Tags Posts tagged with "Nidhal Ouerfelli"

Nidhal Ouerfelli

par -
0
Un Conseil ministériel va se réunir ce soir à 21 heures pour examiner l’adoption de la loi de finances complémentaire 2014. C’est ce qu’a annoncé Nidhal Ouerfelli

Un Conseil ministériel va se réunir ce soir à 21 heures pour examiner l’adoption de la loi de finances complémentaire 2014. C’est ce qu’a annoncé Nidhal Ouerfelli, ministre auprès du chef du gouvernement chargé de la coordination et du suivi des affaires économiques, lors de son passage, ce mercredi, sur Express Fm.

Il a ajouté que cette réunion a été décidée suite aux négociations qui ont eu lieu au cours du dialogue économique.

par -
0
Le ministre chargé de la coordination et du suivi des Affaire économiques

Le ministre chargé de la coordination et du suivi des Affaire économiques, Nidhal Ouerfelli, a présidé, vendredi, la clôture du Dialogue national sur l’énergie.

Il a affirmé que tous les dossiers de corruption dans le secteur sont pris en charge par la justice et le ministère de l’Industrie, de l’énergie et des mines, selon la présidence du gouvernement.

par -
0
Nidhal Ouerfelli

Nidhal Ouerfelli , porte-parole officiel du gouvernement a annoncé, mardi, au palais du gouvernement, à la Kasbah, le report du congrès économique national à l’après 14 juin 2014. il a ajouté que la raison du report du congrès économique, initialement prévu pour mercredi 28 mai 2014, est de permettre une plus large participation de la société civile.

par -
0
Le ministre chargé de la coordination et du suivi des affaires économiques

Le ministre chargé de la coordination et du suivi des affaires économiques, Nidhal Ouerfelli, a présidé une séance de travail ministérielle consacrée au dossier de la séparation des opérations de vente et d’achat du pétrole brut et du gaz naturel.

Il a été décidé d’approuver la séparation entre les opérations d’achat et de vente de ces produits entre les établissements publics concernés, et ce à, partir du 1er janvier 2015.

Aux termes de ce mécanisme, la Société nationale des industries de raffinage et la STEG subviendront à leurs besoins sans passer par l’ETAP. Il s’agit de conférer de la transparence aux opérations de fournitures d’hydrocarbures et aux comptes y afférents au niveau de l’Etat et des établissements concernés, outre la concrétisation de l’orientation de rationalisation du système de compensation dans le secteur des hydrocarbures, selon la même source qui n’a cependant pas précisé à quelle structure sera confié l’approvisionnement de ces établissements en gaz et pétrole.

par -
0
Nidhal Ouerfelli

Nidhal Ouerfelli, porte-parole du gouvernement, a annoncé, à l’issue d’un conseil ministériel au Palais de la Kasbah, qu’une batterie de mesures a été arrêtée concernant la consommation de l’électricité et de l’eau potable essentiellement au cours de la saison estivale. Selon un communiqué rendu public par la présidence du gouvernement, il a été décidé d’allouer une enveloppe de 4.1 millions de dinars pour financer les programmes d’interventions urgentes au profit des régions rurales pour assurer leur approvisionnement en eau potable. De même il a été décidé de lancer des campagnes de sensibilisation pour maîtriser la consommation d’électricité et d’eau potable.

par -
0
Le porte-parole du gouvernement et ministre auprès du chef du gouvernement

Le porte-parole du gouvernement et ministre auprès du chef du gouvernement, chargé de la Coordination et du suivi des Affaires économiques, Nidhal Ouerfelli a annoncé que la démission d’Abdessalam Zbidi est encore sur le bureau du chef du gouvernement, Mehdi Jomâa et qu’aucune décision n’a été encore prise.

Dans une déclaration à Shems Fm, il a indiqué qu’Abdessalam Zbidi s’est bien acquitté de sa mission et qu’on ne peut parler de rendement insatisfaisant.

par -
0
Le porte-parole du gouvernement Nidhal Ouerfelli

Le porte-parole du gouvernement Nidhal Ouerfelli, a indiqué, dimanche 4 mai 2014, lors d’une interview télévisée, que le gouvernement n’a pris aucune mesure d’austérité, et que les dernières décisions prises lors du conseil ministériel ne peuvent être assimilées à de telles mesures parce qu’elles ne s’inscrivent pas dans une politique d’austérité.

Ouerfelli a ajouté que ces décisions visent à optimiser la gestion des dépenses publiques afin de mieux exploiter les ressources lors de cette crise économique.

par -
0
Le porte-parole du gouvernement

Le porte-parole du gouvernement, Nidhal Ouerfelli, a assuré, dans une déclaration télévisée , que la loi sera appliquée pour mettre fin aux sit-in qui perturbent la production du phosphate . Ouerfelli a appelé à l’apaisement et au renoncement à toute forme de revendication excessive qui pèserait lourdement sur l’économie surtout dans la région du bassin minier.

par -
0
Nidhal Ouerfelli

Nidhal Ouerfelli, ministre auprès du chef du gouvernement, chargé du dossier économique, a assuré, à Mosaïque FM, que les autorités vont appliquer le règlement pour faire respecter les horaires du travail à l’administration publique.

Ouerfelli a jugé important que les salaires et les primes de rendement soient conformes au rendement des employés.

par -
0
Nidhal Ouerfelli

Nidhal Ouerfelli, porte-parole du gouvernement et ministre auprès du Chef du Gouvernement chargé de la coordination et du suivi des affaires économiques a annoncé que le coup d’envoi du Congrès économique national aura lieu le 22 avril 2014.

Les membres du gouvernement, les présidents des organisations sociales et les partis politiques représentés à l’Assemblée nationale constituante(ANC), prendront part à ces assises.

par -
0
Le porte-parole officiel du gouvernement

Le porte-parole officiel du gouvernement, Nidhal Ouerfelli, a nié que l’Etat soit dans l’incapacité de payer les salaires des fonctionnaires des institutions publiques. Dans une déclaration, jeudi, à la Radio nationale, il a affirmé que le gouvernement est engagé à débourser les salaires des fonctionnaires dans les délais , en dépit des difficultés qui entachent la mobilisation des ressources financières publiques.

La même source a indiqué que l’une des priorités du gouvernement est le paiement des salaires, affirmant que ceci ne pose nullement problème. Les efforts s’intensifient pour renforcer les finances publiques, d’autant que l’Etat tunisien est tenu d’honorer ses engagements financiers auprès des banques internationales de l’ordre de 800 millions de dinars, venant à échéance, en juillet 2014.

l est à rappeler que nombre de journaux et de sites avaient rapporté, ce début de semaine, une information selon laquelle l’Etat sera en état de cessation de paiement des salaires, dès ce mois d’avril.

par -
0
Lors du dernier point de presse à propos du périple arabe du chef de gouvernement

Lors du dernier point de presse à propos du périple arabe du chef de gouvernement, son porte-parole Nidhal Ouerfelli est revenu sur la position exprimée par son patron, lors de sa rencontre avec les responsables saoudiens. Ces derniers avaient clairement indiqué qu’ils considèrent désormais la confrérie des «Frères Musulmans » comme une organisation terroriste. Mehdi Jomaa avait alors acquiescé, ce qui jetait une ombre sur ses relations avec Ennahdha dont le leader Rached Ghannouchi est un illustre élément.

«Nous sommes dans le droit chemin de cette lecture (ndlr : celle des Saoudiens), mais la position du chef du gouvernement n’est pas dans la classification, mais dans celle dans le fait de considérer toute organisation hors-la-loi est une organisation illégale », précise Ouerfelli qui évitera le qualificatif terroriste dans sa réponse.

par -
0
Le Conseil des ministres

Le Conseil des ministres, réuni, mercredi, sous la présidence de Mehdi Jomaâ, a approuvé le projet du gaz du Sud en dépit des difficultés économiques et financières, a annoncé le porte-parole officiel du gouvernement, Nidhal Ouerfelli, qui a précisé que deux unités de gaz naturel seront créées à Gabès et à Tataouine, reliant la région de Kamou, outre la construction d’une unité de gaz naturel d’une capacité de 600 mètres cubes et d’une autre d’embouteillage de gaz naturel à Médenine, avec à la clé la création entre 80 et 100 emplois .

Le porte-parole a affirmé que ce projet sera la locomotive du développement dans la région, précisant qu’un ensemble de projet sont en cours d’étude et entreront en exécution prochainement dans le gouvernorat de Tataouine, couvrant les secteurs de l’agriculture, de l’industrie, du tourisme et de la formation professionnelle.

par -
0
Interrogé sur Shems fm

Interrogé sur Shems fm, sur les rumeurs selon lesquelles il possède 4 entreprises opérant dans le domaine de l’énergie, le ministre chargé des Affaires économiques, Nidhal Ouerfelli, a affirmé qu’il n’en est absolument rien .

