Tags Posts tagged with "Nokia Siemens Networks,"

Nokia Siemens Networks,

par -
0

«Nous pensons que l’avenir de notre industrie réside dans le haut débit mobile et les services et nous visons à être un leader incontesté dans ces domaines», c’est qui a déclaré Rajeev Suri, président directeur général de Nokia Siemens Networks en se focalisant sur le haut débit mobile et les services ainsi que le lancement d’un large programme mondial de restructuration et d’ajouter « En même temps, nous devons prendre les mesures nécessaires pour maintenir la compétitivité à long terme et améliorer la rentabilité sur un marché des télécommunications très compétitif. »

En effet, Nokia Siemens Networks ciblera l’infrastructure réseau mobile et les services de bout-en-bout, avec un intérêt particulier pour le haut débit mobile. L’objectif d’après son responsable est de fournir les réseaux mobiles les plus efficaces au monde, l’intelligence pour maximiser la valeur de ces réseaux, et les capacités en termes de services pour faire fonctionner le tout de manière continue

Elle prévoit de réaligner ses activités pour se concentrer sur le haut débit mobile ( y compris réseaux optiques), la gestion de l’expérience client et les services. L’organisation des services de l’entreprise renforcera davantage son système très efficace de livraison globale. Les secteurs d’activité non compatibles avec la nouvelle stratégie devraient être cédés ou feront l’objet d’une gestion basée sur la valeur. La qualité et l’innovation continueront à être des priorités pour l’entreprise, avec un investissement maintenu dans ces deux domaines.

Programme de restructuration

Nokia Siemens Networks vise à réduire ses frais d’exploitation et ses frais généraux de production annualisés non-IFRS d’un milliard d’euros d’ici fin 2013, par rapport à fin 2011. Bien que ces économies devraient provenir en grande partie de la rationalisation de l’organisation, l’entreprise va aussi cibler des domaines tels que l’immobilier, les technologies de l’information, les coûts d’approvisionnement en produit et service, les frais généraux et administratifs globaux, et une réduction significative des fournisseurs afin de réduire davantage les coûts et améliorer la qualité.

Cette entreprise prévoit de réduire ses effectifs mondiaux d’environ 17 000 salariés d’ici fin 2013. Les réductions prévues devraient être menées par l’alignement des effectifs de l’entreprise avec sa nouvelle stratégie, ainsi que par une série de mesures pour la productivité et l’efficience. Ces mesures devraient inclure l’abandon de la structure de matrice organisationnelle de l’entreprise, la consolidation de sites, le transfert d’activités vers les centres de livraison mondiale, la consolidation de certaines fonctions centrales, les synergies de coûts par l’intégration des actifs des réseaux sans fil de Motorola, l’efficience dans les opérations de service, et la simplification des processus au niveau de toute l’entreprise.

Nokia Siemens Networks démarrera le processus d’engagement avec les représentants des employés en conformité avec les exigences juridiques spécifiques à chaque pays afin de déterminer des moyens socialement responsables pour répondre à ces besoins de réduction des effectifs. Plus d’informations seront communiquées dans les pays concernés au fur et à mesure que le processus progressera. Afin de réduire l’impact des réductions prévues, Nokia Siemens Networks envisage de lancer des programmes gérés localement au niveau des sites les plus affectés pour fournir un soutien à la reconversion et au réemploi.

par -
0

«Nous pensons que l’avenir de notre industrie réside dans le haut débit mobile et les services et nous visons à être un leader incontesté dans ces domaines», c’est qui a déclaré Rajeev Suri, président directeur général de Nokia Siemens Networks en se focalisant sur le haut débit mobile et les services ainsi que le lancement d’un large programme mondial de restructuration et d’ajouter « En même temps, nous devons prendre les mesures nécessaires pour maintenir la compétitivité à long terme et améliorer la rentabilité sur un marché des télécommunications très compétitif. »

En effet, Nokia Siemens Networks ciblera l’infrastructure réseau mobile et les services de bout-en-bout, avec un intérêt particulier pour le haut débit mobile. L’objectif d’après son responsable est de fournir les réseaux mobiles les plus efficaces au monde, l’intelligence pour maximiser la valeur de ces réseaux, et les capacités en termes de services pour faire fonctionner le tout de manière continue

Elle prévoit de réaligner ses activités pour se concentrer sur le haut débit mobile ( y compris réseaux optiques), la gestion de l’expérience client et les services. L’organisation des services de l’entreprise renforcera davantage son système très efficace de livraison globale. Les secteurs d’activité non compatibles avec la nouvelle stratégie devraient être cédés ou feront l’objet d’une gestion basée sur la valeur. La qualité et l’innovation continueront à être des priorités pour l’entreprise, avec un investissement maintenu dans ces deux domaines.

Programme de restructuration

Nokia Siemens Networks vise à réduire ses frais d’exploitation et ses frais généraux de production annualisés non-IFRS d’un milliard d’euros d’ici fin 2013, par rapport à fin 2011. Bien que ces économies devraient provenir en grande partie de la rationalisation de l’organisation, l’entreprise va aussi cibler des domaines tels que l’immobilier, les technologies de l’information, les coûts d’approvisionnement en produit et service, les frais généraux et administratifs globaux, et une réduction significative des fournisseurs afin de réduire davantage les coûts et améliorer la qualité.

Cette entreprise prévoit de réduire ses effectifs mondiaux d’environ 17 000 salariés d’ici fin 2013. Les réductions prévues devraient être menées par l’alignement des effectifs de l’entreprise avec sa nouvelle stratégie, ainsi que par une série de mesures pour la productivité et l’efficience. Ces mesures devraient inclure l’abandon de la structure de matrice organisationnelle de l’entreprise, la consolidation de sites, le transfert d’activités vers les centres de livraison mondiale, la consolidation de certaines fonctions centrales, les synergies de coûts par l’intégration des actifs des réseaux sans fil de Motorola, l’efficience dans les opérations de service, et la simplification des processus au niveau de toute l’entreprise.

Nokia Siemens Networks démarrera le processus d’engagement avec les représentants des employés en conformité avec les exigences juridiques spécifiques à chaque pays afin de déterminer des moyens socialement responsables pour répondre à ces besoins de réduction des effectifs. Plus d’informations seront communiquées dans les pays concernés au fur et à mesure que le processus progressera. Afin de réduire l’impact des réductions prévues, Nokia Siemens Networks envisage de lancer des programmes gérés localement au niveau des sites les plus affectés pour fournir un soutien à la reconversion et au réemploi.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Le député français Jean Glavany, ancien ministre de l’Agriculture et ex-directeur de cabinet du président François Mitterrand, a mis l'Assemblée nationale, et donc la...

SPORT