Tags Posts tagged with "pétrole, Tunisie"

pétrole, Tunisie

par -
0
La compagnie nationale iranienne de forage (NIDC) envisage d'aider la Tunisie ainsi que le Turkménistan dans les opérations

La compagnie nationale iranienne de forage (NIDC) envisage d’aider la Tunisie ainsi que le Turkménistan dans les opérations de forage de puits de pétrole, a annoncé un haut responsable de l’entreprise.

« Nous avons eu des entretiens avec les responsables tunisiens et turkmènes au sujet des opérations de forage dans ces pays », a déclaré Hedayatollah Khademi, vendredi.

En juin 2013, le Directeur général de la NIDC avait indiqué que la compagnie est en mesure de rivaliser avec les entreprises étrangères dans la fourniture de services d’ingénierie et des techniques de forage.

Ila assuré que la compagnie possédait 70 plateformes de forage et occupe le premier rang dans la région au titre des services techniques et d’ingénierie.

«  »En plus des projets de forage, la NIDC fournit des services techniques à plus d’une centaine de plates-formes de forage dans des projets onshore et offshore à travers le pays », a-t-il poursuivi.

Auparavant, le NIDC avait réalisé des projets de forage au Turkménistan et a fourni des services techniques, pour les puits de cimentation en Libye et la gestion des forages en mer du Nord.

par -
0
Les cours du pétrole oscilleront cette année en moyenne entre 115 et 120 dollars le baril

Les cours du pétrole oscilleront cette année en moyenne entre 115 et 120 dollars le baril, un record annuel et pourraient brièvement dépasser les 130 dollars si l’Iran bloque le détroit d’Ormuz, a déclaré à Reuters l’économiste en chef de la société de courtage Trafigura.

La plupart des marchés des matières premières devraient progresser cette année à la faveur de l’assouplissement monétaire qui va stimuler la croissance dans les pays émergents, a expliqué Alan Williamson, mais la faiblesse de marges de manœuvre en termes d’approvisionnement pourrait entraîner une hausse plus précoce et plus rapide que pour les autres actifs.

« Le Brent atteindra en moyenne entre 115 et 120 dollars cette année et pourrait même monter plus haut si les craintes quant aux approvisionnements se matérialisent. Si l’Iran l’a vraiment fermé (le détroit d’Ormuz) le cours du pétrole pourrait grimper au-dessus de 130 dollars le baril à court terme », a-t-il dit.

Téhéran a menacé ces dernières semaines d’imposer un blocus à Ormuz si jamais les sanctions économiques prises par les pays occidentaux contre son programme nucléaire venaient à affecter sa filière pétrolière.

Alan Williamson a ajouté que de nouveaux plus hauts pourraient également faire suite à une attaque visant des infrastructures pétrolières d’Irak, alors que la violence a sensiblement progressé depuis le départ des troupes américaines en décembre.

En revanche, Alan Williamson s’attend à ce que l’appétit pour le risque dans le secteur des matières premières reste généralement modéré en raison de la faiblesse de la croissance mondiale et du renforcement attendu du dollar.

Le secteur a enregistré de lourdes pertes en 2011 après une chute en mai, certains investisseurs s’étant reportés sur de valeurs refuge.

Mais il s’est montré optimiste sur un rebond au second semestre 2012 en raison de l’assouplissement monétaire dans les principaux pays émergents à la suite de la baisse des taux d’intérêt au Brésil survenue l’année dernière.

Le cuivre, le zinc et l’étain sont ses premiers choix pour 2012 et pourraient terminer l’année avec des progressions de 25 à 50%.

Le cuivre risque une correction de 10% dans les prochains mois en raison de la faiblesse de la croissance mondiale, mais devrait atteindre des niveaux record à près de 10.000 dollars la tonne d’ici à la fin d’année, soit une hausse de plus de 30% comparé à ses niveaux actuels, a-t-il affirmé.

Il prévoit que l’étain devrait atteindre 25.000-30.000 dollars la tonne, soit près de 50% au-dessus de ses niveaux actuels, tandis que le zinc devrait monter à 2.400-2.500 dollars la tonne, une hausse d’environ 30%.

La croissance économique chinoise ne ralentira probablement pas à moins de 8%, a-t-il ajouté, en excluant un scénario baissier pour les matières premières ainsi qu’un « atterrissage brutal » pour le plus grand consommateur d’énergie au monde.

Source : Reuters

par -
0
Les cours du pétrole oscilleront cette année en moyenne entre 115 et 120 dollars le baril

Les cours du pétrole oscilleront cette année en moyenne entre 115 et 120 dollars le baril, un record annuel et pourraient brièvement dépasser les 130 dollars si l’Iran bloque le détroit d’Ormuz, a déclaré à Reuters l’économiste en chef de la société de courtage Trafigura.

La plupart des marchés des matières premières devraient progresser cette année à la faveur de l’assouplissement monétaire qui va stimuler la croissance dans les pays émergents, a expliqué Alan Williamson, mais la faiblesse de marges de manœuvre en termes d’approvisionnement pourrait entraîner une hausse plus précoce et plus rapide que pour les autres actifs.

« Le Brent atteindra en moyenne entre 115 et 120 dollars cette année et pourrait même monter plus haut si les craintes quant aux approvisionnements se matérialisent. Si l’Iran l’a vraiment fermé (le détroit d’Ormuz) le cours du pétrole pourrait grimper au-dessus de 130 dollars le baril à court terme », a-t-il dit.

Téhéran a menacé ces dernières semaines d’imposer un blocus à Ormuz si jamais les sanctions économiques prises par les pays occidentaux contre son programme nucléaire venaient à affecter sa filière pétrolière.

Alan Williamson a ajouté que de nouveaux plus hauts pourraient également faire suite à une attaque visant des infrastructures pétrolières d’Irak, alors que la violence a sensiblement progressé depuis le départ des troupes américaines en décembre.

En revanche, Alan Williamson s’attend à ce que l’appétit pour le risque dans le secteur des matières premières reste généralement modéré en raison de la faiblesse de la croissance mondiale et du renforcement attendu du dollar.

Le secteur a enregistré de lourdes pertes en 2011 après une chute en mai, certains investisseurs s’étant reportés sur de valeurs refuge.

Mais il s’est montré optimiste sur un rebond au second semestre 2012 en raison de l’assouplissement monétaire dans les principaux pays émergents à la suite de la baisse des taux d’intérêt au Brésil survenue l’année dernière.

Le cuivre, le zinc et l’étain sont ses premiers choix pour 2012 et pourraient terminer l’année avec des progressions de 25 à 50%.

Le cuivre risque une correction de 10% dans les prochains mois en raison de la faiblesse de la croissance mondiale, mais devrait atteindre des niveaux record à près de 10.000 dollars la tonne d’ici à la fin d’année, soit une hausse de plus de 30% comparé à ses niveaux actuels, a-t-il affirmé.

Il prévoit que l’étain devrait atteindre 25.000-30.000 dollars la tonne, soit près de 50% au-dessus de ses niveaux actuels, tandis que le zinc devrait monter à 2.400-2.500 dollars la tonne, une hausse d’environ 30%.

La croissance économique chinoise ne ralentira probablement pas à moins de 8%, a-t-il ajouté, en excluant un scénario baissier pour les matières premières ainsi qu’un « atterrissage brutal » pour le plus grand consommateur d’énergie au monde.

Source : Reuters

par -
0

La compagnie pétrolière Dual Energy International  vient d’’annoncer que sa filiale en propriété exclusive, Dual Ex Tunisie , a conclu un  accord d’amodiation avec une société  pétrolière canadienne privée d’exploration de pétrole  et de gaz portant sur  son permis d’exploration onshore  Bouhajla, en Tunisie . L’amodiataire financera la première tranche du  programme d’exploration initial sur le permis, couvrant 55 km 2,  sous réserve  de l’approbation des autorités tunisiennes.

Dual Ex restera l’opérateur du projet, avec 52,5% des parts. L’amodiataire  lui a  450 000 de dollars US, comme  quote-part des coûts  supportés  par Dual Ex à ce jour au titre du projet.

Le président-directeur général de DualEx, Garry Hides a déclaré qu’il attendait  avec impatience le démarrage des activités sur le terrain une fois  les approbations requises et  obtenues des autorités locales.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

SPORT

0
Déclarations après le match Tunisie-Angola (43-34), disputé jeudi après-midi à Metz, pour le compte de la 5e et dernière journée du Mondial-2017 de handball...