Il ajouté que ces rumeurs colportées lui prêtent entre autres, la possession de sociétés en Espagne et en France, mais, le fait, a-t-il dit, est que tout cela est faux, indiquant que « pour preuve, j’habite chez mes parents ».

par -
0
Afin d’instaurer la transparence souhaitée

Afin d’instaurer la transparence souhaitée, les réunions du Comité Consultatif d’Hydrocarbure seront prochainement filmées et enregistrées. C’est ce que nous a révélé, le secrétaire d’Etat chargé des Energies et des Mines.

Dans une déclaration exclusive à Africanmanager, il a indiqué que le ministère de l’Industrie met à la disposition de tous les intéressés tous les contrats et les PV de ce comité, et ce en toute transparence. « Il faut mettre fin à la polémique suscitée ces derniers temps touchant également le ministère de tutelle. Et dans ce contexte, je vous assure que tous les dossiers énergétiques, essentiellement ceux de l’énergie fossile sont disponibles » a-t-il souligné.

Nidhal Ouerfelli a mis l’accent sur les efforts fournis en la matière. Utile de noter qu’une équipe de travail a été mise sur pied pour apporter des améliorations au code de l’investissement. De même, une autre équipe a vu le jour dans un souci de surcroît de transparence dans le domaine des hydrocarbures.

Des efforts sont certes louables, mais la corruption dans le secteur énergétique continue de faire polémique notamment avec l’insistance des députés de l’ANC à questionner Mehdi Jomaa, ci-devant ministre de l’Industrie dans le gouvernement d’Ali Laareydh, au sujet d’ « affaires de dépassements ».

par -
0
Selon Nidhal Ouerfelli

Selon Nidhal Ouerfelli, secrétaire d’Etat chargé des Energies et des Mines auprès du ministère de l’industrie, les ressources énergétiques ont baissé de 7% ces dix premiers mois de l’année 2013 comparés à la même période de l’année précédente. Ceci est dû à la baisse de la production du pétrole, qui a chuté de 8%, et la production du gaz naturel, qui a connu une baisse de 9%, en plus d’une baisse de la redevance sur le gaz algérien de 39% au cours des dix premiers mois de 2013 .

par -
0
17% de la subvention énergétique est destinée au secteur cimentier. C’est ce qu’a annoncé Nidhal Ouerfelli

17% de la subvention énergétique est destinée au secteur cimentier. C’est ce qu’a annoncé Nidhal Ouerfelli, Secrétaire d’Etat chargé des Energies et des Mines précisant que la démarche actuelle est d’abandonner progressivement la subvention dans ce domaine.

Dans ce contexte, il a noté que le ministère de l’industrie a effectué pour la première fois une étude approfondie pour examiner la subvention énergétique et ses orientations.

par -
0
La situation énergétique en Tunisie demeure difficile et proche d’être catastrophique. Tel est le constat de Nidhal Ouerfelli

La situation énergétique en Tunisie demeure difficile et proche d’être catastrophique. Tel est le constat de Nidhal Ouerfelli, Secrétaire d’Etat chargé des Energies et des Mines auprès du ministre de l’industrie , lors de la rencontre périodique organisée ce mercredi 20 novembre à la présidence du gouvernement.

La situation actuelle ,selon Ouerfelli, a abouti à l’aggravation du déficit énergétique qui s’est élevé à 2% ces dix derniers mois de l’année en cours contre 1,6% tout au long de 2012. D’après lui, ce déficit va s’aggraver pour atteindre 2,4% d’ici la fin de l’année.

par -
0
La Tunisie va-t-elle abandonner la subvention énergétique ? Sur cette question

La Tunisie va-t-elle abandonner la subvention énergétique ? Sur cette question, Nidhal Ouerfelli nous a indiqué que les efforts s’orientent actuellement vers la limitation progressive de cette subvention sur la base d’études approfondies et une analyse de l’impact de cette limitation. « Rappelons que l’Etat a multiplié par 7 le budget alloué à l’énergie. On ne peut pas continuer dans cette optique parce qu’à un moment donné il y aura une augmentation brutale de la subvention » a-t-il expliqué.

La subvention allouée à l’énergie particulièrement aux hydrocarbures est multiplié par deux en 2013 atteignant 3350 millions de dinars en 2013. Plusieurs facteurs, dit-il, ont contribué à la hausse de la subvention énergétique telle que l’accroissement de la capacité de consommation notamment au niveau des énergies primaires, la consommation électrique, en particulier, ayant évolué de 11% ainsi que la dépréciation du dinar et la hausse du prix du pétrole.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Selon les données publiées par l’agence APS, l’Algérie parviendra à atteindre une autosuffisance dans le domaine de la sidérurgie à l’horizon 2018 notamment en...