Tags Posts tagged with "organisation terroriste"

organisation terroriste

par -

La brigade de recherches et investigations de la Garde nationale à Sousse a placé en garde à vue 8 individus originaires de la délégation de Msaken (Sousse) suspectés d’appartenir à une organisation terroriste, apprend-on vendredi dans un communiqué du ministère de l’Intérieur.
Les suspects qui « étaient en possession de livres takfiristes et entretenaient des liens sur le réseau social facebook faisaient l’apologie de l’organisation terroriste Daech », lit-on de même source.

Dans l’interview accordée à Al Arabiya

Selon des données publiées récemment par le site « Algérie patriotique », lequel s’est référé aux chiffres communiqués début septembre par The Soufan Group, la Tunisie compte entre 6 000 et 7 000 terroristes recrutés par des groupes extrémistes, essentiellement par « Daech ».

Selon les mêmes estimations établies jusqu’à décembre 2015, le Maroc compte entre 1200 et 1500 recrues. Ce chiffre serait nettement plus élevé si l’Algérie n’avait pas pris la décision de stopper le flux de «djihadistes» marocains qui se rendaient en Libye via le territoire algérien.

Par contre le nombre de djihadistes algériens ayant rejoint « Daech » est largement inférieur, autour de 200 recrues.

Selon « Algérie patriotique », ce chiffre peut surprendre pour un grand pays d’Afrique qui a connu une décennie de terrorisme. Le fait est que quinze années après la « décennie noire », «le radicalisme semble avoir moins d’attrait en Algérie», constate ce réseau d’information, anciennement rattaché aux Nations unies et lauréat de plusieurs prix.

par -

Daesh a annoncé mardi 30 août 2016 la mort de Abu Mohamed al-Adnani, son porte-parole et coordinateur des attentats à l’étranger. Il a été tué dans la région d’Alep en Syrie. Ses appels à attaquer l’Occident étaient notamment à l’origine du meurtre des deux policiers de Magnanville, rapporte le « bfmtv.com ».

Les Etats-Unis ont confirmé qu’un raid avait été mené pour viser le haut responsable dans la ville d’al-Bab, sans annoncer la mort de celui qui était le responsable des attentats à l’étranger, a précisé la même source.

par -

Les forces sécuritaires à Nefza (gouvernorat de Béja) ont arrêté mercredi, lors d’une campagne sécuritaire, un jeune homme recherché pour implication dans des affaires de terrorisme et pour appartenance à une organisation terroriste, a indiqué une source sécuritaire à la correspondante de la TAP dans la région.
Le jeune homme, âgé de 20 ans et originaire de la délégation de Nefza a été arrêté après un contrôle de routine alors qu’il était à bord d’un véhicule, a précisé la même source ajoutant que le suspect a été traduit devant l’unité nationale de recherche dans les crimes terroristes à Tunis.

par -

Les unités sécuritaires à Kébili ont interpellé, vendredi, une dizaine d’individus suspectés d’appartenir à une organisation terroriste.
Huit personnes parmi ces suspects ont été arrêtées par la Brigade antiterroriste, a fait savoir, samedi, à l’agence TAP, le porte-parole du district de la Garde nationale. Les deux autres suspects ont été interceptés par la Police, dans la nuit de vendredi, selon une source sécuritaire. Ces individus appartiendraient à un groupe terroriste et se prépareraient à des actes terroristes.
La police est à la recherche de deux autres personnes pour les mêmes motifs.

par -
Devant le refus des autorités d'octroyer un visa légal pour le

Face au torrent de protestations de la société civile suite à la position des autorités tunisiennes de classer le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes, le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jihnaoui, a dû monter au créneau pour tenter d’éteindre l’incendie. Il a précisé dans un entretien avec El Hiwar Ettounsi que la position officielle de la Tunisie n’est pas dans la droite ligne de ce qui a été décidé le mercredi 02 mars par le Conseil des ministres arabes de l’Intérieur. Il a ajouté que la Tunisie en qualifiant le Hezbollah d’organisation terroriste n’a émis qu’une simple déclaration de principe collective, et non une mesure qui doit être appliquée.

Le ministre a déclaré que ce type de décision est du ressort de la présidence de la République, après une consultation avec la présidence du gouvernement, et c’est seulement par la suite que c’est annoncé par le ministère des Affaires étrangères.
Faut-il comprendre par là que la Tunisie a fait machine arrière toute face au tolet dans l’opinion publique ? Ou bien les autorités tunisiennes se sont laissées aller à une déclaration qui ne mange pas de pain, juste pour faire plaisir aux monarchies du Golfe qu’il ne faut surtout pas fâcher en ces temps de vaches maigres pour la Tunisie ? Allez savoir. Ce qui est sûr c’est que la position de la Tunisie sur cette affaire est pour le moins ambigüe !

Pour rappel, le parti Al Ghad, le Comité national de soutien de la résistance arabe contre la normalisation avec le sionisme, la Ligue tunisienne de tolérance, le Forum international des jeunes contre le sionisme, le racisme et l’impérialisme, le Rassemblement arabe islamique de soutien de la résistance et le Forum Est-Ouest ont signé un communiqué hier jeudi 03 mars pour dénoncer la position des autorités tunisiennes vis-à-vis du Hezbollah libanais. L’UGTT avait embrayé dans la journée…

S.L.

par -

Le bureau exécutif de l’UGTT a émis un communiqué ce jeudi 3 mars 2016 pour manifester sa désapprobation suite à la décision du Conseil des ministres arabes de l’Intérieur de classer le Hezbollah libanais sur la liste des organisations terroristes.

Pour la centrale syndicale, cette mesure «bizarre» est la résultante d’un chantage sioniste et une atteinte à la lutte nationale. L’UGTT invite le gouvernement tunisien à réviser sa position, selon elle la posture des autorités tunisiennes engage le pays dans une voie contreproductive pour les intérêts de l’Etat et de la nation arabe. Elle appelle toutes les mouvances nationales et démocratiques à s’opposer à cette décision et à s’activer dans un front national pour faire échouer cette résolution.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Au terme d’un procès très éloigné des standards internationaux et auquel nos organisations avaient refusé de participer, Simone Gbagbo a été acquittée hier soir...