Tags Posts tagged with "Pentagone"

Pentagone

par -
0
D’après correspondant de Shems fm à Idleb

Mohammad Habib Boussadoun al Tunisi, qui était l’un des chefs d’Al Qaïda en Syrie, a été tué par l’aviation américaine près d’Idlib, annonce le Pentagone dans un communiqué diffusé jeudi 19 janvier 2017.

Ce Tunisien était impliqué dans l’organisation des « opérations extérieures » et dans des « projets d’attentats contre des cibles occidentales », a ajouté la même source.

par -
0
Atteint par une frappe aérienne de la coalition

Le terroriste français d’origine tunisienne Abou Bakr Al Hakim, appartenant au groupe impliqué dans l’attaque contre la rédaction de Charlie Hebdo, a été neutralisé le mois dernier par un drone américain en Syrie, ont confirmé à l’agence de presse Reuters des responsables du département américain de la Défense.
Boubaker El Hakim (33ans) a été tué à Rakka, dans le nord-est de la Syrie, précise le Pentagone.
Selon ces sources, El Hakim avait participé à la préparation de l’attaque menée le 7 janvier 2015 à Paris contre la rédaction de l’hebdomadaire satirique par les frères Saïd et Chérif Kouachi, rapporte Reuters.
Le nom de Boubaker El Hakim, né en 1983 à Paris et passé par l’Irak et la Syrie dans les années 2002-2004, avait également été cité après les assassinats en 2013 à Tunis des opposants politiques Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi.
Dans une enquête sur son parcours publiée vendredi, le quotidien Le Monde note que son ombre plane aussi sur les attaques du 13 novembre 2015 « au titre de ses fonctions dans l’unité chargée des opérations extérieures de Daesh  »
« Plusieurs auteurs de l’attaque contre le musée du Bardo, qui a fait 24 morts le 18 mars 2015 près de Tunis, auraient transité par les camps d’entraînement qu’il a montés en Syrie », ajoute le journal français.
Impliqué dans l’attentat terroriste contre le musée du Bardo (Mars 2015), Boubaker Hakim avait notamment revendiqué l’assassinat des deux martyrs Chokri Belaid et Mouhamed Brahmi.

par -
0

Le Pentagone a confirmé la construction en cours, au Niger, d’une base américaine aérienne afin de déployer des drones. Cette infrastructure militaire à Agadez (nord) donnera à l’armée américaine une plus grande capacité d’utilisation des drones contre les groupes djihadistes présents en Libye, au Mali et au Nigeria, des pays voisins du Niger, rapporte ce vendredi 30 septembre 2016, la chaîne BBC

La construction de cette base aérienne entre dans le cadre d’une politique visant à renforcer la contribution des Etats-Unis à la lutte contre le terrorisme dans la région, selon les experts militaires. Elle devrait coûter 100 millions de dollars, environ 50 milliards de francs CFA.

Cette base est un nouveau signe de l’importance sans cesse croissante des opérations antiterroristes dans le Nord et l’Ouest du continent africain, ajoute cette publication en ligne, citant des experts militaires, a ajouté la même source.

par -
0

Le Pentagone a annoncé hier vendredi 02 juillet l’élimination de deux gros poissons du groupe Etat islamique (EI). Ils ont trouvé la mort dans une frappe de la coalition pilotée par les USA aux environs de Mossoul, dans le nord de l’Irak.

Une frappe aérienne le 25 juin 2016 «a tué Basim Mohammed Sultan al-Bajari, le ministre de la guerre adjoint du groupe l’EI et Hatim Talib al-Hamduni, un commandant militaire à Mossoul», a précisé le porte-parole du Pentagone, Peter Cook, dans un communiqué. Ils faisaient partie des «principaux responsables militaires de l’EI dans le nord de l’Irak», a-t-il ajouté.

Il dit d’Al-Bajari que c’était un «terroriste expérimenté, ancien membre d’Al-Qaïda». D’après lui «il a supervisé l’offensive du groupe EI en 2014 pour prendre Mossoul, et a aussi mené le bataillon Jaysh al-Dabiq, connu pour utiliser les véhicules piégés, les kamikazes et le gaz moutarde dans ses attaques».

Hatim Talib al-Hamduni quant à lui faisait partie des dirigeants de la police militaire, d’après Peter Cook. Il a déclaré dans le communiqué que cette intervention permet de «préparer le terrain pour que les forces irakiennes puissent libérer Mossoul avec le soutien de la coalition».

Cette opération fait partie de la stratégie d’élimination des chefs djihadistes pour décapiter Daech. Les dirigeants sont exécutés à un rythme de «un tous les 3 jours», s’était récemment réjoui devant le Congrès américain Brett McGurk, l’envoyé spécial de la Maison Blanche auprès de la coalition.

par -
0

Les forces irakiennes ont mené vendredi une opération contre le groupe EI à Fallouja, dans la province d'Al-Anbar.

« Nous le considérons comme un responsable important du groupe Etat islamique (EI) dans son ensemble », a indiqué lundi le porte-parole du Pentagone Peter Cook, dans un point presse au Pentagone.

Selon cette déclaration, le chef du groupe Etat islamique pour la province irakienne d’Al-Anbar, Abou Wahib, a été tué vendredi dans une frappe aérienne de la coalition dirigée par les États-Unis.

Qui était Abou Wahib ?

Peter Cook a précisé qu’Abou Wahib était un ancien membre d’Al-Qaïda en Irak et était apparu sur des vidéos d’exécutions de l’EI, ajoutant qu’il a été tué alors qu’il était en voiture avec trois autres djihadistes. (AFP)

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Au milieu des collines verdoyantes de Mubuga, à 100 km de la capitale burundaise de Bujumbura, 2 500 personnes se sont réunies hier pour célébrer de manière festive...

SPORT

0
Le buteur gabonais Pierre-Emerick Aubameyang assure qu'il ne signera "jamais" pour le Bayern Munich, par respect pour les supporteurs de Dortmund, même s'il reste...