Tags Posts tagged with "pluviométrique"

pluviométrique

par -

Le déficit pluviométrique commence à constituer un motif de vive préoccupation pour la  Tunisie. Durant la période allant du mois de septembre à décembre 2015, il a atteint 18% dans tout le pays. C’est ce qu’a indiqué le ministre de l’Agriculture, des Ressources en eau et de la Pêche, Saâd Seddik lors d’un point de presse ce mardi 12 janvier 2016 à Tunis. Selon lui, les quantités de pluies ont atteint durant la période de septembre à décembre 2015, 84 millimètres contre 103 millimètres auparavant, enregistrant ainsi une baisse de 82%.  Les agriculteurs tunisiens attendent avec impatience la pluie pour les grandes cultures. Des prières de la pluie ont été accomplies  dans plusieurs mosquées de la Tunisie, mais la manne du ciel se fait encore attendre . Il fait franchement beau depuis plusieurs mois et les températures sont en hausse comme si c’était le printemps.

Le ministre de l’Agriculture a tiré la sonnette d’alarme. Les précipitations enregistrées durant les derniers mois de l’année 2015 n’ont pas été à leur niveau habituel. Elles n’ont même pas dépassé les 188 millimètres dans le Nord-est et 10 millimètres dans le Sud-ouest, explique Saâd Seddik.

Le ministre a annoncé l’élaboration d’un plan stratégique, lequel sera présenté lors d’un conseil ministériel au cas où la sécheresse se poursuivrait encore dans le pays. Il n’a pas exclu que  les faibles quantités de pluies enregistrées durant le mois de décembre 2015 puissent avoir un impact négatif sur la saison agricole 2015/2016.

Il  a annoncé sur un autre volet  les prévisions du  ministère qui tablent  sur une production d’environ 150 mille tonnes d’huile d’olive contre 185 mille tonnes durant les 10 dernières saisons. En 2020, le ministère table toutefois sur une production de l’ordre de 230 mille tonnes.

Entre le mois de  novembre  et décembre 2015 (pour la saison 2015/2016), les exportations d’huile d’olive ont atteint près de 15 mille tonnes contre 27 mille tonnes durant la même période de l’année dernière. Il est à noter par ailleurs que 988 huileries (dotées du système continu) sont actuellement en phase de production, développant une capacité globale estimée à 30 mille tonnes par jour, contre 1150 huileries au cours de la même période de la saison écoulée.

Toujours selon le ministre, la balance commerciale a enregistré une nette amélioration durant l’année 2015.  Quant à elle, la balance commerciale alimentaire a enregistré durant l’année 2014, un déficit de l’ordre de 1380,5 millions de dinars.

Il a ajouté que le taux de couverture des importations par les exportations a connu également une nette amélioration passant  de 60% en 2014 à 98% en 2015. C’est le cas aussi du volume des exportations des produits alimentaires qui s’est envolé de  78% par rapport à l’année 2014.

Le ministre de l’Agriculture a sous un autre angle annoncé que dans le cadre de la loi de finances 2016, de nouvelles mesures ont été mises en place afin de faire réussir la saison agricole 2015/2016. Parmi ces mesures, il  a cité l’orientation des aides et des primes d’investissement vers les secteurs prioritaires afin de préserver les richesses naturelles du pays et soutenir les agriculteurs opérant  dans ces secteurs  pour les aider à améliorer  leur niveau de vie.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Pendant une opération de sauvetage en mer Méditerranée survenue le 23 mai, la garde côtière libyenne s'est approchée des embarcations en détresse, a intimidé...

SPORT

Reseaux Sociaux