Tags Posts tagged with "or, Ben Ali,"

or, Ben Ali,

par -
0
 Pendant plus d’un an et demi

Pendant plus d’un an et demi, près de 1 800 lingots d’or – l’équivalent de 72 millions d’euros – ont transité par les aéroports de Nice, Marseille, Orly et Roissy, selon le quotidien Nice-Matin. Au lendemain de la chute du dictateur tunisien Ben Ali, les douaniers de ces aéroports constatent en effet des passages de lingots en provenance de Tunis et à direction de Dubaï ou Istanbul. Soupçonnant des sorties de capitaux frauduleuses, ils saisissent le groupe anti-terroriste de la direction des douanes, mais les passages continuent, sans obstruction aucune, de l’ordre de deux à cinq par semaines, jusqu’en avril 2012, selon Radio Monte Carlo (RMC).

Une « mule » tunisienne a fait passer, mercredi dernier, 12 kilos d’or sur le vol Djerba-Nice, d’après Nice-Matin. Le ministère du Budget dit qu’il n’était pas au courant mais confirme que la direction des douanes avait été saisie, et ses services procèdent maintenant à des vérifications pour déterminer s’il y a un dysfonctionnement. Il est tout à fait légal de faire transiter de l’or en Europe, rappelle-t-on. De plus, s’agissant d’or refondu (des petites barres pas plus grandes qu’un paquet de cigarettes et sans aucun signe distinctif), impossible de faire le lien entre ces passeurs à l’identité inconnue et le clan Ben Ali. Malgré les soupçons des douaniers et sans consignes précises, ils laissent donc passer. La règlementation européenne en matière de mouvement de capitaux considère en effet l’or comme une simple marchandise qui peut transiter en toute légalité. Le ministère du Budget est en train de vérifier ce qu’il s’est passé et réfléchit déjà à renforcer la règlementation.

Du côté des douaniers, pourtant, ce n’est pas une surprise. Philippe Bock, co-secrétaire général du syndicat de douaniers Solidaires, cité par RMC, s’estime impuissant face à ces mouvements de capitaux. « Dès lors que ces capitaux sont déclarés, la situation est licite, et il faut ensuite prouver par une enquête que ces fonds ont une origine illicite. Quand un régime tombait, il nous est arrivé assez régulièrement de constater, notamment là où les dirigeants pas très démocratiques avaient l’habitude de s’en mettre un peu plein les fouilles, des fonds ou des objets de type maroquinerie de luxe ou autre. Il y a un côté assez hypocrite à cet encadrement des mouvements de capitaux ».

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Le ministère des Mines et Hydrocarbures de Guinée équatoriale annonce avoir fait part de son intérêt pour rejoindre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

SPORT

0
Formation rentrante des aigles de Carthage qui affronteront leur homologue du Zimbabwe, lundi soir à partir de 20h00 au stade de l'amitié de Libreville,...