Tags Posts tagged with "prochain gouvernement"

prochain gouvernement

par -

Le président du groupe parlementaire de l’UPL, Tarek Fetiti a annoncé que le bureau politique du parti va s’entretenir aujourd’hui avec le chef du gouvernement désigné, Youssef Chahed pour décider si l’UPL fera partie ou non au gouvernement d’union nationale.
Dans une déclaration accordée ce lundi 15 août 2016, à Shems Fm, Tarek Fetiti a critiqué le fait que le chef du gouvernement désigné n’ait toujours pas présenté la structuration du nouveau gouvernement.

Par ailleurs, Fetiti a démenti les rumeurs circulant sur le fait que Hatem Euchi, actuel ministre des Domaines de l’Etat, pourrait être écarté du gouvernement d’union nationale, en contre partie de la préservation de Nejib Derouiche au ministère de l’Environnement et de Mohsen Hassan au Ministère du Commerce.

par -
Beji Caïd Essebsi a perdu

La deuxième partie des consultations pour la formation du gouvernement d’union nationale dont l’initiative avait été lancée par le président de la république Beji Caid Essebsi début juin dernier débutera aujourd’hui, mardi 9 août 2016 et portera sur les portefeuilles ministériels.

Il est à rappeler par ailleurs que la première étape qui a porté sur la structure et la méthodologie d’action du prochain gouvernement.

par -

Dans le cadre des pourparlers autour de la formation du gouvernement d’union nationale, le Chef du gouvernement désigné Youssef Chahed a rencontré aujourd’hui, le secrétaire général de Mouvement Projet de la Tunisie (MPT) Mohssen Marzouk et le député du groupe Al Horra Raouf Cherif, rapporte Shems Fm.

A l’issue de cette rencontre à Dar Dhiafa, à Carthage Mohsen Marzouk a déclaré que le parti ne participera pas au gouvernement d’union nationale et que leur position sera annoncée après la formation du prochain gouvernement, indique la même source.

Il a assuré néanmoins, que le gouvernement doit se baser sur des compétences et un programme clair, notamment en matière de lutte contre la corruption.

par -
Le dirigeant au sein de Nidaa Tounes

Mondher Belhaj, dirigeant au sein du Mouvement du projet Tunisie (Harakat machrou Tounes) et député au bloc Al-Horra a fait savoir que son part ne participera pas au prochain gouvernement si la logique des quotas partisans sera privilégiée, estimant que le recours aux quotas donnera lieu aux mêmes résultats enregistrés aujourd’hui.
Dans une déclaration à la presse en marge des travaux des commissions issues du congrès constitutif du parti, Belhaj a estimé que le gouvernement Essid a épuisé toutes ses chances.
Concernant la formation d’un gouvernement d’union nationale, Belhaj a indiqué que la prochaine étape sera marquée par l’organisation d’un débat qu’il souhaite approfondi sur les résultats du gouvernement sortant, d’une part, et sur la personnalité du nouveau chef du gouvernement, d’autre part.
Selon Belhaj, la grande majorité des partis semblent opter pour un chef de gouvernement partisan plutôt que pour une personnalité indépendante.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Le 29 mars, le Conseil de sécurité des Nations unies votera une résolution sur le possible renouvellement du mandat de la Mission de l’Organisation...

SPORT