Tags Posts tagged with "port"

port

par -

Le développement du projet de développement du port de pêche de Sayada dans le gouvernorat de Monastir a été au centre d’une séance de travail tenue, dimanche 7 mai 2017, au siège de la municipalité de la région, en présence de cinq députés de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) de la région.

Cette séance de travail a été consacrée à la présentation d’une étude complémentaire du projet du ministère de l’agriculture relatif à la protection du port de Sayada contre les impacts des vagues qui causent des dégâts matériels au niveau des navires de pêche amarrés au port lors des rafales de vent, a indiqué le coordinateur de la coordination de la société civile de la ville de Sayada Walid Karkni à la TAP.

Cette étude vise, selon Karkni, à réaliser un projet complémentaire pour étendre le port et résoudre la problématique de l’encombrement, en construisant de nouveaux quais, relevant que le port compte actuellement 208 unités de pêche, sachant que son extension n’a eu lieu qu’une seule fois en 2013. Il s’agit également de fournir une grue et de dévier le cours de l’Oued Sakli.

Il a fait remarquer que l’emplacement dudit oued dans le bassin du port, depuis plus de 30 ans, a détérioré l’état des bateaux, ce qui a réduit la durée de vie de ces navires, soulignant que le port de Sayada, crée en 1965, ne dispose ni d’une grue ni d’un espace de maintenance des bateaux.

Le port souffre également du cumul des résidus de sable et d’une pollution énorme suite au raccordement des eaux de drainage au canal de l’oued.
Le port n’est, par ailleurs, pas assez spacieux pour l’implantation de nouveaux projets et manque de protection et de services de distribution de l’eau et de l’électricité, selon un dépliant de la coordination de la société civile de Sayada sur le thème  » le droit du port de Sayada au développement « .

Le président de la délégation spéciale de la municipalité de Sayada Walid Charia a indiqué dans un entretien téléphonique avec la TAP, qu’une réunion aura lieu jeudi prochain au ministère de l’Agriculture, entre le ministre et des députés de l’ARP du gouvernorat de Monastir pour présenter la proposition de la coordination de la société civile concernant la réalisation d’un projet de développement au port de Saida, d’un coût oscillant entre 7 et 8 MD . Le rendement de cet investissement sera constaté dans trois ans.

Le port de Sayada constitue une source de revenu pour 550 familles, offre 1000 emplois directs et entre 4 et 5 mille autres indirects.

par -

Dans le cadre de son programme RSE, la société Alpha Hyundai Motor annonce son soutien à la décision gouvernementale, en vigueur dès demain, relative à l’obligation du port de la ceinture de sécurité.

Le concessionnaire officiel de la firme automobile sud-coréenne Hyundai en Tunisie pour les véhicules particuliers participe à la journée de sensibilisation, organisée par son partenaire l’association « Les Ambassadeurs de la Sécurité Routière » (ASR) et le Ministère du Transport, et rehaussée par la présence de monsieur le Ministre du Transport ainsi que les représentants des différents ministères concernés par cette disposition.

Lors de la journée de sensibilisation, monsieur Skander Baccouri (Directeur Communication & Marketing, Alpha Hyundai Motor) a réitéré l’attachement du concessionnaire à soutenir les efforts des différentes parties prenantes impliquées dans la sensibilisation et l’enracinement de la culture de la sécurité routière chez les Tunisiens, surtout les jeunes et les enfants.

Pour Alpha Hyundai Motor, le port de la ceinture de sécurité ne peut que réduire les dangers des accidents de la route pour les occupants des sièges avant et arrière et la société s’engage à prendre ses responsabilités pour réduire ce risque, en collaboration étroite avec la société civile, en l’occurrence l’association ASR.

L’engagement de la société Alpha Hyundai Motor auprès de « l’ASR » s’inscrit dans la cadre du programme de responsabilité sociale du constructeur automobile sud-coréen intitulé «Avançons le monde ensemble». Ce programme vise à instaurer un ensemble de valeurs citoyennes adoptées par la marque. Un engagement qui reflète l’intérêt apporté par le constructeur sud-coréen au respect des normes de sécurité les plus exigeantes pour conserver la vie des utilisateurs des routes.

par -

Les services des douanes du port commercial d’Alger ont saisi au cours du mois de mars 4 conteneurs contenant diverses marchandises importées par 4 importateurs, a annoncé l’APS.

La marchandise saisie est constituée de 10 460 téléphones portables dont 6 160 non déclarés, et le reste (4 300) sans autorisation, outre 139 056 couteaux, dont 23 256 crans d’arrêt non déclarés et prohibés, 430 matraques  munies de système d’éclairage, 51 000 porte-clés laser, 70 832 déodorants et 140 rasoirs électriques.

En outre, 73 320 paires de chaussettes de différentes marques contrefaites, 15 balances médicales, deux motocycles et d’autres  marchandises ont été saisis, a encore précisé la même source.

Des dossiers contentieux relatifs à ces infractions ont été établis et transmis à la juridiction compétente, a ajouté la même source qui a indiqué que la taxe fiscale imposée sur la totalité de la saisie est estimée à plus de 5 milliards de centimes

Les éléments de la brigade des voyageurs des services des douanes, au niveau du port d’Alger, ont également saisi des pièces de rechange usagées, dont 33 moteurs de véhicules, ainsi que 340 cartouches de cigarettes locales de marque Marlboro destinées à l’exportation, 4 jumelles de terrain, en plus d’autres marchandises, a  conclu la même source.

par -

Plus de 1000 conteneurs ont été abandonnés par leurs propriétaires au port d’Alger, rapporte ce mercredi TSA.

