Tags Posts tagged with "participation"

participation

par -

Le rapport annuel sur la supervision bancaire 2015, élaboré par la Banque centrale de Tunisie (BCT), donne la mesure de la participation de l’Etat dans le capital des banques locales (23 au total). D’après le document, le capital global des banques résidentes s’établit à 3,117 milliards de dinars à fin 2015 ; les actionnaires privés tunisiens en détiennent 28,7%, les actionnaires étrangers 32,4% et l’Etat tunisien 38,9%.

En comparaison avec 2014, les deniers injectés par l’Etat dans les banques ont augmenté sensiblement, de 14,5 points de pourcentage, notamment du fait de la recapitalisation de la STB, un des principaux axes du plan de restructuration.

La répartition des actionnaires du secteur bancaire tunisien est la suivante :

– l’Etat tunisien a des parts dans 7 banques

– Des établissements bancaires sont présents dans 10 banques

– Des groupes d’affaires industriels et commerciaux dans 2 banques

– L’actionnariat de référence de 3 autres banques est scindé entre l’Etat tunisien et certains pays arabes.

Par ailleurs pour ce qui est des banques non résidentes (7 au total), elles affichent un capital de 314 millions de dinars à fin 2015. A noter que la structure de l’actionnariat des banques non résidentes n’a pas connu de changement. Comme on pouvait s’y attendre, ce les actionnaires étrangers qui se taillent la part du lion, avec 80,7% du capital de ces banques ; l’Etat tunisien n’est pas complètement absent, puisqu’il a des actions dans une de ces banques.

par -

La 6ème édition du salon Tunis-Medfrachise sera marquée pour la première fois par la participation d’entreprises marocaines, américaines et espagnoles.
L’annonce a été faite par le président de la Chambre du commerce et d’Industrie de Tunis (CCIT), Mounir Mouakher, lors d’une conférence de presse organisée à cette occasion.
Le responsable a dans ce cadre signalé que cet évènement incontournable aura lieu les 7 et 8 décembre au siège de l’UTICA, sous le slogan « Ton prochain patron, c’est toi ».
30 exposants seront à ce rendez-vous, qui veut offrir aux franchisés et aux futurs franchisés une opportunité de se positionner davantage dans le monde des enseignes et des marques et de découvrir les nouveautés de ce concept.
De même, cette édition sera une plateforme d’idées de franchise et un vrai carrefour de rencontre entre les différents acteurs de la franchise, a encore ajouté Mounir Mouakher .
Pour rappel, Tunis-Medfranchise est organisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Tunis (CCIT), en collaboration avec l’Association Tunisienne de la Franchise (ATF).

par -

Nous apprenons, de sources proches du dossier, que le gouvernement tunisien aurait décidé de vendre la participation de 10 % de l’Etat dans le capital de l’opérateur téléphonique Ooredoo suite à la confiscation, en 2011, des parts de l’homme d’affaire Sakher El Materi, qui était jusque-là actionnaire à 25 %. Le gouvernement tunisien avait jusqu’ici étudié la possibilité de céder ces 10 % à travers la bourse de Tunis, mais aurait estimé que cela demanderait trop de temps en face des besoins urgents du budget tunisien. Nos sources indiquent que le gouvernement tunisien aurait finalement décidé de vendre directement à un des opérateurs économiques de la place.

htl

La Tunisie avait déjà cédé 15 % d’Ooredoo à Qatar Télécom, en mars 2013. En 2015, les revenus de l’opérateur étaient de 970 MDT, en chute par rapport aux 1,015 Milliards DT de 2014 et aux 1,0588 Milliards DT de 2014. Selon certaines estimations, la vente des 10 % d’Ooredoo pourrait rapporter quelque 500 MDT à l’Etat tunisien.

par -

Une quinzaine des chefs d’entreprises canadiens vont participer à la Conférence internationale sur l’investissement, prévue les 29 et 30 novembre à Tunis, a annoncé l’ambassadrice du Canada à Tunis, Carol McQueen Dans une déclaration accordée à Africanmanager, elle a ajouté que ces chefs d’entreprises appartiennent à plusieurs secteurs dont notamment le transport, l’éducation et l’infrastructure.
Elle a dans le même contexte signalé que la ministre du Développement et de la Francophonie prendra part à cet événement, considéré comme une bonne opportunité pour les Canadiens voulant coopérer avec leurs
homologues tunisiens dans ces domaines, selon ses dires.

par -

Plus de 250 hommes d’affaire français participeront à la conférence « Tunisia 2020 ». L’ensemble des secteurs seront représentés, en particulier le secteur des transports, du numérique, mais aussi des énergies renouvelables, de la santé, l’environnement et les services.

A noter la participation aux panels sectoriels de la conférence « Tunisia 2020 » des représentants de BPI France, l’Agence française de développement mais aussi de Mazars, Eurogroup, Vectorys, Sagemcom, Business&Decision, Denos Health Management, Faurecia.

Une délégation du MEDEF International, présidée par M. Eric Hayat, Président du conseil des chefs d’entreprise France-Tunisie de Medef International, et composée de plus d’une trentaine de représentants de grands groupes français fera également partie de la délégation officielle de M. Manuel Valls, Premier Ministre de la République Française.

La France, qui demeure le premier partenaire commercial de la Tunisie, le premier investisseur et dont les 1300 entreprises à participation française présentes en Tunisie emploient plus de 135 000 salariés, co-parraine la conférence « Tunisia 2020 » aux côtés du Qatar, du Canada et de la Banque mondiale.

par -

L’ambassadeur de France à Tunis, Olivier Poivre d’Arvor, a déclaré ce mardi 22 novembre 2016 que le Premier ministre français, Manuel Valls, sera accompagné d’une forte délégation l’occasion de la tenue de la Conférence internationale sur l’investissement, prévue ces 29 et 30 novembre à Tunis.
La conférence verra d’ailleurs la participation des entreprises françaises dont le nombre varie entre 30 et 40, a-t-il ajouté.

Pour rappel, les préparatifs vont bon train pour l’organisation de cette conférence, sachant que le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a donné ses recommandations aux parties responsables de l’organisation de la Conférence internationale sur l’investissement, Tunisia 2020, pour être à la hauteur de cet événement.

Le programme de la Conférence internationale « Tunisia 2020 » comporte plusieurs conférences ayant différents thèmes, des présentations et des sujets débattus par des experts internationaux, des directeurs et des fondateurs de firmes et de groupes internationaux.

par -

Le Groupement interprofessionnel des Fruits (GIFruit) a participé au Salon International de l’Alimentation « World food Moscow », qui s’est tenu en Russie du 12 au 15 septembre 2016.
Des séances de dégustation de la grenade de Tunisie en graines et en jus ont été organisées par le G.I.Fruit, en même temps qu’une rencontre avec des décideurs commerciaux.
La participation à cet évènement revêt une importance particulière, surtout que les exportations de la Tunisie vers la Russie avoisinent les 6400 tonnes de fruits et légumes.

par -

La Chambre de Commerce Américaine de Tunis (AmCham Tunisia) participera à la deuxième édition de l’US-Africa Business Forum, qui se tiendra à New York le 21 Septembre 2016.

Cet événement est co-organisé par Bloomberg Philanthropies et le Département du commerce des Etats-Unis et aura lieu à l’occasion de la 71e session de l’Assemblée générale de l’ONU. A noter la présence de plusieurs chefs d’Etat, dont Barack Obama, président des Etats-Unis d’Amérique.

A titre exceptionnel, l’évènement aura un « spotlight » sur la Tunisie, manifestation qui sera rehaussée par la présence du président de la République, Beji Caied Essebsi, ainsi que John F. Kerry, secrétaire d’Etat américain et des membres du gouvernement tunisien.

