Tags Posts tagged with "organisations nationales"

organisations nationales

par -

Une grève générale est programmée aujourd’hui, jeudi 20 avril 2017 au gouvernorat du Kef. La coordination régionale des organisations nationales a appelé à cette grève pour réclamer le développement et l’emploi.

La grève doit concerner tous les établissements publics et privés à l’exception des boulangeries, des services d’urgence, des pharmacies de garde, des centres d’hémodialyse, les centres d’examens du bac sport et les restaurants universitaires et scolaires, rapporte Mosaïque Fm.

Taoufik Chebbi, secrétaire général adjoint de l’UGTT a appelé dans une déclaration à la même source, les habitants de la région à garantir la réussite de la marche qui aura lieu à partir de 10 heures du matin tout en gardant son aspect pacifique.

par -

Des organisations nationales ont fermement condamné, lundi, les  » délits professionnels graves  » commis par le journal « Thawra News » qui utilise la profession pour agresser des personnes, outrepasser la loi, s’ingérer dans le travail de certaines institutions de l’Etat et excercer des pressions sur ses appareils.
Dans un communiqué commun publié à l’issue d’une réunion, tenue pendant le week-end, ces organisations estiment que les ministères de la Justice, de l’Intérieur, des Finances et le pouvoir judiciaire sont  » responsables moralement et complices de tels agissements « .
Elles ont appelé le chef du gouvernement et l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) à faire face à ce phénomène qui, ont-elles dit, est susceptible de compromettre le processus de transition démocratique.
 » Le journal a été instrumentalisé pour former des groupes qui exercent des chantage sur des personnes physiques et des institutions « , condamnent les signataires du communiqué, précisant que ces groupes sont composés de responsables dans des institutions de l’Etat et des appareils sécuritaires et judiciaires pour s’enrichir illégalement.
Elles ont, en outre, estimé que ces agissements constituent une réelle menace pour la liberté d’expression et de la presse, précisant q’une liste est en train d’être élaborée recensant toutes les personnes impliquées.
Par ailleurs, ces organisations se disent étonnées de la non application des jugements prononcés à l’encontre du propriétaire du journal.
Les signataires du communiqué sont Néji Bghouri, président du SNJT, Taieb Zahar, président de l’Association tunisienne des directeurs de journaux, Abdessatar Ben Moussa, président de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme et Chawki Tabib, président de l’Instance nationale de la lutte contre la corruption.

par -

La participation des organisations nationales au gouvernement d’union nationale est un choix stratégique nécessaire pour établir des accords ouvrant la voie à une trêve sociale pour la prochaine étape, a indiqué le parti de l’Union patriotique libre (UPL).
Le parti a souligné mardi dans un communiqué la nécessité de lancer un dialogue global regroupant tous les acteurs politiques et organisations nationales.
L’UPL soutient l’initiative du président de la République Béji Caïd Essebsi concernant la formation d’un gouvernement d’union nationale « car le consensus et l’unité sont deux choix stratégiques pour faire face aux défis sécuritaires et socio-économiques du pays », selon le parti.
Cela ne peut aucunement minimiser l’action du gouvernement face à la fragilité de la situation générale du pays, précise toutefois le parti.
Le bureau politique de l’UPL est en réunion ouverte jusqu’au parachèvement de ses concertations avec toutes les forces politiques, a ajouté le communiqué.
Le président de la République avait proposé, jeudi dernier, la formation d’un gouvernement d’union national appuyé par les acteurs socio-politiques et regroupant l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA), la coalition au pouvoir et éventuellement des indépendants et des représentants de partis de l’opposition.
L’UGTT a accueilli favorablement cette initiative sans l’adopter pour autant. La centrale syndicale ne souhaite pas faire partie du gouvernement mais elle ne s’opposera pas à l’initiative et elle va la soutenir, a déclaré le président de l’organisation syndicale Houcine Abassi.
Pour sa part, la présidente de l’UTICA Wided Bouchamaoui a déclaré que le patronat soutient toute initiative allant dans le sens d’une union nationale, estimant que la participation de l’organisation patronale parmi les parties qui procèderont à la formation du gouvernement; « témoigne d’une certaine confiance en l’organisation ».

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux