Tags Posts tagged with "Office du Commerce de Tunisie"

Office du Commerce de Tunisie

par -

« L’Office du Commerce de Tunisie (OCT) se trouve, aujourd’hui, incapable de rembourser ses crédits auprès des banques, estimés à 370 millions de dinars (MD), et obtenus avec la garantie de l’Etat », a annoncé, le président directeur général de l’OCT, Salah Louati, dans un entretien accordé à l’Agence TAP. L’Office doit rembourser ces dettes à partir de mars 2017 avec des intérêts annuels dépassant les 15 MD, a-t-il dit.
D’après le responsable, il s’agit d’un déficit, devenu structurel, depuis l’année 2011, en raison des difficultés financières et de l’épuisement des fonds propres de l’Office, estimés à environ 200 MD.
L’Office a enregistré durant la période 2006-2015 une perte globale évaluée à 517 MD. 88% de ces pertes (environ 455 MD) sont due, essentiellement, à la commercialisation des produits de base importés, à partir de 2011.  » Les pertes provenant de l’importation du sucre et du café, durant la période 2010-2015, s’élèvent respectivement à 329 MD, et 199 MD « , a encore relevé Louati.
D’après Sawsen Lafi, directrice des achats à l’OCT et Mustapha Mejri, directeur financier de l’office, les déséquilibres financiers enregistrés résultent de la hausse conséquente des prix des matières premières sur les marchés internationaux, depuis 2011.
Selon les deux responsables, il s’agit également d’une répercussion de la dégradation de la valeur du dinar face au dollar américain de plus de 58% (1 dollar équivaut 2,22 dinars en 2016, contre 1,43 dinar en 2010), ce qui a pesé lourdement sur le coût de l’importation, sachant que la hausse de 10 millimes de la valeur du dollar face au dinar, se répercute directement sur le coût de l’importation et mène à une augmentation de ce coût de 2,6 MD.
D’après eux, une autre raison est derrière ce déficit: les prix sur le marché local ne sont pas en adéquation avec ceux appliqués à l’échelle internationale, ce qui aggrave encore les problèmes de l’office.
Ils ont indiqué, par ailleurs, que les produits de base importés par l’OCT ne bénéficient pas de subventions à l’exception d’une prime de 50 millimes/ kg pour le sucre destiné à la consommation familiale, accordé à l’office, le 13 janvier 2011.
L’Etat n’a pas accordé à l’OCT, tel que stipulé dans le décret portant organisation de l’Office, une « prime d’équilibre » pour couvrir ses pertes financières, ni des acomptes (sans intérêts) de la trésorerie de l’Etat pour surmonter ses difficultés financières.
L’Office de Commerce de Tunisie est chargé d’approvisionner le marché local en produits de base de première nécessité à prix fluctuants (sucre, café vert, thé, riz).
Il gère des stocks de sécurité couvrant 3 à 4 mois de consommation en ces produits et peut réaliser des importations à caractère conjoncturel.
L’OCT participe aussi à la création et au financement des stocks régulateurs en certains produits conjoncturels.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Le 29 mars, le Conseil de sécurité des Nations unies votera une résolution sur le possible renouvellement du mandat de la Mission de l’Organisation...

SPORT