Tags Posts tagged with "orange"

orange

par -

Orange, l’un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, annonce le 18 mai 2017 le lancement de sa marque au Liberia. A compter de cette date, Cellcom Liberia devient Orange Liberia. L’acquisition de l’opérateur mobile Cellcom (http://APO.af/Fw4lNh) a été conclue par Orange, par l’intermédiaire de sa filiale Orange Côte d’Ivoire, le 6 avril 2016, permettant au Groupe de renforcer ses positions en Afrique de l’Ouest.

Conformément à son plan stratégique Essentiel2020, Orange bénéficie d’une présence significative dans cette région, avec un fort potentiel de croissance, et constitue une priorité stratégique pour le développement du Groupe.

Suite à ce rebranding, Orange Liberia rejoindra l’une des marques les plus puissantes du monde et bénéficiera de la force d’un Groupe de dimension international. Orange contribuera par son expertise marketing, commerciale et technique au développement de l’important réseau de l’opérateur libérien et à l’amélioration des services aux clients.

Avec plus de 1,6 million de clients à fin février 2017, Orange Liberia est le principal opérateur mobile au Liberia en nombre d’abonnés. Crée en 2004, l’opérateur mobile a joué un rôle pionnier dans la démocratisation de l’accès aux services de télécommunication dans le pays, malgré des conditions de marché difficiles. Précurseur en matière de déploiement réseau, en 2012 il a été le premier opérateur à lancer la 3G (HSPA +), suivie de la 4G-LTE en 2016. Orange poursuivra cette stratégie et continuera son développement dans ces domaines, où il est leader incontesté.

Avec 4,6 millions d’habitants, et un taux de pénétration mobile relativement faible (70% de la population), le Liberia présente un potentiel de croissance important pour Orange. Pour soutenir ce développement, le Groupe s’efforcera de renforcer la qualité de l’accès dans plusieurs domaines :

  • Investir dans l’extension du réseau, à l’instar de la construction de 39 sites en 2016 et de 65 sites supplémentaires prévus pour 2017. L’ambition est d’accélérer le déploiement de large bande et étendre la couverture de la 4G à travers le pays.
  • Améliorer la qualité de l’Internet en fournissant l’accès aux réseaux câblés sous-marins et internationaux du Groupe. Orange Liberia bénéficiera de deux points de connexion sécurisés supplémentaires, à Abidjan et à Paris, ce qui permettra d’augmenter la connectivité du réseau par quatre.

Bruno Mettling, Directeur Général Adjoint du Groupe Orange et Président-Directeur Général d’Orange MEA (Afrique et Moyen-Orient) a déclaré : « Avec cette nouvelle implantation au Liberia, Orange étend son empreinte en Afrique de l’Ouest. L’arrivée de la marque Orange témoigne de notre confiance dans la reconstruction du pays et de notre engagement à apporter tous les bénéfices du numérique aux libériens ».

Mamadou Coulibaly, Directeur Général d’Orange au Liberia, a ajouté : « Même en 2017, une part importante de la population libérienne attend toujours les services de télécommunications de base. Nous investirons de manière significative dans le déploiement du réseau dans l’ensemble du pays, nous développerons les e-recharge afin de réduire les contraintes du chargement des cartes à gratter, lancerons Orange Money, un nouveau service puissant pour stimuler les services bancaires mobiles dans le pays. Nous allons également présenter de nouvelles offres hautement compétitives ainsi que des smartphones à faible coût afin de stimuler l’inclusion numérique. D’ici 2020, nous avons l’intention de positionner Orange Liberia comme un véritable catalyseur de la digitalisation de la société libérienne ».

Orange est présent dans 21 pays en Afrique et au Moyen-Orient et compte plus de 120 millions de clients. Avec 5,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2016 (soit 12% du total), cette zone est une priorité stratégique pour le Groupe. Son offre phare de transfert d’argent et de service financiers sur mobile, appelé Orange Money, est disponible dans 17 pays et compte plus de 31 millions de clients. La stratégie du Groupe en Afrique et le Moyen-Orient est de le positionner comme partenaire de la transformation digitale et d’apporter son savoir-faire international pour accompagner le développement de nouveaux services digitaux.

par -

Orange a annoncé, jeudi 18 mai 2017, être entré en négociations exclusives pour prendre le contrôle de la société Business & Decision, spécialisée dans le conseil et l’intégration de systèmes, rapporte Reuters.

L’opérateur télécoms indique dans un communiqué qu’il négocie l’acquisition d’une participation majoritaire de 67% du capital au prix de 7,93 euros par action, ce qui représenterait un investissement de près de 42 millions d’euros.

Orange explique que le prix offert pour Business & Decision, un expert en sciences des données (big data et digital), représente une prime de 34% par rapport à la moyenne des cours de Bourse de l’entreprise sur les 12 derniers mois.

L’offre valorise l’intégralité du capital de Business & Décision à environ 62,5 millions d’euros.

S’il parvient à mettre la main sur Business & Decision, Orange indique qu’il lancera ensuite une OPA simplifiée sur les 33% restants du capital, au même prix de 7,93 euros par action.

Le groupe espère boucler l’opération d’ici la fin du troisième trimestre de l’année, a précisé la même source.

Madame Christine Albanel, directrice Exécutive Orange de la RSE, de la diversité et de la solidarité, a présenté au Havre les engagements d’Orange dans le recyclage des mobiles :

« Préserver l’environnement est l’affaire de tous. Les Etats s’engagent et les entreprises aussi. La COP21 nous a montré que nous avions changé d’ère. Nos clients attendent de nous des solutions simples, concrètes, accessibles à tous dans nos boutiques pour consommer différemment et de façon plus durable. Nous leur proposons ce choix, qui est en outre pour eux l’occasion de réaliser des économies !» souligne Christine Albanel.

Depuis 2010, Orange a recyclé 10 millions de mobiles dans le monde

En 7 ans, Orange a déjà recyclé 10 millions de mobiles dans le monde, dont la moitié en France. Un réseau de 2 000 points de collecte en France, un partenariat avec les Ateliers du Bocage et avec Emmaüs International dans 5 pays en Afrique constituent aujourd’hui une véritable filière solidaire de recyclage de mobiles.

En France, on estime à 100 millions le nombre de mobiles usagés qui dorment dans des tiroirs. Pour prolonger la durée de vie des appareils et préserver les ressources naturelles, Orange s’investit depuis 2010 dans la collecte et le recyclage des mobiles et s’affirme ainsi comme un acteur de l’économie circulaire.

Orange collecte les mobiles usagés en France et une partie de ces mobiles est revendue d’occasion, notamment en Afrique, où Orange et Emmaüs International s’assurent de collecter les déchets de mobiles afin de les renvoyer en France et les recycler. Aujourd’hui, l’équilibre est trouvé entre mobiles vendus d’occasion en Afrique et mobiles collectés en Afrique et recyclés en France.

12 tonnes de déchets de mobiles en provenance d’Afrique, recyclées chez Morphosis

En janvier 2017, Orange inaugurait l’ouverture d’un nouvel atelier de collecte en Afrique, à Douala, au Cameroun. A cette occasion, le 21ème conteneur rempli de déchets de mobiles collectés en Afrique est arrivé au Havre, au sein de l’usine Morphosis. Cette jeune PME française réceptionne les conteneurs de déchets de mobiles au port du Havre et trie chaque type de déchets pour les traiter en fonction de leur composition. Ensuite, elle transforme ces déchets en affinant les métaux rares qui sont à nouveau réutilisables pour la fabrication de nouveaux produits ou équipements.

Depuis 2010, 5 ateliers ont été ouverts en Afrique (Burkina Faso, Bénin, Niger, Côte d’Ivoire et Cameroun), 250 tonnes de déchets de mobiles ont été acheminées en France pour y être revalorisées et 30 emplois pérennes ont été créés dans les ateliers africains. Avec une utilisation de mobiles en forte croissance sur le continent, recycler les déchets de mobiles usagés s’inscrit comme un enjeu majeur pour Orange, implanté dans 21 pays en Afrique et au Moyen Orient.

La reprise des mobiles usagés en boutique

Du 18 au 31 mai en boutique, pour encourager les clients à rapporter leurs vieux mobiles, Orange reprendra ces derniers 10 euros minimum, pour tout achat d’un nouveau mobile. Plus de 3000 modèles anciens seront repris selon leur état(1).  Pour chaque mobile repris, 2 euros sont reversés à Emmaüs International afin de financer la collecte et le recyclage de déchets de mobiles en Afrique.

Depuis 2013, les anciens mobiles peuvent être rapportés en boutique s’ils ont une valeur après estimation, avec le programme « Orange reprise ». Le mobile repris peut par la suite être reconditionné pour être revendu ou recyclé. Orange offre ainsi aux clients, une manière astucieuse et responsable de faire des économies sur leur prochain mobile.

Vers la commercialisation de produits technologiques éco-conçus

Parce que le meilleur moyen de réduire le stock de mobiles usagés est encore de prolonger leur durée d’utilisation, Orange souhaite compléter ses initiatives en faveur de la préservation de l’environnement en proposant des produits durables. Des discussions ont été entamées avec Fairphone, entreprise néerlandaise qui conçoit un smartphone réparable, pour commercialiser en avant-première le Fairphone 2 en France. La durée de vie de ce mobile modulaire est prolongeable et les clients peuvent changer facilement certaines pièces (écran, haut-parleur,…) eux-mêmes.

par -

Le géant finlandais de l’équipement télécoms Nokia a annoncé avoir décroché un contrat auprès de l’opérateur Orange pour le développement de la technologie de transmission de données 5G.

Le contrat, dont le montant n’a pas été divulgué, porte sur la « définition et le déploiement de plateformes de test d’applications 5G », a indiqué Nokia dans un communiqué.

La technologie 5G doit prendre le relais de la 4G à l’horizon 2020, pour commencer alors son déploiement commercial dans le monde.

L’ensemble du secteur des télécoms, opérateurs et fournisseurs d’infrastructures, négocie afin de s’accorder sur les futures normes en usage pour la 5G, et teste différents types de technologies en ce sens.

« Dans le cadre d’un nouvel accord de collaboration, Nokia et Orange définiront et développeront ces nouveaux services dans l’objectif de fournir une connectivité réseau 4G puis 5G avec la plus grande efficacité possible en termes énergétiques, opérationnels et de rentabilité », a-t-il expliqué.

L’objectif est de créer « des plateformes d’innovation communes » aux deux groupes et d’ouvrir les centres de recherche de Nokia et Orange « à leurs partenaires d’innovation respectifs, parmi lesquels des entreprises locales, des fournisseurs d’applications verticales et des start-ups locales ».

par -

La portabilité est la possibilité de garder son numéro de téléphone mobile, même en cas de changement d’opérateur. Depuis son lancement au mois de mai 2016, le nombre total des numéros mobiles portés (qui consiste à permettre à un client de changer d’opérateur mobile tout en conservant son numéro d’appel) n’a cessé d’augmenter d’un mois à un autre.

En effet, 41,6 mille numéros mobiles ont été portés jusqu’au mois de novembre 2016 dont 8,5 mille portés au cours du dernier mois. Orange Tunisie reste encore le plus grand bénéficiaire après avoir reçu un total de 27,0 mille numéros mobiles depuis le lancement de ce service (soit 65% du nombre total), suivi d’Ooredoo Tunisie avec 10,0 mille portages reçus.

par -

A fin novembre 2016, la Tunisie comptait 14,486,804 millions d’abonnés aux réseaux de téléphonie mobile des quatre opérateurs. Avec plus de 5,781 millions d’abonnés, Ooredoo reste leader d’un marché dominé par le prépayé (13,5 millions d’abonnés représentant 93 % du parc), suivie par l’opérateur historique Tunisie Télécom (4,656 millions d’abonnés) et orange Tunisie qui dépasse désormais les 3,719 millions d’abonnés.

Le parc total de la téléphonie mobile a enregistré une remarquable diminution de 267,1 mille abonnements au cours du mois de novembre 2016, enregistrant de ce fait une décroissance de 1,8%. Cela dit, le parc mobile revient au seuil atteint au mois de septembre 2015, soit 14,5 millions d’abonnements à la fin de ce onzième mois de l’année 2016.

Le taux de pénétration de la téléphonie mobile a remarquablement diminué de 2,5 points au cours du mois de novembre 2016. Il est revenu de ce fait au seuil de 127,5%, soit le taux atteint 2 ans auparavant. Il est à rappeler que cet indicateur ne reflète pas réellement la pénétration de la population vu qu’une bonne partie des abonnés mobiles disposent de plus d’une SIM (double SIM ou triple SIM, voire même plus).

par -

Le rapport de synthèse de l’Observatoire de l’Instance Nationale des Télécommunications (INT) a jeté un éclairage sur la santé du secteur des télécommunications en 2015. D’après le document, le chiffre d’affaires global du secteur a enregistré +33 millions de dinars (MD) au cours de l’année 2015, soit un bond en avant de 1,3%.

L’Observatoire de l’INT explique cette embellie par les recettes du marché de gros, 37 MD, soit une évolution de 6,2%, alors que les revenus du marché de détail ont légèrement fondu, -4 MD.

