Tags Posts tagged with "police"

police

par -
0

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, n’a pas tardé à sévir 3 jours après la mutinerie des soldats des casernes de Bouaké, un mouvement d’humeur, dangereux, qui s’est vite propagé dans le pays, et même dans la capitale, Abidjan. Hier lundi 09 janvier 2017 dans la soirée, Ouattara a passé un grand coup de balai, au sommet de la hiérarchie de la police, de la gendarmerie et de l’armée. Les généraux à la tête de ces corps ont été limogés, et remplacés dans la foulée pour éviter tout flottement qui pourrait ouvrir la brèche à une instabilité sécuritaire, dans un pays où il n’y a pas si longtemps des groupes rebelles ont croisé le fer avec l’armée, suite à la crise politique post-électorale de 2010.

Pour rappel les mutins exigeaient le paiement de leurs primes et des mouvements au sein de la hiérarchie militaire, choses lesquelles, semble-t-il, ont été finalement accordées. Tout est rentré dans l’ordre et les protestataires sont retournés dans les camps…

par -
0

La police australienne a arrêté, dans la nuit de jeudi à vendredi, sept suspects, qui projetaient plusieurs attentats simultanés le jour de Noël dans le centre de Melbourne, rapporte « Le Figaro ».

Selon le chef de la police de l’Etat de Victoria, Graham Ashton, les personnes interpellées projetaient d’attaquer, à l’aide d’explosifs, d’armes à feu et de couteaux, des lieux emblématiques de Melbourne comme la gare, la Place de la Fédération et la cathédrale Saint-Paul, a précisé la même source.

par -
0

Dans la nuit de jeudi 22 à vendredi 23 décembre 2016, la police allemande a annoncé l’arrestation de deux hommes, quatre jours après une attaque jihadiste au camion-bélier qui a tué 12 personnes sur un marché de Noël à Berlin, rapporte RTL.

Les deux suspects sont deux frères originaires du Kosovo et âgés de 28 et 31 ans. Ils planifiaient une attaque contre le CentrO, un des plus grands centres commerciaux d’Allemagne comptant quelque 250 boutiques souvent bondées avant Noël. Les forces de l’ordre allemandes tentent de déterminer à quel stade en était la préparation de l’attentat et si d’autres personnes étaient impliquées, a précisé la même source.

par -
0

Six policiers ont trouvé la mort et trois ont été blessées, ce vendredi 9 décembre, dans l’explosion d’une bombe près d’un point de contrôle de la police au Caire, rapporte « Le Monde ».

L’explosion s’est produite juste après la prière hebdomadaire du vendredi, au moment où les rues du Caire ne sont pas bondées.

L’attentat, qui s’est produit dans le secteur de Talibiya, dans l’ouest de la capitale égyptienne, sur la route d’Al-Haram, qui mène aux pyramides, n’a pas été revendiqué pour l’instant, ajoute la même source.

par -
0

Un policier de 26 ans avait asséné un violent coup de poing à un élève du lycée Bergson à Paris le 24 mars, en pleine mobilisation contre la Loi travail, rapporte, ce mercredi, Le Figaro.

L’agent sécuritaire a été condamné, ce matin, à huit mois de prison avec sursis. Les juges sont allés au-delà des réquisitions du parquet, qui avait demandé six mois de prison avec sursis pour violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique.

Le tribunal correctionnel de Paris n’a toutefois pas inscrit la condamnation à son casier judiciaire, ajoute la même source.

par -
0

Au moins dix chiites nigérians ont été tués, ce lundi 14 novembre 2016, dans des affrontements avec la police à Kano, au Nigéria.

Un témoin de la scène a confirmé à l’agence AFP que « Dix corps ont été emmenés dans un camion de police ».

D’autres témoins ont dénombré quinze morts.

Pour sa part, un agent sécuritaire a déclaré à la même source que des officiers ont ouvert le feu sur la foule, sans donner pour l’instant de bilan officiel du nombre de victimes.

par -
0

Dix-huit militaires et policiers burundais ont comparu, hier jeudi,   devant la Chambre de conseil du tribunal de grande instance de Bujumbura. Ils ont été arrêtés ces dernières semaines et sont poursuivis pour trois chefs d’accusation : Participation aux bandes armées, détention illégale d’armes et atteinte à la sureté de l’Etat, rapporte ce vendredi 30 septembre 2016 la chaîne BBC.

