Tags Posts tagged with "operation de ben guerdane"

operation de ben guerdane

par -

Selon des sources sécuritaires bien informées, citées ce lundi 10 octobre 2016 par le l’hebdomadaire Al Mousawer, les forces de sécurité spéciales ont collecté des rapports de renseignement faisant état de la présence d’une centaine de terroristes retranchés sur les frontières tuniso-libyennes. Ces éléments projettent des attentats sur le territoire tunisien qui seraient semblables à ceux de Ben Guerdane.

D’après la même source, ces activistes avaient fui  les villes de Syrte et de Ben Ghazi en Libye et étaient en possession d’armes, planifiant des opérations terroristes en Algérie et en Tunisie.

par -

« Les groupes terroristes en Tunisie sont en hibernation. Ils cherchent sans cesse le bon moment pour mener leurs lâches attentats contre les citoyens et les agents de sécurité. Les cellules ne sont pas actives actuellement étant donné qu’elles n’ont pas encore reçu d’instruction de la part de l’organisation terroriste Daech », a déclaré l’expert en sécurité Ali Zramdini dans un entretien accordé ce mercredi 27 juillet 2016 à Africanmanager.

Il a ajouté « Pour faire face à ces cellules dormantes, nous avons besoin d’une batterie de mesures plus efficaces, dont notamment l’installation d’un grand nombre de caméras non seulement dans les institutions publiques et sensibles mais aussi dans d’autres endroits (les postes de police, les gares, les restaurants…).

Et d’affirmer  « les agents de sécurité sont appelés à la vigilance, surtout que les cellules dormantes ont encore les moyens et la logistique nécessaire et qu’elles ont changé de stratégie. Elles ont un plan B qui consiste à empoisonner les agents de sécurité, notamment dans les restaurants qu’ils ont l’habitude de fréquenter ».

Sur un autre volet, l’expert a précisé : « les multiples opérations terroristes qui ont été menées par l’organisation terroriste Daech dans de nombreux pays occidentaux (Bruxelles, Allemagne, France…) poussent à la prudence. Les citoyens sont appelés à collaborer avec les unités sécuritaires afin de protéger le pays contre toute menace. Nous sommes dans une guerre de longue haleine et nous sommes capables d’éradiquer le phénomène du terrorisme ».

Il a rappelé que « les différentes unités sécuritaires ont fait des efforts louables et ont liquidé plusieurs terroristes lors de l’opération de Ben Guerdane. C’est un gros succès sécuritaire, cependant nous devons rester toujours solidaires car la doctrine terroriste est fondée sur la vengeance à travers la planification des attentats terroristes dans des endroits sensibles ».

par -

« Les défaites subies récemment par les groupes terroristes vont obliger les survivants à changer leurs tactiques et à réviser leurs stratégies », a reconnu une source bien informée relevant du ministère de l’Intérieur.
Dans une déclaration accordée ce jeudi 10 mars, à Africanmanager, notre source n’a pas manqué d’exprimer ses craintes par rapport à un tel changement qui va certainement créer la panique et plonger le pays dans le chaos.

« Les assaillants du commando de Daech qui ont lancé lundi dernier une attaque terroriste à Ben Guerdane ont eu une grosse déception, et c’est pour cette raison qu’ils vont certainement chercher à surprendre, ce qui est considérée comme un facteur très important dans l’attaque terroriste et un multiplicateur des effets », a encore avancé notre source sécuritaire, tout en justifiant ses craintes par le comportement des citoyens et habitants de cette ville qui ont montré encore une fois un patriotisme sans légal..

Et de poursuivre que les terroristes ont sûrement mal pris le fait d’être privés du soutien des citoyens, qui ont choisi de se ranger du coté des forces de sécurité et de l’armée, et ce sentiment va, à son avis, les pousser à mener des actes de vengeance. « Les citoyens n’ont pas adhéré au plan diabolique des combattants au cours de ces récentes attaques et cela sera pris en considération par les djihadistes qui attendent le moment opportun pour entrer en Tunisie, y former un noyau et semer la terreur, comme ils le font en Irak et en Syrie », a-t-il ajouté.

D’après notre interlocuteur, les groupes terroristes vont changer de tactique en ciblant cette fois les citoyens et non plus les « Taghouts » et ce, en signe de représailles suite aux pertes lourdes enregistrées à Ben Guerdane avec 48 morts et 7 prisonniers, selon le bilan actualisé des ministères de l’Intérieur et de la Défense.
Tout est possible, surtout que le gouvernement tunisien par la voix de son président avait affirmé que la population constitue le bouclier protecteur du pays.

Il est temps de procéder à des changements….

Dans ce climat tendu, plusieurs observateurs n’écartent pas d’autres éventuelles attaques ou même une série d’explosions visant certains points sensibles connus généralement par l’affluence massive des citoyens. L’expert en sécurité stratégique Ali Zeramdini a dans ce cadre estimé que « le gouvernement doit procéder à une évaluation approfondie de son maillage sécuritaire, même s’il a réussi à remporter une bataille dans la ville de Ben Guerdane ».

« Dans cette guerre qui s’annonce sans merci, notre appareil sécuritaire et militaire sont appelés à se réorganiser et à se préparer pour les actions futures étant donné qu’un scénario à la syrienne se prépare », a averti Zeramdini dans un entretien téléphonique avec Africanmanager, avant de suggérer le recours à la mise en place d’une réelle stratégie globale de lutte contre le terrorisme pour éradiquer le terrorisme. « C’est très important puisque l’appareil sécuritaire, au-delà des discours politiques et de circonstance, n’a pas encore de vision claire pour faire face à cette menace », a-t-il estimé.

Avec cette nouvelle donne, il n’y a pas mille solutions, la Tunisie qui a récemment achevé d’ériger un « système d’obstacles » sur près de la moitié des 500km de frontière commune avec la Libye devra s’armer de vigilance et veiller à ce que tout soit contrôlé pour le bien de tous.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

SPORT