Pourtant dans le détail, seul le chiffre d’affaires total d’Orange Tunisie parmi les trois ORPT (opérateur des réseaux publics des télécommunications) a enregistré une poussée des recettes en 2015. Le chiffre d’affaires est monté à 121 MD, soit un taux de croissance de 31,4%, pour s’établir à 507 MD. Par contre Ooredoo Tunisie et Tunisie Télécom font grise mine, avec des revenus en repli, respectivement, de 46 MD à 968 MD (-4,6%) et de 43 MD à 1.075 MD (-3,8%).

En termes de parts de marché, l’opérateur historique (Tunisie Télécom) garde son statut de numéro 1, avec 41.1%, talonné par Ooredoo Tunisie avec 37%. Orange Tunisie s’est bonifié en 2015 avec ses 4,5 points de plus, mais reste encore loin derrière avec une part de 19,4%, indique l’analyse de l’Observatoire de l’INT.

par -

Orange a renouvelé son partenariat avec la Confédération Africaine de Football, qui inclut les éditions 2019 au Cameroun, 2021 en Côte d’ivoire et 2023 en Guinée.

La première compétition qui aura lieu dans le cadre de ce contrat sera la Coupe d’Afrique des Nations Total (CAN) au Gabon en janvier 2017, la plus importante compétition de football à travers l’Afrique et le Moyen-Orient.

Ce partenariat d’une durée de huit ans couvre également la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans Total (CAN U20), la Coupe d’Afrique des Nations Féminine Total, la Ligue des Champions de la CAF Total et la Supercoupe de la CAF Total

  • Le tournoi final de la Coupe d’Afrique des Nations Total (2017, 2019, 2021 et 2023)
  • Le tournoi final de la CAN des moins de 20 ans Total (2017, 2019, 2021 et 2023)
  • La phase finale de la Ligue des Champions de la CAF Total (de 2017 à 2024)
  • Le tournoi final de la Coupe d’Afrique des Nations Féminine Total (2018, 2020, 2022, 2024)
  • La Supercoupe de la CAF Total (de 2017 à 2024)

Orange place la passion des supporters au cœur de ce partenariat. L’objectif principal de la stratégie sponsoring d’Orange, « Orange Sponsors You », est d’accorder aux supporters la reconnaissance qu’ils méritent en tournant les projecteurs vers eux et en les récompensant pour leur passion.

Le football reste la passion N° 1 des tunisiens, Orange Tunisie est ravie de ce renouvellement de partenariat qui lui permet de partager avec ses clients les événements qu’ils aiment. La marque réaffirme son engagement dans le football africain.

Dans ce cadre, Orange Tunisie souhaite bon vent aux Aigles de Carthage en espérant qu’ils atteignent les phases finales voire de rentrer en Tunisie avec la Coupe d’Afrique des Nations !

par -

Cherchant toujours à vous accompagner au mieux et à simplifier votre quotidien, Orange élargit sa gamme d’objets connectés avec la montre Takit senior.

Spécialement conçue pour les personnes âgées, cette montre waterproof se caractérise par un système de sécurité anti-enlèvement qui vous alerte dès qu’elle est retirée du poignet de son utilisateur.

Orange continue à offrir ce qu’il y a de mieux pour ses abonnés avec un portefeuille d’objets connectés toujours à la pointe de la technologie et vous propose également la montre Takit pour enfants. Cette montre est spécialement conçue pour les enfants de 4 à 12 ans. Grâce à son écran LCD avec affichage digital, l’enfant peut lire l’heure et la date. Elle est résistante aux éclaboussures d’eau et à la poussière et dispose d’un visuel attractif avec trois coloris (bleu, rose et orange).

Les montres connectées TAKIT sont conçues afin de rendre service à tous les membres de la famille tout en veillant sur eux grâce à une montre pratique et résistante.

Ces montres font office de mobile pouvant composer et recevoir des appels, et ce avec la possibilité de paramétrer jusqu’ à 16 contacts. Et en cas d’absence de réponse, un rappel automatique peut être programmé.

Un système de tracking permet de suivre la position en temps réel, d’identifier l’emplacement exact de l’utilisateur et de définir 10 zones de sécurité de 500 à 2000 m². Une notification est envoyée dans le cas où l’utilisateur s’éloigne de ce périmètre.

Un mode SOS est également intégré dans les montres TAKIT, une fois déclenché, il engendre un appel vers le numéro choisi par les membres de la famille ou vers un service d’urgence. En parallèle, ces derniers recevront instantanément une notification avec la position de l’utilisateur.

Enfin, elles sont dotées de la plus longue autonomie en veille au monde : 6 jours en mode veille et jusqu’à 4 jours en mode utilisation normale.

Avec les formules généreuses d’Orange, vous pouvez profiter des montres connectées TAKIT aux meilleurs prix et bénéficier de plusieurs bonus internet, voix et SMS. La montre pour senior est commercialisée en pack prépayé sans engagement à 229dt et en pack postpayé à 199dt avec l’offre Mix 20. Quant à la montre pour enfant, elle est disponible en pack prépayé le moins cher du marché à 179dt et en pack postpayé à 99dt avec l’offre Mix 15.

par -
Une intrusion de grande ampleur a eu lieu dans les bases de données de l'opérateur téléphonique Orange en France . Il s'agit d'un piratage de grande ampleur

Le groupe français Orange vient de densifier sa présence en Afrique en inaugurant, le 24 novembre 2016, deux centres de gestion des services clients et ce, à Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire et Dakar, capitale du Sénégal. 70 millions d’euros – 35 millions d’euros par site – ont été décaissés pour financer ces infrastructures. Bruno Mettling, directeur général adjoint d’Orange en charge de la zone Afrique et Moyen-Orient, s’est rendu à Abidjan, où ces projets ont été officiellement lancés.

« Le GNOC [pour Global Network Opération Center] permettra de superviser à terme le réseau 2G, 3G et 4G de 53 millions de clients dans neuf pays africains où nous possédons des filiales. Nous voulons offrir à nos clients une nouvelle expérience dans l’usage d’applications. Cette supervision se fera 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 », a déclaré M. Mettling.

Ces nouvelles unités vont au départ gérer six pays, mais très vite, dès 2017, elles vont monter en régime pour s’étendre à trois autres pays. A peu près 200 ingénieurs et techniciens vont travailler dans ces centres.

Orange a choisi Abidjan et Dakar parce que c’est là où le groupe compte le plus d’abonnés en Afrique subsaharienne.

par -

Désignation, le 25 octobre de cette année, de l’organisme indépendant qui sera chargé d’auditer les états de synthèse dégagés par la comptabilité Analytique des trois opérateurs de réseaux publics de télécommunications (Tunisie Télécom, Ooredoo Tunisie et Orange Tunisie) au titre des exercices 2013, 2014 et 2015. Il s’agit, selon un communiqué de l’INT (Instance Nationale des Télécommunications), de la société américaine Crowe HORWATH-Progressus Corporation. Coût de cette opération d’audit, à laquelle ne semble avoir été associé aucun cabinet tunisien, 397.905 DT. Sur son site, on peut lire que «le réseau Crowe Horwath se compose de plus de 200 entreprises indépendantes de services de comptabilité et de conseil dans plus de 130 pays à travers le monde».

par -

Après les casques de HTC, Sony ou Samsung, pour ne citer qu’eux, voilà que l’opérateur Orange se lance dans l’aventure avec son propre casque. Baptisé VR1, ce dernier se veut accessible et se positionne ainsi sur l’entrée de gamme avec un tarif attractif, a annoncé le site « fredzone ».

Le casque est compatible avec une grande variété de terminaux, puisque adaptable à tous les smartphones dont la taille d’écran est comprise entre 4,7 et 6,2 pouces, qu’ils tournent sous Android ou iOS.

Pour le reste le produit dispose d’une prise jack 3,5 mm ainsi que d’un système anti-bruit intégré. Il est en outre conçu pour s’adapter à la forme du visage, évidemment, tout en étant réglable pour compenser la myopie (0-800°) et hypermétropie (0-400°), le tout pour un poids de 410 grammes, a précisé la même source.

par -
Dans un communiqué paru sur le Jort

Orange devient, avec l’obtention récente de la licence d’Etablissement de Monnaie Electronique (EME) dans quatre pays (Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire et Guinée), un acteur majeur du secteur des services financiers sur mobile en Afrique. Ce changement de statut s’accompagne par la mise en place d’une nouvelle structure, le CECOM, qui garantit de manière mutualisée la maîtrise des risques et la conformité sur son activité de mobile money.