L’Entreprise portuaire d’Alger (EPAL) a publié dans la presse une liste de 1152 conteneurs qui se trouvent en souffrance au dépôt des douanes de Sidi Moussa pour raisons non communiquées.

C’est la commission permanente chargée de l’inspection et de l’évaluation des marchandises avariées ou en séjour prolongé au niveau des ports nationaux de commerce qui a fait cette découverte.

Pour s’en débarrasser et libérer le dépôt des douanes de Sidi Moussa, l’Epal donne un délai de cinq jours aux réceptionnaires, propriétaires, consignataires de navires, armateurs et consignataires des marchandises chargées dans ces conteneurs pour se manifester, relève la même source.

par -

Les forces progouvernementales libyennes ont progressé rapidement dans leur offensive à Syrte contre le groupe Daech ) en s’emparant du port et de plusieurs quartiers ces dernières 24 heures malgré la résistance des jihadistes qui défendent leur fief en Libye.

Au lendemain de violents combats de rue, de raids aériens et de tirs à l’artillerie lourde, les violences ont nettement baissé d’intensité samedi entre les forces fidèles au gouvernement d’union nationale (GNA) soutenu par la communauté internationale et les jihadistes qui contrôlent Syrte (centre-nord) depuis juin 2015.

L’offensive pour déloger Daech de Syrte a été lancée le 12 mai par les forces du GNA, qui, avant de parvenir à Syrte, ont repris sur leur chemin d’autres localités et installations aux mains des jihadistes.

Les forces progouvernementales encerclent maintenant les jihadistes dans un secteur de 5 km2 entre le centre et le nord de la ville. Elles bloquent depuis jeudi la façade maritime de cette ville côtière située à 450 km à l’est de Tripoli.

Sur son compte Twitter, l’émissaire de l’ONU pour la Libye, Martin Kobler, s’est dit samedi « impressionné par leurs « progrès rapides ».

par -
A l’issue d’une réunion ministérielle tenue mercredi 20 août 2014

Le gouvernement tunisien lancera prochainement, un appel d’offres pour la réalisation du port en eaux profondes à Enfidha (gouvernorat de Sousse), a annoncé vendredi, le conseiller auprès du ministre du Transport, Mohamed Said Jaouadi.

Intervenant au cours des matinales de l’export organisées sur le thème «le transport maritime : la compétitivité et le renforcement de l’exportation» , le responsable a indiqué que le port devra entrer en exploitation au cours du mois d’octobre 2019.

Il a par ailleurs estimé que ce port, classé de quatrième génération, aura un rôle important dans le domaine du transport maritime, eu égard au vieillissement de l’infrastructure des ports actuels en Tunisie.

La Tunisie dispose de sept ports qui assurent 98% du total des échanges commerciaux extérieurs.

par -

La réalisation du quatrième terminal à conteneurs au port de TangerMed II est tombée dans l’escarcelle de la société APM Terminals, qui fait partie du groupe danois AP Moller Maersk. Ainsi en a décidé le 30 mars 2016 l’Agence spéciale Tanger Méditerrané (TMSA). L’accord prévoit un investissement colossal de 758 millions d’euros pour mettre sur pied ce projet.

Est prévue l’édification de plateformes de stockage, de superstructures et d’équipements de pilotage du quatrième terminal à conteneurs (TC4). L’installation entrera en service au plus tard le 1er janvier 2019, dit un communiqué de presse de TMSA. A terme, le TC4 va accueillir jusqu’à 4,2 millions de conteneurs.

Une installation de premier plan sur le continent

APM Terminals, qui s’active à Tanger depuis 2007, a le droit d’exploiter le TC4 pendant trente ans. Il aura à disposition 1600 mètres linéaires de quais et 76 hectares de terre-pleins. Le contrat contient une clause qui pourrait lui permettre, après accord avec les autorités marocaines, d’ajouter 400 mètres linéaires de quais et 18 hectares de terre-pleins supplémentaires. Et puisque tout cela est aussi une affaire de gros sous, APM Terminals devrait dans ce cas débourser 140 millions d’euros pour financer les travaux, avec la possibilité d’intensifier le trafic à raison d’un million de conteneurs de plus. C’est la compagnie Maersk Line (filiale du conglomérat AP Moller Maersk) et ses partenaires qui vont exploiter cette installation.

Le TC4 va faire du port de TangerMed un poids lourd en la matière avec la possibilité de faire transiter 9 millions de conteneurs par an. L’installation va mettre à profit sa situation géographique – il est dans une zone industrielle de 1200 hectares qui englobe l’usine Renault — pour se positionner comme un levier de premier plan pour le transport sur le continent.

Enfin sachez qu’APM Terminals a fait un chiffre d’affaires de 4,2 milliards de dollars l’an dernier et qu’en Afrique, la société opère notamment en Angola, au Bénin, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en Guinée et au Nigeria.

par -

Un groupe d’ouvriers au port de Radés, ont entamé, ce lundi 25 janvier 2016, un sit-in, au niveau de l’entrée du port de Radés, et ce suite à la non régularisation de leur situation professionnelle et sociale.

Dans une déclaration ce lundi à Mosaïque Fm, Hédi Ferchichi, un des ouvriers a déploré la situation précaire et défavorable des ouvriers de ce port.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux