décision de la tenue du conseil national », affirmant que cette démarche « est ouverte à tous les membres de Nida Tounès sans aucune exception ou exclusion, de manière à permettre au parti de reprendre son rôle au service de la Tunisie, sur la base des consensus au sein du parti et l’ouverture sur les compétences et les énergies ».

par -
Le juge d'instruction du 17ème bureau au tribunal de 1ère instance de Tunis a interrogé mercredi matin

L’Ambassade des Émirats Arabes Unis a Tunis a refusé de donner à une délégation de Nida Tounes des visas afin de se rendre à Dubaï pour présenter leurs condoléances à l’Émir Cheikh Mohammed Ben Rachid Al Maktoum suite au décès de son fils ainé, Cheikh Rashed, rapporte le quotidien Al Sarih, dans son édition du mardi 22 septembre 2015. Une source auprès de l’ambassade en question n’a pas confirmé ou démenti cette information, a ajouté Al Sarih.

A rappeler que l’Émirat de Dubaï a observé un deuil de 3 jours, suite au décès du fils aîné de Mohammed Bin Rashid Al Maktoum, vice président, premier ministre des Émirats et Émir de Dubaï. Le Cheik Rashid Bin Mohammad Bin Rashid Al Maktoum, s’est éteint samedi 19 Septembre 2015 à l’âge de 34 ans, suite à une crise cardiaque.

par -
Le mouvement Nida Tounès a tenu le gouvernement actuel et président de la République provisoire pour responsables pour responsables

Le mouvement Nida Tounès a tenu le gouvernement actuel et président de la République provisoire pour responsables pour responsables politiquement de l’escalade des actions terroristes.

Dans un communiqué signé de la main de son président Béji Caïd Essebsi, le parti note que la succession des événements est l’indication que le pays est entré dans un étape nécessitant la déclaration d’une guerre sans trêve ni répit contre le terrorisme et la mobilisation de tous les moyens légaux et sécuritaires nécessaires pour y faire face et protéger les forces de sécurité et celles de l’armée.

Concernant l’allocution du chef du gouvernement Ali Laarayedh, hier, le communiqué a estimé que Larrayedh et Marzouki ont torpillé de manière irresponsable l’essence même de l’Initiative du Quartet et le calendrier de la feuille de route en son entier.

Nida Tounès estime que la reprise du Dialogue n’aura aucun sens ni utilité en l’absence d’un engagement officiel écrit du gouvernement de démissionner, et ce conformément à la feuille de route.

par -
Nida Tounès a rendu

Nida Tounès a rendu , vendredi, publique, la liste des nouveaux membres qui ont rejoint le parti de Béji Caïd Essebsi, notamment des ministres dans le gouvernement Caïd Essebsi, à savoir, Said Aidi, Mehdi Haouas, ainsi que Slaheddine Sellami, Mohamed Aloulou, Lotfi Zaidi, Amel Belkhiria, Nabil Skhiri, Slim Azzabi, Ridha Ben Ahmed, Fakhri Hamadi et Faten Chaker.

par -
Une centaine de personnalités politiques ont rejoint

Une centaine de personnalités politiques ont rejoint, récemment, Nida Tounes y compris deux ex-ministres au gouvernement de Béji Caied Essebssi, en l’occurrence Saïd Aydi et Mehdi Haouas, indique une source informée auprès de Nida Tounes. Et de souligner que la plupart des personnalités qui se sont retirées du parti Républicain a rejoint Nida Tounes.

par -
Dans un entretien accordé au journal Le Maghreb du mercredi 2 octobre

Dans un entretien accordé au journal Le Maghreb du mercredi 2 octobre , le président du parti Nida Tounes, Béji Caîd Essebsi, a affirmé son soutien à Mohamed Ghériani ,dernier secrétaire général du RCD. « Je le respecte parce qu’il est intègre et ne fait pas l’objet de poursuites judiciaires, et c’est moi qui étais derrière son intégration à Nidaa Tounes , parce que je considère qu’il est un homme bon et efficace » a-t-il martelé.

Commentant le tollé général soulevé suite à la désignation de Mohamed Ghariani comme conseiller auprès de Béji Caid Essebsi , ce dernier affirme étonné : » On donne volontiers des visas de parti à des anciens du RCD mais dès qu’ils adhèrent à Nidaa Tounes cela devient problématique ».

par -
La question de l’organisation du congrès constitutif du mouvement Nida Tounès a été définitivement tranchée sur la base du règlement intérieur

La question de l’organisation du congrès constitutif du mouvement Nida Tounès a été définitivement tranchée sur la base du règlement intérieur du parti dont le dernier article stipule que « l’instance habilitée à convoquer le congrès du parti est l’instance constitutive qui est le seul organe juridique compétent en matière de prise de décision concernant le parti et l’organisation de son congrès. »

Selon un haut dirigeant du parti cité par le journal Al Maghreb, l’instance constitutive composée de Béji Caïd Essebsi , Lazhar Karoui Chebbi, Jomaa Rmili, Slim Chaker, Ridha Belhaj, Mohsen Marzouk, Lazhar Akremin Anis Ghédira , Selma Elloumi Rékik et Wafa Makhlouf, a rejeté l’idée de l’organisation d’un congrès constitutif, en cette période. Un membre a voté contre.

par -
La question de l’organisation du congrès constitutif du mouvement Nida Tounès a été définitivement tranchée sur la base du règlement intérieur