Un contexte favorable

En 2015, constatant la croissance significative du mobile money en zone UEMOA, la BCEAO (Banque Centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest) publie une mise à jour du cadre réglementaire relatif à ces services. Cette évolution, initiée de manière similaire par la BCRG (Banque Centrale de la République de Guinée), incite les opérateurs de télécommunications à obtenir un agrément d’Etablissement de Monnaie Electronique (EME) afin d’opérer leurs activités de mobile money dans un cadre de responsabilité étendu. C’est dans ce contexte qu’Orange dépose des demandes d’agrément auprès de ces deux Banques Centrales, obtenant début 2016 le statut EME dans quatre pays (Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire et Guinée)

Chaque EME, agréé par la Banque Centrale de son territoire, est une société à part entière, filiale contrôlée par l’opérateur télécom local. L’EME :

*est garant de l’émission, de la gestion et de la distribution de la monnaie électronique Orange Money
*met en place la politique de conformité en lieu et place de la banque partenaire, qui exerçait auparavant cette activité pour Orange
*instruit auprès de la Banque Centrale les demandes de lancement de nouvelles fonctionnalités et le suivi de l’activité.
Ce statut apporte plus d’autonomie et d’agilité à Orange qui peut ainsi proposer à ses clients des offres de services de plus en plus innovantes, dans des délais plus courts.

Le CECOM, un rôle fondamental dans la maîtrise des risques et la conformité

Le Groupe se dote d’une structure dédiée, le CECOM, pour garantir la maîtrise des risques sur le périmètre d’activité des EME.

Le CECOM, basé à Abidjan en Côte d’Ivoire, est rattaché au Groupe Orange et assure un contrôle de second niveau sur l’activité Orange Money. Il est au service des filiales EME d’Orange qui assurent un contrôle de premier niveau. Le CECOM s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire d’experts, rassemblant des compétences pointues dans les domaines bancaires, télécoms et informatiques.

Orange renforce sa position d’acteur majeur de la finance mobile

Les enjeux de conformité d’Orange Money vis-à-vis de la réglementation financière et bancaire sont encore récents pour Orange. La création d’un CECOM en Côte d’Ivoire, pour déployer une politique unique de maîtrise des risques et des enjeux de conformité, est une étape importante et démontre la maturité d’Orange dans ce secteur. Les activités globales d’Orange Money deviennent des enjeux majeurs dans un nombre croissant de pays. En Côte d’Ivoire, Orange Money représente jusqu’à 10% du chiffre d’affaires de l’opérateur.

Marc Rennard, Directeur Général Adjoint du Groupe Orange en charge de l’Expérience Client et du Mobile Banking a déclaré : « Avec cette nouvelle étape, les services financiers mobiles entrent véritablement dans l’ADN d’Orange. Les agréments reçus des Banques Centrales et notre investissement dans le CECOM témoignent de notre volonté de transformation, qui bénéficiera à nos clients, utilisateurs des services Orange Money plusieurs millions de fois chaque jour ».

Bruno Mettling, Directeur Général Adjoint du Groupe Orange  et PDG d’Orange MEA a déclaré : « L’obtention de ce statut d’EME nous permet de développer encore un peu plus l’activité d’Orange Money, activité au cœur de notre ambition d’être le partenaire stratégique de la transformation numérique de la zone Afrique et Moyen Orient, avec l’objectif de générer plus de 200 millions d’euros d’ici à 2018. Aujourd’hui la base de clients Orange Money représente 5% des clients de ce marché dans le monde. L’accélération est déjà en cours avec l’ouverture notamment de nouveaux corridors pour étendre nos services de transferts d’argent à l’international ».

par -

L’opérateur  Orange a annoncé qu’il va lancer en Tunisie les premiers compteurs d’électricité intelligents, et ce en partenariat avec la STEG (La Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz). Le Projet-pilote se poursuivra pendant  six mois avec l’installation de 100 compteurs intelligents dans des locaux à usage d’habitation, un chiffre qu’il est envisagé de porter à quatre millions d’appareils  lorsque la solution sera déployée commercialement à travers le pays.

Orange propose sa « solution de compteur d’électricité intelligent en tant que service» par la mise en place  d’une infrastructure dédiée qui  connecte et gère – de manière sécurisée et fiable – des millions de compteurs intelligents pour aider les entreprises de services publics à réduire le coût des relevés de  compteurs et le risque de fraude ou d’erreurs de facturation.

par -
Depuis son lancement en octobre 2010

Orange a réalisé, avec son partenaire sénégalais Sonatel, l’acquisition de 100% de l’opérateur mobile Airtel en Sierra Leone, filiale de Bharti Airtel International (Netherlands) BV (« Airtel »), rapporte le site « boursorama ».

Depuis la signature en janvier 2016, Orange a obtenu les accords nécessaires des autorités pour conclure cette acquisition.

Airtel est le premier opérateur mobile en Sierra Leone avec plus de 1,3 million de clients (sur une base des clients actifs sur les 30 derniers jours) sur une population de 6,3 millions d’habitants, a indiqué la même source.

A propos de cette acquisition, Bruno Mettling, directeur général adjoint du groupe Orange et PDG d’Orange MEA (Afrique et Moyen-Orient), a déclaré :  » Nous sommes satisfaits d’annoncer la finalisation de l’acquisition de l’opérateur mobile Airtel en Sierra Leone. Cette nouvelle acquisition, qui sera consolidée par Sonatel, vient renforcer les positions stratégiques du groupe sur le continent africain ».

par -

Pour bien commencer la saison estivale, et répondre au mieux aux attentes de ses abonnés, Orange propose l’offre prépayée 3alami.

Avec l’offre prépayée « عالمي », l’abonné peut appeler la France, l’Espagne, la Roumanie, la Belgique, le Canada, les Etats-Unis, l’Allemagne, l’Italie , Royaume-Uni et la Tunisie au même tarif minute ; le tarif minute le plus avantageux du marché pour communiquer avec ses proches à l’étranger, 24h/24, 7j/7 et sans condition.

L’abonné bénéficie également d’un bonus de 100% vers tous les opérateurs en Tunisie, en France, en Espagne, en Roumanie, en Belgique, au Canada, aux USA, en Allemagne, en Italie et au Royaume-Uni, fixes et mobiles, suite à chaque recharge de 5dt et plus.

Le prix de la minute de l’offre « عالمي » est de 160 millimes, ce qui revient à appeler à 80 millimes la minute vers tous les opérateurs à l’étranger, fixes et mobiles, grâce au bonus de l’offre.

100 SMS valables vers tous les opérateurs en Tunisie, en France, en Espagne, en Roumanie, en Belgique, au Canada, aux USA, en Allemagne, en Italie et au Royaume-Uni sont également offerts suite à chaque recharge de 5dt et plus.

En plus, 1Go de bonus Internet mobile est offert chaque mois suite à la consommation de 9dt par mois.

Pour profiter de l’offre « عالمي », il suffit de souscrire dans les plus brefs délais dans une des boutiques ou points de vente Orange.

par -

Orange lance la Flybox 3G, la plus accessible du marché et sans engagement, à 59 DT seulement. Elle offre pour toute souscription 6 Go de connexion à raison d’1 Go par mois pendant 6 mois. Le pack à 59 DT comprend :

*Une Flybox 3G pouvant atteindre un débit de 21 Mbps

*Une SIM Flybox 3G/4G offerte

*1 Go de connexion internet offert par mois pendant 6 mois.

La Flybox Orange offre également la possibilité au client de partager sa connexion en Wi-Fi avec plusieurs équipements – ordinateurs, Smartphones, tablettes, TV – et permet aussi de recevoir et d’émettre des appels téléphoniques vers le national et l’international.

Le client peut recharger à tout moment sa Flybox, à partir de 1 DT, et bénéficier directement et instantanément d’Internet et de minutes d’appels, simplement et sans accéder à son espace client. Ainsi, pour chaque dinar rechargé, le client bénéficie de 256 Mo ou de 20 minutes d’appels, au tarif de 50 mil/minutes vers fixes et mobiles en national.

 L’offre est disponible dans toutes les boutiques et points de vente Orange.

 

par -

La Poste tunisienne et Orange Tunisie ont signé le jeudi 02 juin 2016, au siège de l’office National des Postes, une convention pour renforcer leur partenariat dans la mise en œuvre de l’interopérabilité du service « Mobimoney » avec les autres services de paiement par mobile à travers la plateforme de paiement par mobile de la Poste tunisienne.

La convention de partenariat a été signée conjointement par Moez Chakchouk, PDG de la Poste et Didier Charvet, DG d’Orange Tunisie et ce, en présence des responsables et des cadres des deux parties.

A cette occasion, des tests d’interopérabilité de transfert d’argent ont été réalisés avec succès. La Poste tunisienne et Orange Tunisie s’engagent à assurer la réussite de ce partenariat, pour permettre à leurs clients abonnés « Mobimoney » de bénéficier des services de transfert d’argent et de paiement des commerçants.

par -
Jusqu’au 2 avril

Le Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient (POESAM) met en valeur les entrepreneurs qui proposent des produits ou services s’appuyant sur les TIC de manière innovante pour contribuer à améliorer les conditions de vie des populations sur les plans sanitaire, agricole, éducatif, énergétique, commercial ou industriel. Il soutient donc les porteurs d’idées ainsi que les start-ups de moins de trois ans qui mettent l’innovation au service du développement.

