Tags Posts tagged with "Norwegian Cruise Line"

Norwegian Cruise Line

par -
0
Le site électronique de la chaine de télévision BFMTV

Le site électronique de la chaine de télévision BFMTV, rapporte que la compagnie de croisières basée aux Etats-Unis, dont des passagers israéliens ont été empêchés de débarquer au port de La Goulette, au nord de Tunis, a annoncé mardi, en guise de représailles qu’elle annulait toutes ses escales en Tunisie.

Norwegian Cruise Line (NCL), dont le siège se trouve à Miami, avait accusé, lundi, les autorités tunisiennes de discrimination et indiqué qu’un petit nombre de ses passagers de nationalité israélienne (14 personnes, selon les sources du ministère de l’Intérieur) n’avait pas pu quitter le navire dimanche « à cause d’une décision de dernière minute du gouvernement tunisien ». L’argument avancé par les autorités tunisiennes portant sur un « problème de procédure », ne parait pas convaincre la société norvégienne, qui a annoncé dans un communiqué qu’elle annulera dorénavant toutes les escales en Tunisie et qu’elle ne reviendra pas au pays , et ce  » en réponse à cet acte discriminatoire  » selon les termes utilisé par la société Norwegian Cruise Line , mardi 11 mars 2014.

« Nous voulons envoyer un message fort à la Tunisie et aux ports à travers le monde que nous ne tolèrerons pas de tels actes de discrimination contre nos clients », a dit Kevin Sheehan, le patron de Norwegian Cruise Line.Et des sources ont indiqué que des membres d’une organisation juive internationale seraient parmi les passagers.

Pour sa part René Trabelsi, juif tunisien qui opère dans le tourisme, a déclaré à l’Agence TAP, au sujet des croisiéristes empêchés de débarquer à la Goulette que la « loi a été appliquée « . Il a affirmé en guise de commentaire à la décision prise par les autorités tunisiennes qu’on ne peut pas reprocher à un agent de la douane d’avoir appliqué la loi envers des ressortissants de pays soumis à l’obligation du visa.

Il s’est, toutefois, prononcé en faveur d’une formule plus souple pour les croisières qui sont très profitables à la relance du secteur, dans la mesure où elles regroupent plusieurs nationalités et leur séjour est souvent court.

René Trabelsi regrette que le commandant de bord du bateau en question n’ait pas prévu de régler d’avance cette question et de trouver des arrangements comme il est d’usage dans plusieurs pays, plaidant pour qu’un accord entre divers intervenants (bureau du tourisme, ministère de l’Intérieur, organisateurs de croisières) soit trouvé pour délivrer des visas volants ou des laisser-passer . Il a par ailleurs prévenu que ce petit incident ne doit pas prendre des proportions démesurées, nuisibles au secteur, ajoutant que la Tunisie a d’autres préoccupations bien plus pressantes.

Il est à rappeler que les autorités du port de la Goulette ont empêché, dimanche 14 touristes israéliens qui faisaient partie d’une croisière américaine de fouler le sol tunisien. Ils sont restés, durant le séjour de l’excursion en Tunisie, dans le bateau. Lundi, le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Mohamed Ali Laroui, qui n’a pas précisé la nationalité des touristes en question, a affirmé que 14 touristes n’ont pas pu entrer en Tunisie pour « non-accomplissement des formalités nécessaires « .

Malgré la baisse du tourisme de croisière de 60% en 2011, en raison du climat d’insécurité qui a régné dans le pays, et qui a amené le nombre de croisiéristes à passer de 900.000 en 2010 à 295.000 en 2011 , il demeure comme un créneau pouvant constituer une manne pour le tourisme tunisien qui passe, depuis la révolution , par une période difficile et affronte une rude concurrence avec d’autres destinations méditerranéennes.

Les autorités tunisiennes confirment que la Tunisie, a un grand potentiel pour devenir une destination prisée pour les croisiéristes italiens, espagnols et de l’Europe de l’Est. Et même s’ils ne restent que quelques heures à terre, les croisiéristes dépensent beaucoup et beaucoup d’entre eux y reviennent pour des séjours plus longs . L’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) prévoit, à l’horizon de 2020 ,12 millions de croisiéristes dans le monde et les parts du marché tunisien pourraient s’élever à 11%, soit 1,3 million, affirment plusieurs experts .

par -
0
Le site électronique de la chaine de télévision BFMTV

Le site électronique de la chaine de télévision BFMTV, rapporte que la compagnie de croisières basée aux Etats-Unis, dont des passagers israéliens ont été empêchés de débarquer au port de La Goulette, au nord de Tunis, a annoncé mardi, en guise de représailles qu’elle annulait toutes ses escales en Tunisie.

Norwegian Cruise Line (NCL), dont le siège se trouve à Miami, avait accusé, lundi, les autorités tunisiennes de discrimination et indiqué qu’un petit nombre de ses passagers de nationalité israélienne (14 personnes, selon les sources du ministère de l’Intérieur) n’avait pas pu quitter le navire dimanche « à cause d’une décision de dernière minute du gouvernement tunisien ». L’argument avancé par les autorités tunisiennes portant sur un « problème de procédure », ne parait pas convaincre la société norvégienne, qui a annoncé dans un communiqué qu’elle annulera dorénavant toutes les escales en Tunisie et qu’elle ne reviendra pas au pays , et ce  » en réponse à cet acte discriminatoire  » selon les termes utilisé par la société Norwegian Cruise Line , mardi 11 mars 2014.

« Nous voulons envoyer un message fort à la Tunisie et aux ports à travers le monde que nous ne tolèrerons pas de tels actes de discrimination contre nos clients », a dit Kevin Sheehan, le patron de Norwegian Cruise Line.Et des sources ont indiqué que des membres d’une organisation juive internationale seraient parmi les passagers.

Pour sa part René Trabelsi, juif tunisien qui opère dans le tourisme, a déclaré à l’Agence TAP, au sujet des croisiéristes empêchés de débarquer à la Goulette que la « loi a été appliquée « . Il a affirmé en guise de commentaire à la décision prise par les autorités tunisiennes qu’on ne peut pas reprocher à un agent de la douane d’avoir appliqué la loi envers des ressortissants de pays soumis à l’obligation du visa.

Il s’est, toutefois, prononcé en faveur d’une formule plus souple pour les croisières qui sont très profitables à la relance du secteur, dans la mesure où elles regroupent plusieurs nationalités et leur séjour est souvent court.

René Trabelsi regrette que le commandant de bord du bateau en question n’ait pas prévu de régler d’avance cette question et de trouver des arrangements comme il est d’usage dans plusieurs pays, plaidant pour qu’un accord entre divers intervenants (bureau du tourisme, ministère de l’Intérieur, organisateurs de croisières) soit trouvé pour délivrer des visas volants ou des laisser-passer . Il a par ailleurs prévenu que ce petit incident ne doit pas prendre des proportions démesurées, nuisibles au secteur, ajoutant que la Tunisie a d’autres préoccupations bien plus pressantes.

Il est à rappeler que les autorités du port de la Goulette ont empêché, dimanche 14 touristes israéliens qui faisaient partie d’une croisière américaine de fouler le sol tunisien. Ils sont restés, durant le séjour de l’excursion en Tunisie, dans le bateau. Lundi, le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Mohamed Ali Laroui, qui n’a pas précisé la nationalité des touristes en question, a affirmé que 14 touristes n’ont pas pu entrer en Tunisie pour « non-accomplissement des formalités nécessaires « .

Malgré la baisse du tourisme de croisière de 60% en 2011, en raison du climat d’insécurité qui a régné dans le pays, et qui a amené le nombre de croisiéristes à passer de 900.000 en 2010 à 295.000 en 2011 , il demeure comme un créneau pouvant constituer une manne pour le tourisme tunisien qui passe, depuis la révolution , par une période difficile et affronte une rude concurrence avec d’autres destinations méditerranéennes.

Les autorités tunisiennes confirment que la Tunisie, a un grand potentiel pour devenir une destination prisée pour les croisiéristes italiens, espagnols et de l’Europe de l’Est. Et même s’ils ne restent que quelques heures à terre, les croisiéristes dépensent beaucoup et beaucoup d’entre eux y reviennent pour des séjours plus longs . L’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) prévoit, à l’horizon de 2020 ,12 millions de croisiéristes dans le monde et les parts du marché tunisien pourraient s’élever à 11%, soit 1,3 million, affirment plusieurs experts .

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le dirigeant d’Ennahdha Abdellatif Mekki appelle à l’organisation d’un dialogue sociétal qui dépassera les partis, les organisations, pour cibler les coordinations des mouvements sociaux....

AFRIQUE

0
Les organisations humanitaires au Niger recherchent 271 millions de dollars pour apporter une aide d’urgence à 1,5 million de personnes vulnérables dans le pays....