L’AmCham Tunisie sera représentée par Khaled Babbou, président de l’AmCham ainsi que Mme Amel Bouchamaoui Hammami et Mondher Ben Ayed, tous deux anciens présidents de l’AmCham Tunisie.

par -

C’est le secrétaire général du syndicat de l’enseignement secondaire, Lassaâd Yacoubi qui l’affirme : le bureau exécutif de l’UGTT a décidé, loin de ses structures et de son instance de décision de participer au gouvernement d’union nationale. Sur sa page facebook, il a même précisé que « Mohamed Trabelsi et d’autres noms ont été proposés au nom de l’Organisation ouvrière, alors que d’autres seront entérinés même si le bureau exécutif y opposera son veto ». Le syndicaliste a vu dans la position de l’UGTT vis-à-vis du gouvernement Chahed un « soutien déguisé ».

La réaction de l’UGTT ne s’est pas fait attendre, et son porte-parole officiel, Sami Taheri, a réaffirmé dans une déclaration au journal Assabah de ce mardi, que son organisation « ne participera pas au prochain gouvernement, son rôle se limitant à être consultée sur les noms proposés au chef du gouvernement désigné ».

 

par -
Onze entreprises tunisiennes du secteur agroalimentaire participent à la 60e édition du salon Summer Fancy Food Show

35 exposants tunisiens dont 17 exportateurs d’huile d’olive vont s’envoler en direction de New York pour prendre part au salon Summer Fancy Food Show. L’événement, le plus important en Amérique du Nord pour les produits alimentaires, aura lieu du 26 au 28 juin 2016. Le rendez-vous mobilise chaque année 2550 exposants en provenance de 55 pays et près de 45 000 visiteurs professionnels.

La délégation tunisienne sera conduite par le ministre de l’Industrie, M. Zakaria Hamad. Mais la grande nouveauté cette année, c’est que les couleurs de la Tunisie seront portées par la vedette de la NBA Salah Mejri, qui évolue dans l’équipe des Mavericks de Dallas.

A noter que, d’après le ministère de l’Industrie, les Etats-Unis d’Amérique sont le premier client de la Tunisie pour pour l’huile d’olive conditionnée ; ce marché pèse 20,1% dans le total des exportations.
Durant ces cinq dernières années, les quantités exportées vers les USA ont été multipliés par quatre, ce qui fait du salon Summer Fancy Food Show un événement majeur pour le secteur oléicole tunisien.

par -

Les Britanniques se prononcent sur l’avenir de leur pays au sein de l’Union européenne à l’occasion, jeudi, d’un référendum qui a donné lieu à une âpre campagne, marquée par de profondes divisions et le choc de l’assassinat d’une députée travailliste en faveur du maintien au sein de l’UE.

Sous la pression du Parti conservateur au pouvoir et de la montée en puissance de la frange anti-européenne qui le traverse, le Premier ministre, David Cameron, a été à l’initiative de ce référendum, espérant mettre un terme à des décennies de débat relatif à la place de la Grande-Bretagne en Europe et à ses liens avec Bruxelles.

La plupart des enquêtes d’opinion placent les camps du « Leave » et du « Remain » au coude à coude au terme d’une campagne dominée par les thèmes de l’immigration et de l’économie.

Les deux dernières en date, publiées mercredi soir, semblent cependant suggérer une balance qui penche en faveur du maintien dans l’Union européenne, ce qui s’est traduit par une hausse de 0,6% de la livre par rapport au dollar, qui, à 1,4847, se traite à son plus haut de l’année face au billet vert.

Une enquête téléphonique menée par l’institut ComRes pour le compte du Daily Mail et de la chaîne de télévision ITV montre que le camp du « Remain » est crédité de 48% des intentions de vote, contre 42% pour les partisans du « Leave ».

Un précédent sondage de ComRes, pour le quotidien The Sun, avait donné le 14 juin une avance limitée à un point pour les partisans d’un maintien au sein de l’Union européenne.

Publié par The Times, un sondage YouGov donne de son côté le camp du « In » à 51% contre 49% pour les tenants d’une sortie de l’UE. Une précédente enquête YouGov menée pour le même journal avait placé le camp du « Out » en tête.

Cependant, un sondage Opinium publié plus tôt mercredi a crédité le camp des partisans d’une sortie de l’UE d’un point d’avance sur ceux du maintien.

Les partisans d’une rupture avec l’UE estiment que l’économie du pays bénéficierait d’un Brexit tandis que David Cameron a dit qu’une telle issue provoquerait un chaos financier.

