Tags Posts tagged with "Peugeot, Voiture"

Peugeot, Voiture

par -
La marque française Peugeot termine l’année 2012

La marque française Peugeot termine l’année 2012, avec le score le plus fort en matière de ventes de véhicules toutes marques (Voitures particulières et voitures utilitaires). Avec 6957 immatriculations, la marque au Lion devance ainsi Volkswagen qui se retrouve à la seconde place (6298 immatriculations), juste devant Renault classé 4ème (avec 6207 ventes) et devant Citroën qui termine le peloton de tête, devant Fiat et Kia.

– Ceux qui montent et ceux qui descendent.

La marque au Lion enregistre même une hausse de 19,5 % de ses immatriculations, d’une année à l’autre. Elle doit cela à un marché, hors quota, signé avec le ministère du Commerce. Ceci est aussi le cas de Citroën qui booste de plus de 15 % ses ventes de l’année 2012 comparativement à 2011. La hausse des immatriculations, au cours de 2012 (+9,4 %) et malgré les restrictions d’importation, s’expliquent par l’importation, en 2012, du reliquat de l’année 2011.

Marché toutes marques (VP & VU) pour l’année 2012

 

Les marques les plus touchées par la baisse , ont été au nombre de cinq, notamment Volkswagen avec une chute de plus de 11 % de ses ventes qui ont certainement été touchées par les tensions sociales au sein de l’entreprise. L’autre marque qui était entre les mains de Sakher El Materi, s’en tire avec une petite hausse de moins de 1 %, grâce notamment à l’effort commercial du concessionnaire qui aura su panser les plaies de la révolution. Autre concessionnaire confisqué, Ford dont les immatriculations ont baissé de 3,7 %, en raison notamment d’une diminution de quota. Les 3081 véhicules qui devaient être alloués uniquement à Ford, ont été répartis sur toutes les marques du groupe Alpha-Ford (Ford, Jaguar, Land rover, Man et Hyundai). S’y ajoute le retard de livraison, du fait du constructeur, mais qui devrait se retrouver dans les ventes de ce début d’année, alors que le reste du marché sèche. Chez Fiat, la baisse de 5,2 % s’explique plus par le fléchissement de 11,4 % des ventes de VP, malgré la hausse de plus de 1078 % de ses ventes en VU (271 unités en 2012, contre seulement 23 en 2011). La marque la plus touchée par cette baisse est surtout Mitsubishi avec -40 %. Divisée entre SAM de la famille Ben Jemâa pour les VP où les immatriculations ont bondi de presque 298 %, c’est surtout le VU, monté en CKD chez Icar du groupe Mabrouk, qui enregistre une baisse de 56,6 %.

– Avenir encore incertain pour le marché de l’automobile en 2013 !

Le secteur des concessionnaires de voiture engage ainsi une année 2013, sous le signe de l’incertitude. Entre les vœux pieux des professionnels qui revendiquent une hausse des quotas et la volonté, constatée depuis 2012, du gouvernement tunisien de réduire les importations de véhicules, les professionnels ne savent plus à quel saint se vouer. Le ministère du Commerce, dispensateur annuel des quotas, se cache toujours derrière des mesures prises par la Banque Centrale, depuis 2012, en disant qu’elles sont conjoncturelles, pour brider le marché des voitures. Lorsqu’elle est contactée par les professionnels, la BCT se drape de la volonté du ministère du Commerce de limiter les exportations.

Une entrevue de plus de 2 heures, avait réuni, début janvier, le ministre du Commerce qui ne portait plus sa minerve (Signe du bon rétablissement de sa santé) et la chambre des concessionnaires, n’avait pas pu dégager un consensus. «La Profession estime incontournable une révision à la hausse des volumes à importer par le réseau des concessionnaires en 2013 ; la base de référence devant être le niveau des importations enregistré en 2010. La confirmation de ce principe, associé à une décision immédiate d’avance sur la base de 25% du volume global demandé pour le premier Trimestre, permettra à la Profession de vous présenter, dans les 2 jours ouvrables, un projet de répartition du volume confirmé consensuel entre ses adhérents».

– Ministère du commerce et BCT encouragent le secteur informel.

 

 

 A.M. Photo prise le 10.1.2013 au Port de La Goulette

Entre-temps, beaucoup de concessionnaires, engagés auprès de leurs partenaires industriels européens, avaient déjà commencé à importer des voitures. Des centaines, sinon des milliers, s’entassent déjà dans le port de La Goulette, depuis au moins deux mois, sinon plus. Certains professionnels évoquent le chiffre de 3 mille voitures. A 10 DT, la journée par véhicule, les professionnels en seraient déjà à 2,7 MDT de frais de stationnement. Des frais qu’ils ne manqueront pas d’impacter sur le prix de vente au consommateur.

Ministère du Commerce et BCT semblent ainsi vouloir sacrifier tout un secteur institutionnel, celui des concessionnaires de marques qui est aussi une des premières sources de collecte des taxes à l’importation (DC et TVA), au profit d’une augmentation des importations des voitures usagées surtout suite à l’extension de l’âge des véhicules tolérés à l’importation à titre individuel.

Khaled Boumiza.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

SPORT