La question de l’organisation du congrès constitutif du mouvement Nida Tounès a été définitivement tranchée sur la base du règlement intérieur du parti dont le dernier article stipule que « l’instance habilitée à convoquer le congrès du parti est l’instance constitutive qui est le seul organe juridique compétent en matière de prise de décision concernant le parti et l’organisation de son congrès. »

Selon un haut dirigeant du parti cité par le journal Al Maghreb, l’instance constitutive composée de Béji Caïd Essebsi , Lazhar Karoui Chebbi, Jomaa Rmili, Slim Chaker, Ridha Belhaj, Mohsen Marzouk, Lazhar Akremin Anis Ghédira , Selma Elloumi Rékik et Wafa Makhlouf, a rejeté l’idée de l’organisation d’un congrès constitutif, en cette période. Un membre a voté contre.

par -
Le mouvement Nida Tounès a décidé de suspendre sa participation aux consultations en cours dans le cadre du Dialogue national initié

Le mouvement Nida Tounès a décidé de suspendre sa participation aux consultations en cours dans le cadre du Dialogue national initié par le président de la République provisoire en attendant que s’y joignent le parti Al Maçar et l’UGTT, auteur de cette initiative, depuis des mois, apprend Al Jarida.

Participent à ce dialogue le mouvement Ennahdha, le CPR, Attakatol, l’Alliance démocratique, Al Joumhouri, Nida Tounès et Al Moubadara. Le parti Al Aridha a participé à la seconde des deux réunions tenues dans le cadre du dialogue après les excuses officielles présentées par Marzouki et l’invitation officielle adressée à son président Hachmi Hamdi pour y prendre part.

par -
Le mouvement Nida Tounès a décidé de suspendre sa participation aux consultations en cours dans le cadre du Dialogue national initié

Le mouvement Nida Tounès a décidé de suspendre sa participation aux consultations en cours dans le cadre du Dialogue national initié par le président de la République provisoire en attendant que s’y joignent le parti Al Maçar et l’UGTT, auteur de cette initiative, depuis des mois, apprend Al Jarida.

Participent à ce dialogue le mouvement Ennahdha, le CPR, Attakatol, l’Alliance démocratique, Al Joumhouri, Nida Tounès et Al Moubadara. Le parti Al Aridha a participé à la seconde des deux réunions tenues dans le cadre du dialogue après les excuses officielles présentées par Marzouki et l’invitation officielle adressée à son président Hachmi Hamdi pour y prendre part.

par -
Le président du Conseil de la Choura d'Ennahdha

Le président du Conseil de la Choura d’Ennahdha, Fethi Ayadi, a déclaré , mercredi 20 février 2013, sur Mosaïque fm, qu’un consensus autour de la composition du gouvernement sera trouvé d’ici la fin de cette semaine, tout en insistant sur le fait que le parti Nidaa Tounes n’est pas concerné par cette nouvelle composition.

par -
Le mouvement Nidaa Tounes vient de lancer officiellement

Le mouvement Nidaa Tounes vient de lancer officiellement, son propre site Web. Il s’agit d’un site généraliste bilingue (Arabe et Français), qui relaie toutes les informations concernant le parti.

Le Site de Nidaa Tounes permet de communiquer à distance avec le parti afin de transmettre les remarques et les propositions des adhérents et des sympathisants de ce parti.

Il permet aussi l’adhésion au parti avec l’acquittement en ligne des frais.

Le site web est accessible à l’adresse suivante : http://www.nidaatounes.org

par -
Ridha Belhaj membre de Nidaa Tounes a critiqué l'attitude des partis au pouvoir et notamment Ennahdha qui désire changer les règles 

Ridha Belhaj membre de Nidaa Tounes a critiqué l’attitude des partis au pouvoir et notamment Ennahdha qui désire changer les règles du jeu pour rester au pouvoir. Il a ajouté que l’étau se resserre de plus en plus autour de la Troïka d’autant plus qu’ils n’ont pas pu tenir leurs promesses, et la crise sociale et économique se fait de plus en plus pesante.

Invité de Mosaïque fm, il a aussi souligné qu’il est invraisemblable d’impliquer la haute instance des élections dans une affaire de  règlement de compte puisque, selon le projet de loi de l’exclusion, l’ISIE aura la responsabilité d’établir la liste des personnes concernées par cette loi.

Ridha Belhaj a affirmé que semblable  projet de loi  est une atteinte à l’image de la Tunisie, et si ce projet de loi venait à être adopté, Nidaa Tounes aura recours à la justice internationale.  

par -
Onze mois après les élections de la constituante

Onze mois après les élections de la constituante, Ennahdha perd 31% de son électorat, le CPR en perd 39% et Ettakattol perd 30%. L’ex-POCT triple son électorat, l’ex-PDP progresse de 62% et Al-Aaridha de 25% et s’accaparerait la deuxième place si les élections de la constituante étaient réorganisées de nouveau.

En cas d’élections législatives l’année prochaine, Ennahdha récolterait 30,4% des suffrages. Nidaa Tounes viendrait en deuxième position avec 20,8% des voix. Al Joumouhouri serait 3ème avec 7,6%.

60% des Tunisiens expriment leur mécontentement de la situation sécuritaire contre 40%, en août. 40% sont satisfaits de la prestation du gouvernement et 55% non satisfaits de sa prestation, 23% satisfaits de celle de l’opposition et 61% satisfaits de la prestation des médias.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Le sort des banques publiques, les difficultés auxquelles elles font face et le dernier rapport de Fitch Rating ont été les principales questions soulevés...

AFRIQUE

Le royaume chérifien a fait sa demande officielle d'intégration de la communauté économique des États de l'Afrique de l'ouest, la CEDEAO. Trouvant en l'Afrique...