Investisseurs, courtiers et entreprises se préparent à une forte volatilité sur les marchés financiers, quel que soit le résultat du vote.

Tout dépendra de la participation, les jeunes Britanniques étant vus comme étant de plus chauds partisans de l’Union européenne que leurs aînés mais moins enclins à se rendre aux urnes.

par -

Le mouvement Echaâb plaide pour la récente initiative lancée par le président de la République sur la formation d’un gouvernement d’unité nationale, mais à condition…

Par la voix de son secrétaire général, Zouheir Maghzaoui, le mouvement a souligné la nécessité d’entamer ce dialogue qui devrait aborder les principaux problèmes auxquels le pays est confronté.
 » L’initiative de Béji Caied Essebssi pourra être une réelle solution qui aiderait le pays à sortir de l’ornière, si on s’engage à traiter autour d’une même table les questions d’ordre économique et social », a dit le politicien lors d’un point de presse organisé hier jeudi 9 juin 2016.

La Tunisie face à une crise du pouvoir

Sur un autre plan, le conférencier a mis l’accent sur la proposition de Beji Caied Essebssi puisqu’elle a prouvé l’échec de la coalition au pouvoir.  » On soutient cette proposition qui vient démontrer l’échec du gouvernement en place », a expliqué le SG du mouvement Echaâb, faisant savoir que plusieurs interrogations se posent sur le dérapage de l’équipe gouvernementale de Habib Essid.

Ce dérapage s’explique également par la montée de la grogne sociale, le faible taux de croissance ne dépassant pas 0,5% , une évolution du chômage et une prolifération de la corruption. « La situation demeure très difficile et cela démontre que notre pays se trouve face à une crise du pouvoir due à la division des partis de la coalition », a-t-il soutenu.

L’opposition encore en phase de concertation

La position du mouvement Echaâb intervient à un moment où les partis de l’opposition n’ont pas encore trouvé un terrain d’entente relatif à un avis unifié autour de l’appel de BCE de constituer un gouvernement d’unité nationale rassemblant toutes les sensibilités politiques.

Une telle situation les oblige à multiplier les concertations afin de trouver un accord sur un programme clair autour du prochain gouvernement et sa nature.

Pour ce faire, une réunion s’est tenue mercredi 8 juin au siège du parti républicain, avec la participation des partis Al Massar, Echaab, le Front Populaire en vue de discuter de ce genre d’initiative.

Pour l’ensemble des participants, le sauvetage du pays passera par la mise en place d’une vision claire et des décisions rigoureuses et non pas par le simple fait de changer des ministres. Pourtant, ces partis de l’opposition ont assuré qu’ils sont concernés par la participation au prochain gouvernement. C’est pour cette raison que des commissions seront formées pour étudier prochainement le programme du gouvernement.

par -

La Tunisie participe actuellement à la 49e édition de la Foire Internationale d’Alger (FIA), qui se tient du 28 mai au 02 juin 2016 au palais des expositions, « pins maritimes », dans la capitale algérienne, sous le thème «l’investissement et l’entreprise, au cœur de l’économie productive»

Encadrées par le Centre de Promotion des Exportations (Cepex ), 19 entreprises privées prennent part à cette foire, représentant l’ensemble des secteurs : production, services et commerce international (artisanat, tourisme, services du transport, textile et habillement, produits de beauté).

Conçu et réalisé par les équipes techniques du Cepex, le pavillon tunisien s’est distingué par des éléments de décoration modernes légèrement agrémentés par des rappels traditionnels et a couvre une superficie de 250 m2.

La participation des sociétés tunisiennes à la FIA s’inscrit dans le cadre de l’intérêt accordé au marché algérien, au regard des opportunités de commercialisation de biens et services tunisiens qu’il offre.

Abdelmalek Sellal, le Premier ministre algérien, a présidé l’ouverture de cette édition, en présence de plusieurs membres du gouvernement algérien et du corps diplomatique accrédité à Alger.

La FIA est considérée comme la plus grande manifestation économique du pays ; l’édition de cette année a enregistré la participation de 810 exposants, dont 405 entreprises algériennes et 405 autres entreprises étrangères, issues de 33 pays.

par -

La Tunisie ira défendre ses chances, pour la première fois, au Seedstars world competition, un concours mondial destiné aux startups. L’information a été donnée ce mercredi 18 mai sur Express Fm par Amina Bouzguenda Zeghal, directrice de Dauphine Tunis.

Elle a précisé que quatorze startups tunisiennes, taillées pour prospérer sur les marchés émergents et à croissance rapide, prennent part à la compétition. Ella a précisé que le Seedstars world competition a étendu son périmètre en passant de 36 pays pour l’édition 2014 à plus de 60 pays participants pour celle de 2016.

“Les 14 start-up seront invités à pitcher, aujourd’hui, à partir de 16h à l’institut de Tunis Dauphine, pour une place au concours final en Suisse,” a souligné Mme Bouzguenda Zeghal. Elle a ajouté que de nombreux invités d’honneur sont attendus à cet événement.

par -

L’opérateur historique de téléphonie mobile de Malte GO  devrait être acquis soit par Tunisie Télécom soit par Bahreïn Telecoms Corporation (Batelco) qui sont en lice pour une participation majoritaire.

Des sources citées par « Times of Malta »  ont indiqué  que  deux offres finales ont été soumises par les deux sociétés arabes, précisant que, dans les deux cas, le gouvernement maltais conservera une participation majoritaire.

Nous apprenons, de sources sûres très proches du dossier, que Tunisie Télécom (TT) a été short-listé, avec le l’opérateur  bahreïni  Batelco, pour l’appel d’offre lancé par le gouvernement maltais pour le rachat d’au moins 60 % de l’opérateur GO. L’issue de cet appel d’offres devrait être connue à la fin de ce mois de mai 2016, sinon à la fin de cette semaine, selon nos sources.

Pour pouvoir prétendre à cette importante acquisition qui devrait donner à TT, d’abord un pied à terre dans l’espace européen, ensuite une perspective régionale importante pour enfin faire une seconde aventure internationale, l’opérateur téléphonique aux 5,4 millions d’abonnés mobile et aux 0,9 million de lignes fixes, a dû sortir sur le marché financier international pour un montant, dont on ne sait pas la valeur , égale  à celle de  l’appel d’offres. Une sortie qui s’était faite avec l’accord des autorités tunisiennes qui avaient aussi donné leur accord pour la participation de TT à l’appel d’offres maltais.

Si elle est retenue, Tunisie Télécom reprendra une partie des parts de son actuel partenaire stratégique EIT dans le capital de GO. Elle devra aussi lancer une OPA sur la bourse maltaise pour le rachat du reste du flottant de GO. TT qui est en train de se désengager de sa filiale mauritanienne Mattel, devrai ainsi entamer une nouvelle aventure commerciale, cette fois sur le territoire de l’Union Européenne dont Malte fait partie. Une nouvelle aventure qui devrait aussi ouvrir les portes d’une plus grande internationalisation de Tunisie Télécom

Tunisie Telecom, qui a été créée en 1996, a une base d’abonnés de six millions de clients en Tunisie  et emploie quelque 8000 personnes.

L’opérateur  dispose déjà une connexion avec Go, car ils partagent le même actionnariat. En 2006, Tecom Investments de Dubaï a acheté une participation de 35 cent de Tunisie Telecom.

Les mêmes sources ont indiqué que, bien que les deux sociétés soient considérées comme financièrement solides, la décision serait fondée sur de nombreux facteurs,  surtout  le prix que  les deux sociétés sont prêtes à payer pour la participation de 60 pour cent actuellement détenue par Tecom.

Les négociations finales sur le cours de l’action à établir pour Tecom dans la vente de ses actions au nouveau propriétaire peuvent  également influer sur le cours des actions des 7000 autres personnes, pour la plupart maltais qui détiennent des actions négociées à la Bourse de Malte.

Négociée à  3,55 livres l’action vendredi dernier, l’annonce du soumissionnaire choisi devrait stimuler le cours des actions de Go, au moins jusqu’à ce que l’accord final soit annoncé.

Bien que, dans une note destinée à  la Bourse de Malte, la société ait  déclaré qu’elle voulait se concentrer davantage sur ses activités de télécommunications en se séparant ses principaux de ses actifs immobiliers, des sources proches du dossier estiment que l’opération  entre dans le cadre du projet de Tecom de sortir de l’entreprise de télécommunications sur l’Ile.

par -
Dans le cadre du programme promotionnel en faveur du secteur textile

Le Centre de Promotion des Exportations (CEPEX) organise actuellement la 9ème participation consécutive de la Tunisie au Salon International de l’Agroalimentaire « Sial China », qui se tient à Shanghai du 05 au 07 Mai 2016 au Centre des Expositions de Shanghai.

Le Pavillon de la Tunisie, qui occupe un espace de 126 m², ouvert sur les quatre côtés, regroupe 10 entreprises tunisiennes opérant dans le secteur des industries agroalimentaires. Une large gamme de produits y a été exposée, à savoir l’huile d’olive essentiellement, les pâtes alimentaires et la confiserie. Une animation culinaire sous forme de cooking show est organisée tout au long du salon. L’accent a été mis sur l’ huile d’olive tunisienne à travers la dégustation de mets typiquement tunisiens.

La délégation officielle, composée de quatre ministres de l’Agriculture de quatre pays participants et qui a assuré l’inauguration du salon, a rendu visite au pavillon de la Tunisie lors de son parcours. Cette délégation a été reçue sur place par Mme Aziza Htira, PDG du Cepex et M. l’Ambassadeur de la Tunisie à Pékin. Mme Htira a également assuré des rencontres personnalisées avec tous les exposants tunisiens.

A noter que « Sial China » offre aux exposants tunisiens une véritable opportunité pour faire des rencontres d’affaires ; la présence des Tunisiens à Shanghai est également motivée par de nouveaux partenariats avec les principaux acteurs du secteur et la conquête de nouveaux marchés.

Cette participation a pour but aussi de consolider les efforts déjà entrepris en vue d’ introduire l’huile d’olive tunisienne dans cet important marché et explorer les nouvelles opportunités pour les autres produits tunisiens tels que les pâtes, la confiserie, le couscous…

Le salon « Sial China » est considéré comme le principal rendez-vous professionnel dédié aux industries alimentaires et aux boissons en Asie. Carrefour incontournable de l’innovation et véritable plateforme de business international, le SIAL China est le salon mondial leader sur le secteur de l’agroalimentaire ; depuis l’année 2000‎, plus de 66000 visiteurs et 3000 exposants convergent vers cet événement de l’alimentation.

par -

EuroMena, le  fonds de capital-investissement à capital fixe généraliste, a annoncé lundi  l’acquisition de participations minoritaires dans le capital de BS Invest en Tunisie, de Cap Retail au Maroc, et d’Investex Algérie. EuroMena III, le dernier des Fonds EuroMena, aux côtés de Mediterrania Capital Partners, une société privée d’investissement dans les régions du Maghreb et de l’Afrique, a investi dans le Groupe.

Fondé en 1997 par Koraich Ben Salem, le Groupe exploite  11 marques de vêtements de premier plan, notamment Zara, Massimo Dutti, Bershka, Celio, Jennyfer, Mango et LC Waikiki de six grands groupes internationaux (Inditex, Celio International, Benetton Group, Punta Fa, Etam développement et LC Waikiki Magazacilik). Le Group Ben Salem opère à travers un réseau de 76 points de vente dans les principales villes de Tunisie, du Maroc et d’Algérie et y emploie plus de 1.400 personnes.

Le Groupe projette  d’ouvrir plus de 100 magasins dans les années à venir dans les centres commerciaux et des zones-clés dans les  trois pays, renforçant ainsi son positionnement concurrentiel sur le marché. Dans le cadre de sa stratégie d’investissement, EuroMena travaille main dans la main avec Mediterrania Capital Partners et la direction pour soutenir la stratégie d’expansion.

Cette opération constitue le deuxième investissement de EuroMena III après son récent investissement dans Elephant au Nigeria.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux