Tags Posts tagged with "OACA, UGTT, sit-inneurs, Tunisair"

OACA, UGTT, sit-inneurs, Tunisair

par -
Le mémorandum d’entente signé récemment entre l’Instance générale qatarie de l’aviation civile et l’Aviation Civile Tunisienne

Le mémorandum d’entente signé récemment entre l’Instance générale qatarie de l’aviation civile et l’Aviation Civile Tunisienne, aux termes duquel Qatar Airways aura le privilège d’exploiter l’Aéroport International de Tunis, continue de faire polémique et de susciter de vives réactions parmi la profession.

Après la réaction des syndicats de base relevant de la Confédération Générale tunisienne de travail (CGTT), qui ont exprimé via un communiqué, leur vive inquiétude quant aux éventuelles retombées de cet accord, les agents de l’Office de l’aviation civile et des aéroports (OACA) ont observé une grève d’une heure, décidée hier par la fédération générale du transport, relevant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT)

Ce matin, à 10 heures devant le siège du ministère du Transport, un grand nombre des agents dudit office, se sont rassemblés pour protester contre l’indifférence de l’administration vis-à-vis leurs revendications.

Loading the player …

Rencontré par Africanmanager, l’un des grévistes a signalé que les structures syndicales de l’Office de l’aviation civile et des aéroports (OACA) ont décidé cette grève en signe de protestation contre le non respect de leurs revendications légitimes en ce qui concerne l’éventuelle scission entre l’OACA et les aéroports. « On est là pour exprimer notre refus. On est en fait contre toute séparation prévue entre l’OACA et les aéroports »

« C’est une décision arbitraire qui aura sans doute des retombées néfastes », nous a indiqué l’un des agents de l’Office de l’aviation, précisant que « tous les cadres et agents de l’Office refusent une éventuelle cession ou vente de cet organisme ». Selon lui, « la vente d’un établissement ne se fait que dans une situation déficitaire. Or, ce n’est pas le cas ».

D’après le sit-inneur, cet office a réalisé des acquis et a affiché des performances malgré la Révolution et les événements qu’a connus la Tunisie. « On a fournit un grand effort pour préserver notre office et nous continuons à le faire. Cependant, on n’acceptera jamais une telle décision »

C’est dans ce cadre que les agents de l’OACA ont appelé le ministère de tutelle à agir d’urgence pour résoudre ce problème.

Les sit-inneurs ont, par ailleurs, fait savoir qu’en cas d’absence de réaction de la part du ministère, les agents de l’OACA porteront le brassage rouge pendant 15 jours. Une action qui sera suivie par des mouvements de protestation pacifiques. Des mouvements qui ne touchent pas, selon ces derniers, aux intérêts de l’office.

Les employés en sous-traitance

De leur côté, les employés du nettoyage de l’OACA qui se sont joints au mouvement, ont réclamé exprimé leur refus en ce qui concerne la cession de l’office. De même, ils ont revendiqué leur titularisation. « Jusqu’à maintenant, les autorités ne sont parvenus à identifier les mécanismes de titularisation», a précisé le contrôleur des travaux de nettoyage.

Une réunion d’urgence au ministère du transport

Sur cette grève, Africanmanager a contacté le ministère du transport pour savoir sa position. Cependant, les responsables y compris le ministre sont « encore en réunion ».

Wiem Thebti

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

SPORT