Depuis le 14 septembre dernier, 8 policiers et 15 militaires ont été arrêtés. Ce qui fait un total de 23 militaires et policiers burundais arrêtés à Bujumbura. Selon la police, cinq d’entre eux sont encore détenus par le service national des renseignements ou par la police militaire, a précisé la même source.

par -
0

Des anciens de l’Union Générale des Etudiants de Tunisie (UGET) fichés par la police ont observé, lundi, un sit-in devant le siège de la présidence du gouvernement à la Kasbah pour « attirer l’attention du chef du gouvernement Youssef Chahed sur la situation de 52 personnes censés avoir commencé à travailler depuis janvier dernier » dans le cadre d’un accord avec le ministère de l’éducation.
Dans une déclaration à l’agence TAP, Said Chamakh, porte-parole des sit-inneurs, a indiqué que les 52 anciens de l’UGET fichés par la police attendent leur recrutement effectif depuis janvier 2016 dans le cadre d’un accord avec le ministère de l’éducation au profit de 187 personnes.
Il a ajouté, à cet égard, que des membres de l’UGET poursuivent le sit-in qu’ils avaient entamé en mars dernier au siège de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme pour demander la régularisation de la situation du groupe restant des anciens fichés par la police.

par -
0

Plusieurs personnes fichées par la police ont observé, jeudi place de la Kasbah à Tunis, un rassemblement de protestation pour réclamer l’exécution de l’accord conclu, le 18 janvier dernier, sur leur recrutement dans un délai de six mois.
Les manifestants ont menacé d’occuper les lieux, en cas de non-satisfaction de leurs principales revendications.
Placé sous le signe « Journée de colère nationale, ce rassemblement s’inscrit dans le cadre d’un mouvement de protestation pacifique qui a pour objectif de faire entendre la voix des personnes fichées par la police et de rappeler leurs revendications à la présidence du gouvernement, dont notamment la mise en application de l’accord conclu avec l’ancien chef du gouvernement Habib Essid, a expliqué le secrétaire général de l’Union générale des étudiants de Tunisie (UGET), Wael Nawar à l’agence TAP.
Tout en dénonçant l’indifférence et les longues tergiversations du gouvernement dans le traitement de ce dossier, Nawar a appelé le chef du gouvernement en place à prendre en charge le dossier et à exécuter les termes de l’accord particulièrement en ce qui concerne l’emploi des personnes fichées par la police dans les délais les plus brefs.
 » Les personnes fichées par la police ne renoncent pas à leurs revendications et s’attachent à l’application de l’accord « , a-t-il tenu à préciser, rappelant que les mouvements de protestation sont un droit garanti par la Constitution.

par -
0

Une unité de la police nigériane chargée de combattre la criminalité violente torture des personnes qu’elle détient afin de leur arracher des aveux et d’obtenir des pots-de-vin, écrit Amnesty International dans un rapport rendu public le 21 septembre 2016.

Le rapport intitulé, « Nigeria: You have signed your death warrant », indique que d’anciens détenus ont confié à Amnesty International que des policiers corrompus de la Brigade spéciale de répression des vols (SARS), de sinistre réputation, les avaient torturés en utilisant des méthodes telles que la pendaison, la privation de nourriture, le simulacre d’exécution et en tirant sur eux.

« Une unité de la police qui a été créée pour protéger la population est au lieu de cela devenu un danger public : elle torture ses victimes en toute impunité, tout en instaurant un climat de peur et de corruption, a déclaré Damian Ugwu, chercheur sur le Nigeria à Amnesty International.

 « Nos recherches ont permis de révéler l’existence de toute une série de violations des droits humains, les victimes de ces agissements étant arrêtées et torturées jusqu’à ce qu’elles fassent des « aveux » ou versent un pot-de-vin aux policiers en échange de leur libération. »

Amnesty International a reçu des informations d’avocats, de défenseurs des droits humains et de journalistes et rassemblé des témoignages indiquant que certains policiers membres de la SARS exigent régulièrement des pots-de-vin, et volent et extorquent de l’argent à des suspects et à leurs proches.

« Les policiers de la SARS s’enrichissent en commettant ces violences. Au Nigeria, la pratique de la torture semble rapporter beaucoup d’argent », a déclaré Damian Ugwu.

par -
0

Au moment où il y a un repli identitaire dans un pays comme la France et une montée des agressions islamophobes en Allemagne, la police métropolitaine du comté de West Midlands, en Angleterre, planche sur un projet qui peut en décoiffer plus d’un : Autoriser ses agents à porter la burqa, pour mettre en avant la « diversité » dans ses unités.
La police a fait savoir que pour atteindre son objectif de 30% de gradés venant des dites minorités, contre 9% actuellement, elle songe sérieusement à autoriser les candidates à arborer la burqa.

« Nous aurions besoin de considérer nos propres règles et sensibilité culturelle. Il est clair que nous ne sommes pas opposés à la burqa. Actuellement, nous n’avons pas eu de demandes de recrues potentielles à porter la burqa, mais si une telle requête avait lieu, ce serait à prendre en considération », a indiqué le chef de la police, David Thompson, au Telegraph.

La police de West Midlands a ouvert en septembre une campagne de recrutement, avec 1.100 postes à pourvoir rapporte le Daily Mail. Le journal précise toutefois que cette probable autorisation de la burqa fait grincer quelques dents, même chez les musulmans paradoxalement. Un porte-parole du Muslim Council of Britain (Conseil musulman de Grande-Bretagne) a déclaré qu’il serait « très surprenant » que les burqas fassent leur apparition dans la police. « Le pourcentage de femmes portant la burqa est très, très faible et celles qui le font ne voudraient probablement pas entrer dans la police », a-t-il ajouté.

Cité par le journal, un élément des forces de l’ordre de Birmingham est d’avis que cette idée est « folle » et si une policière flanquée d’une burqa pourra se lancer dans une course derrière un suspect.

par -
0

Le juge d’instruction près le pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme a émis, jeudi, un mandat de dépôt contre le jeune salafiste ayant tenté d’assassiner un capitaine de police à Ben Arous, a indiqué le porte-parole du ministère public, Sofiène Selliti.
Dans une déclaration à la TAP, Selliti a ajouté que le Parquet a ordonné, ce matin, après la fin de l’enquête, d’ouvrir une information judicaire contre ce jeune homme ayant adhéré, récemment, au courant salafiste, pour tentative de meurtre avec préméditation et crimes terroristes.
Le procureur de la République à Ben Arous avait ordonné, le 26 août dernier, le transfert du jeune salafiste ayant tenté d’assassiner un capitaine de police devant le pôle judicaire de lutte contre le terrorisme.
Agé de 24 ans, l’agresseur a porté trois coups de couteau dans le ventre du policier, alors qu’il était en service dans la zone industrielle de Ben Arous.

par -
0

Les unités de la police municipale relevant de la Direction générale de la sûreté nationale, ont dressé durant le mois d’août, 3331 procès-verbaux d’infractions et procédé à 3006 saisies au titre des constructions anarchiques et illégales, annonce vendredi un communiqué du ministère de l’Intérieur qui ajoute que le nombre des ordres exécutés s’élève à 527.

La même source fait état du  démantèlement de 275 étalages et édicules anarchiques, outre 275 cas de mendicité sur la voie publique et 353 procès-verbaux judicaires.

par -
0

Une bombe a explosé dans la nuit de dimanche à lundi devant les laboratoires de l’institut de criminologie de la police belge à Neder-Over-Hembeek, dans le nord de Bruxelles. Le parquet a confirmé l’information, précisant qu’aucun blessé n’est à déplorer. Il s’est refusé à se prononcer sur les causes de l’explosion, assurant uniquement que celle-ci était « d’origine criminelle », rapporte le site « Le monde.fr »

Un véhicule bélier a forcé l’entrée du parking de l’institut peu avant 2 h 30, en passant au travers de 3 clôtures, et un engin explosif a été déposé près des laboratoires par « un ou plusieurs suspects ». Les laboratoires ont pris feu et une vingtaine de pompiers sont rapidement arrivés sur place pour éteindre l’incendie. Le bâtiment était vide au moment de l’attaque, a ajouté la même source.

par -
0

La police allemande a annoncé que l’attaque à la hache perpétrée lundi soir dans un train près de Würzburg (sud) avait probablement des motivations politiques. « Aucune preuve n’indiquait que l’auteur de l’attaque avait spécifiquement ciblé les passagers asiatiques du train », a indiqué mardi le commissaire de police de la Bavière Lothar Koehl lors d’une conférence de presse à Würzburg. Quatre résidents de Hong Kong ont été blessés, dont deux grièvement, dans cette attaque qui a eu lieu dans un train régional près de Wurtzbourg en Bavière, dans le sud de l’Allemagne.

L’auteur des faits est parvenu à quitter le train, la police est partie à sa poursuite et dans le cadre de cette poursuite elle a tiré sur l’agresseur et l’a tué.

En mai dernier, un déséquilibré avait commis une agression similaire au couteau, également dans un train régional du sud du pays, faisant un mort

par -
0

Un ressortissant Tunisien originaire de Douz a été tué, samedi 2 juillet 2016, dans une rue de la ville de Lyon. La victime est âgée de 35 ans, a été abattue par balle par un algérien, rapporte Shelms Fm, citant des sources policière françaises

Le criminel a été arrêté par la police française, une enquête a été ouverte dans ce sens. La dépouille du défunt sera transférée en Tunisie, juste après les vacances de l’Aïd, indique la même source.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le dirigeant d’Ennahdha Abdellatif Mekki appelle à l’organisation d’un dialogue sociétal qui dépassera les partis, les organisations, pour cibler les coordinations des mouvements sociaux....

AFRIQUE

0
Le Premier ministre algérien, Abdelamalek Sellal, a fait une grosse annonce lors du 27ème sommet Afrique-France, à Bamako, au Mali. Samedi 14 janvier 2017,...

SPORT