Tags Posts tagged with "parts"

parts

par -
0

La Banque de l’Habitat, qui opère déjà sur les marchés burkinabé et congolais à travers ses deux filiales, est sur le point de grossir sur le continent. En effet la banque est en phase de finalisation d’une prise de participation de 51,6% dans le capital de la Banque de l’Habitat de la Côte d’Ivoire. Ahmed Rjiba, directeur général de la BH, en fera l’annonce officielle en marge de la communication financière de la banque programmée ce lundi 19 septembre.

La BH de la Côte d’Ivoire a vu le jour en 1993 pour mettre l’habitat social et économique à la portée des citoyens et pour donner un essor au secteur immobilier du pays, un peu comme sa consoeur tunisienne. C’est l’Etat ivoirien qui était jusque-là actionnaire majoritaire, mais en décembre 2015, il a décidé de vendre ses parts (51,6%) à un opérateur privé qui a des ressources techniques et financières conséquentes ainsi qu’une solide expertise dans le financement de l’habitat.

par -
0

Une vraie révolution en Arabie saoudite où les autorités, aux abois en raison de la chute vertigineuse des cours du pétrole que rien ne semble pouvoir freiner depuis deux ans, ont décidé de se séparer de moins de 5% du géant pétrolier Aramco. L’enjeu est colossal : Ramasser à la bourse 2.000 milliards de dollars (1.777 milliards d’euros) pour monter un fonds souverain, le plus gros du monde.

Cette annonce a été faite sur Al-Arabiya ce lundi 25 avril par le vice-prince héritier Mohammed ben Salmane, l’étoile montante de la famille royale. Cette mesure fait partie d’une batterie de réformes pour faire face à ce qui est très vraisemblablement la fin du pétrole cher, une ressource dont le pays tire près de 90% de ses revenus. Il est maintenant question de mettre le cap sur la diversification de l’économie saoudienne pour se préparer aux lendemains difficiles quand le pétrole se fera rare, comme l’ont fait les Qataris…

« Nous envisageons de vendre moins de 5% d’Aramco. La taille d’Aramco est très grande », a déclaré le prince. Quand on a la compagnie pétrolière la plus grosse du monde, on peut se permettre d’en céder des miettes, en tirer un immense profit tout en ne compromettant pas son équilibre et les rapports de force en son sein.

A souligner que le jeune prince Mohammed est l’instigateur de ce grand virage au royaume des Saoud dénommé « Vision saoudienne à l’horizon 2030 » ; c’est lui qui a milité en faveur de l’ouverture d’Aramco à des investisseurs étrangers, un tabou jusqu’ici. Pour faire bouger des barons très sourcilleux, il a corsé son argumentaire en déclarant que la venue de capitaux étrangers va forcer tous les administrateurs à aller dans le sens de « la transparence » dans la gestion de ce mastodonte pétrolier.

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Ringier Africa Digital Publishing poursuit l’expansion de son portefeuille d’actualités et de médias en lançant Business Insider, la célèbre marque d’actualités numériques destinées au...

SPORT