Tags Posts tagged with "Noureddine Khademi,"

Noureddine Khademi,

par -
Le ministre des Affaires religieuses

Le ministre des Affaires religieuses, Noureddine Khadémi, a affirmé, mardi, que la loi sur les habous a rang de revendication de la Révolution, précisant qu’elle a besoin uniquement d’une référence juridique.

Lors de la rencontre périodique de presse à la Primature, il a indiqué que le projet de loi est « un projet civilisationnel, économique, social et éducationnel », selon ses dires.

par -
Le ministre des Affaires religieuses Noureddine Khademi a précisé dans une déclaration à Express Fm

Le ministre des Affaires religieuses Noureddine Khademi a précisé dans une déclaration à Express Fm, ne pas être au courant d’une quelconque intervention de Ben Ali en faveur des pèlerins tunisiens bloqués à l’aéroport de Djeddah.

Il a ajouté que son département et l’ambassade de Tunisie à Ryadh n’ont ménagé aucun effort pour dénouer la situation des pèlerins bloqués à l’aéroport.

par -
Le ministre des Affaires religieuses

Le ministre des Affaires religieuses, Noureddine Khademi, a déclaré, sur les ondes de Mosaïque FM, qu’il ne faut pas ouvrir les cafés et les restaurants pendant le mois de Ramadan , appelant , par ailleurs, le peuple tunisien à respecter les rites religieux de ce mois saint.

Le ministère des Affaires religieuses a également annoncé le calendrier des prières et de rupture du jeûne ainsi que les activités ramadanesques .

par -
Noureddine Khademi

Noureddine Khademi, ministre des Affaires religieuses, a déclaré dans une intervention sur les ondes de Mosaïque FM, que toute visite d’un prédicateur en Tunisie doit respecter les spécificités religieuses et culturelles du pays.

Il a souligné, par ailleurs, que le ministère des Affaires religieuses ne peut pas empêcher les prédicateurs de venir en Tunisie, s’ils se conforment aux exigences légales.

par -
Le ministre des Affaires religieuses

Le ministre des Affaires religieuses, Noureddine Khademi, s’est dit, samedi, opposé à la levée des réserves sur la CEDAW (convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes) dont le contenu « est inadapté aux principes de souveraineté de l’Etat, à son identité, à sa constitution et à ses textes législatifs » .

La décision pour la levée des réserves sur la CEDAW « est une décision individuelle et précipitée » a-t-il expliqué en réponse à une question d’une journaliste de l’Agence TAP concernant les raisons du retard dans la mise en œuvre du décret-loi relatif à la levée des réserves de la Tunisie sur la CEDAW .

Le gouvernement Beji Caid Esebssi avait adopté en conseil ministériel, le 16 août 2011, un décret-loi pour la levée des réserves émises par la Tunisie sur la CEDAW, lors de sa ratification en 1985.

« Il est du droit de la Tunisie d’émettre des réserves concernant toute initiative ou décision en contradiction avec la souveraineté nationale, l’identité de l’Etat et ses institutions juridiques et religieuses », a encore dit le ministre des Affaires religieuses qui participait à un débat organisé à l’institut supérieur de la chariaa de Tunis sur le thème « la femme tunisienne et la controverse autour de la CEDAW « .

par -
C’était

C’était, ce vendredi 5 octobre, au tour du ministre des Affaires religieuses, Noureddine Khademi d’intervenir, lors de la rencontre périodique de la cellule de communication du Premier ministère, et le thème était tout tracé : le dossier du pèlerinage 2012.

Le ministre a précisé d’emblée que le coût du pèlerinage s’élève à 6749000 dinars en plus de l’allocation touristique. Pour cette année environ, 10 374 pèlerins se rendront en Arabie Saoudite.

Il a ajouté que le premier vol pour Mecque et Médine en Arabie Saoudite décollera ce vendredi à partir de l’aéroport Tunis-Carthage avec à bord 260 pèlerins.

D’après lui, Toutes les conditions ont été réunies pour assurer le succès de la saison du pèlerinage pour l’année 2012 : les formalités du voyage, l’hébergement ainsi que les autres prestations dispensées aux pèlerins.

« Le ministère des Affaires religieuse a réussi, après des efforts considérables, à louer des immeubles proches des lieux saints afin d’aplanir les difficultés rencontrées lors des saisons précédentes. », a souligné le ministre.

Par ailleurs, il a indiqué que des guides ont été choisis sur la base de leur expérience et de leur compétence pour garantir les meilleures conditions de succès de la saison du pèlerinage avant, pendant et après l’accomplissement des rites religieux.

Le ministre a, en effet, rappelé qu’une session de formation a été organisée au profit des délégations médicales et religieuses qui accompagneront les pèlerins vers les lieux saints pour la nouvelle saison (1433/2012).

Concernant les pèlerins dont l’âge est supérieur à 80 ans, il a affirmé que ceux-ci devraient être accompagnés par une autre personne. Signalons à ce propos que la visite médicale est aussi obligatoire pour tous les pèlerins sans exception.

Il convient de signaler que les différentes parties concernées par cette question, ont pris une batterie de mesures dont notamment la facilitation des procédures de voyage, l’assistance aux voyageurs, l’aménagement d’espaces appropriés : salles de prière, aires d’ablutions, renforcement du système de signalisation afin de permettre aux pèlerins tunisiens d’accomplir leur rite dans les meilleures conditions.

Sur un autre volet, Mahrez Boughanmi, représentant du ministère du Développement régional, a passé en revue les travaux du conseil ministériel sur l’accélération du rythme de l’exécution de divers projets dans les régions intérieures. Ces projets, selon le responsable, concernent l’agriculture, l’industrie, le tourisme et le secteur de l’habitat.

Il a, en outre, indiqué que des mécanismes et de nouvelles incitations ont été mis en place pour impulser davantage l’investissement privé dans les zones intérieures, de même qu’ils contribueront au financement des projets à travers les sociétés régionales de développement et d’investissement.

Nadia Ben Tamanasourt

par -
C’était

C’était, ce vendredi 5 octobre, au tour du ministre des Affaires religieuses, Noureddine Khademi d’intervenir, lors de la rencontre périodique de la cellule de communication du Premier ministère, et le thème était tout tracé : le dossier du pèlerinage 2012.

Le ministre a précisé d’emblée que le coût du pèlerinage s’élève à 6749000 dinars en plus de l’allocation touristique. Pour cette année environ, 10 374 pèlerins se rendront en Arabie Saoudite.

Il a ajouté que le premier vol pour Mecque et Médine en Arabie Saoudite décollera ce vendredi à partir de l’aéroport Tunis-Carthage avec à bord 260 pèlerins.

D’après lui, Toutes les conditions ont été réunies pour assurer le succès de la saison du pèlerinage pour l’année 2012 : les formalités du voyage, l’hébergement ainsi que les autres prestations dispensées aux pèlerins.

« Le ministère des Affaires religieuse a réussi, après des efforts considérables, à louer des immeubles proches des lieux saints afin d’aplanir les difficultés rencontrées lors des saisons précédentes. », a souligné le ministre.

Par ailleurs, il a indiqué que des guides ont été choisis sur la base de leur expérience et de leur compétence pour garantir les meilleures conditions de succès de la saison du pèlerinage avant, pendant et après l’accomplissement des rites religieux.

Le ministre a, en effet, rappelé qu’une session de formation a été organisée au profit des délégations médicales et religieuses qui accompagneront les pèlerins vers les lieux saints pour la nouvelle saison (1433/2012).

Concernant les pèlerins dont l’âge est supérieur à 80 ans, il a affirmé que ceux-ci devraient être accompagnés par une autre personne. Signalons à ce propos que la visite médicale est aussi obligatoire pour tous les pèlerins sans exception.

Il convient de signaler que les différentes parties concernées par cette question, ont pris une batterie de mesures dont notamment la facilitation des procédures de voyage, l’assistance aux voyageurs, l’aménagement d’espaces appropriés : salles de prière, aires d’ablutions, renforcement du système de signalisation afin de permettre aux pèlerins tunisiens d’accomplir leur rite dans les meilleures conditions.

Sur un autre volet, Mahrez Boughanmi, représentant du ministère du Développement régional, a passé en revue les travaux du conseil ministériel sur l’accélération du rythme de l’exécution de divers projets dans les régions intérieures. Ces projets, selon le responsable, concernent l’agriculture, l’industrie, le tourisme et le secteur de l’habitat.

Il a, en outre, indiqué que des mécanismes et de nouvelles incitations ont été mis en place pour impulser davantage l’investissement privé dans les zones intérieures, de même qu’ils contribueront au financement des projets à travers les sociétés régionales de développement et d’investissement.

Nadia Ben Tamanasourt

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Étrangères Didier Reynders a rencontré ce 23/3 le Président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO)...

SPORT