Tags Posts tagged with "port, Rades,"

port, Rades,

par -
Les taxes imposées sur le stockage et la surveillance des marchandises

Les taxes imposées sur le stockage et la surveillance des marchandises dans le port Tunis/la Goulette/Rades (bassin de Rades), seront revues à la baisse pour une durée de quatre mois et 15 jours, annonce un communiqué du ministère du transport publié, lundi, rapporté par l’agence de presse officielle tunisienne Tap.

Cette décision est entrée en vigueur le 10 juin 2014, date de sa publication au Journal Officiel de la République Tunisienne (JORT) (page 1578), précise la même source, ajoutant que des mesures juridiques seront appliquées sur les marchandises qui n’ont pas été levées par les propriétaires après l’expiration de ce délai. Cette décision s’inscrit dans le cadre de l’application de la décision ministérielle des ministres du transport, de l’économie et des finances, du commerce et de l’artisanat datée du 9 juin 2014.

par -
Riadh Ezzayan

Riadh Ezzayan, membre du bureau de l’exécutif de la Conect, a évoqué vendredi à la radio Express FM , les difficultés qui entravent la bonne marche du port de Radès , en rexposant les grandes lignes de l’étude approfondie élaborée récemment par la Conect pour évaluer la situation du port.

Ezzayan a noté que la capacité limitée du stockage dédiée aux armateurs, le dépassement des délais d’attente , le manque de moyens et d’infrastructures et la nonchalance du facteur humain sont des d’éléments qui empêchent le développement du secteur de transport maritime et causent des pertes autant à l’Etat qu’aux opérateurs privés. « La situation du Port de Radès est pénalisante pour l’économie tunisienne » a-t-il soutenu.

Il a défendu , par ailleurs, le choix de faire de chaque port une unité indépendante gérée de manière autonome pour assouplir le fonctionnement et faciliter les relations entre prestataires et opérateurs privés.

Il a fait savoir que la Conect a présenté l’étude au ministre du Transport, Chiheb Ben Ahmed, pour mettre en place les réformes adéquates afin d’améliorer les performances du port.

par -
La Société Tunisienne d'Acconage et de Manutention (STAM) a déclaré

La Société Tunisienne d’Acconage et de Manutention (STAM) a déclaré, samedi, que toutes les opérations portuaires (déchargement, entreposage…), au port de Radès, s’effectuent « normalement ». « Tous les agents du port se trouvent sur leurs lieux de travail et les équipements sont disponibles », précise la STAM qui rassure les acconiers, les transitaires, les exportateurs… en affirmant que « l’activité est normale au port de Radés ».

Pour sa part, l’Union régionale du Travail (UGTT) de Ben Arous a annoncé dans un communiqué, dont une copie est parvenue, samedi, à la TAP, qu’elle a suspendu la grève prévue, du 29 septembre au 1er octobre 2012, à la STAM, à Rades, jusqu’à une date ultérieure.

Selon le texte du communiqué, la décision (de suspendre la grève) a été prise « en réponse à quelques initiatives prises par les composantes de la société civile, et afin de préserver la cohésion des travailleurs », « ce qui explique, précise encore le communiqué, la présence des ouvriers sur leurs lieux de travail à la STAM à Radés ».

« Pour le moment, il n’y a pas de mobiles d’observer une grève », a affirmé Lotfi Ben Fraj, président de l’agence de Radés relevant de la STAM, dans une déclaration à la TAP. Et d’ajouter « que les agents de la société déploieront davantage d’efforts en cette conjoncture délicate que traverse le pays ».

Pour sa part, le commandant du port de Radés, Mehrez turki a précisé que, depuis 6H00 du matin, les activités du port se déroulent normalement.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Au terme d’un procès très éloigné des standards internationaux et auquel nos organisations avaient refusé de participer, Simone Gbagbo a été acquittée hier soir...