En six années d’existence, le POESAM a connu un formidable succès dont témoignent plus de 2 600 projets déposés, nombreux provenant de la Tunisie. Cette mobilisation des candidatures reflète une dynamique entrepreneuriale très forte et un potentiel puissant des télécommunications en Afrique et au Moyen-Orient. De ce fait, et pour cette nouvelle édition, le POESAM prend plus d’envergure, en s’étendant au Moyen-Orient et en s’enrichissant d’un prix spécial « Contenu Culturel ».

Cette année, quatre entrepreneurs seront ainsi récompensés à hauteur de respectivement l’équivalent de 25 000, 15 000 et 10 000 euros et de l’équivalent de 5 000 euros pour le lauréat du prix spécial.

Les candidatures sont donc ouvertes dès aujourd’hui sur le nouveau portail d’Orange dédié aux entrepreneurs d’Afrique et du Moyen-Orient entrepreneurclub.orange.com.

Les internautes sont également invités à participer à la sélection du projet « Coup de cœur » en votant pour leur candidat préféré.

Avec l’appui financier, les 10 finalistes et le « Coup de cœur » bénéficieront d’un accompagnement privilégié par l’ONG « Grow Movement » pour une durée de 6 mois.

2ème édition du POESIT : Soutenir davantage l’entrepreneuriat local

Parce que l’ambition d’Orange Tunisie est d’être le partenaire stratégique de la transformation numérique en Tunisie et le partenaire incontournable des start-ups sociales innovantes, l’opérateur décerne dans le cadre du POESAM et pour la seconde année consécutive un prix national, le Prix Orange de l’Entrepreneur Social Innovant Tunisien (POESIT), de 10 000 DT pour le meilleur projet social technologique qui repose sur le déploiement d’une application mobile. Le lauréat sera également accompagné gratuitement par les experts du Orange Développer Center pour développer ou améliorer sa solution mobile citoyenne. Par ailleurs, Orange Tunisie a décidé d’encourager la diversité des genres dans l’entreprenariat technologique social, en dédiant un prix spécial (des smartphones 4G) à la meilleure équipe exclusivement féminine.

Lors des précédentes éditions du POESAM et du POESIT, beaucoup de jeunes entrepreneurs tunisiens ont déposé leurs candidatures, dont des « success stories » comme Amine Chouaieb et sa start up Chifco, lauréat en 2013 du POESAM, Mohamed Wael Soltani, promoteur de Karhbetna,  Wala Kasmi, présidente de Youth Decides/I Decide, Marwen Zmerli, fondateur de Mina7…alors pourquoi pas vous ?

Comment candidater ?

Tout entrepreneur âgé de plus de 21 ans ou toute entité légale de moins de trois ans, sans restriction de nationalité, peut participer gratuitement aux POESAM et POESIT. Les projets présentés doivent prévoir un déploiement du service dans au moins un des 18 pays d’Afrique et du Moyen-Orient où Orange est implanté.

Le dépôt des candidatures est ouvert du 18 mai au 21 septembre 2016 sur le site entrepreneurclub.orange.com.

Les cérémonies de remise des prix auront lieu en novembre 2016 lors des AfricaCom Awards au Cap (Afrique du Sud) pour le POESAM et en janvier 2017 pour le POESIT.

par -
Orange Tunisie vient d’enrichir son offre mobile avec de nouveaux tarifs en roaming. L’abonné

Pour bien commencer la saison estivale et répondre au mieux aux attentes de ses abonnés, Orange lance encore une fois l’offre la plus généreuse sur le marché, « ماللّخر ».

Avec la nouvelle offre « ماللّخر », l’abonné bénéficie à vie et en exclusivité de 11 fois le montant rechargé sur toutes les recharges effectuées, dès 1 dinar. Ainsi pour 1 dinar rechargé, l’abonné profite en tout de 11 dinars de communications.  Le bonus de cette offre est valable vers tous les opérateurs fixes et mobiles en Tunisie.

Le prix de la minute de l’offre « ماللّخر » est de 350 millimes, ce qui revient à appeler à moins de 32 millimes la minute vers tous les opérateurs, grâce au bonus de l’offre.

Pour profiter de cette offre, il suffit de souscrire dans les plus brefs délais dans une des boutiques ou points de vente Orange. Offre valable dans la limite des stocks disponibles

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Le groupe libyen Ansar Asharia, classé comme organisation terroriste par l’ONU et les Etats-Unis, a annoncé samedi soir sa «dissolution», dans un communiqué publié...

SPORT

Reseaux Sociaux