Tags Posts tagged with "production céréalière"

production céréalière

par -

La production céréalière totale de la Tunisie pour la campagne 2016-17 est estimée à environ 1,5 million de tonnes avec une production de blé estimée à 1,1 million de tonnes et une production d’orge estimée à 400.000 tonnes, selon un rapport du ministère américain de l’Agriculture. Il s’agit d’une augmentation de 15% par rapport à l’année d’avant, alors que les superficies emblavées sont restées à peu près les mêmes pour les deux cultures.

Malgré la sécheresse enregistrée de novembre à février, les pluies tardives en mars grandement amélioré la situation céréalière. Les superficies emblavées de blé et d’orge pour la campagne 2016-17 sont estimées à environ 647.000 hectares pour le blé et 533.000 hectares pour l’orge, avec pratiquement la même superficie que l’année précédente.

Le taux moyen de consommation de blé par habitant au cours des 15 dernières années était de 265 kilogrammes par an avec un minimum de 247 kg par an en 2001 et un pic de  325 kilogrammes par an en 2007, ce qui place la Tunisie parmi les  plus grands  les consommateurs de blé par habitant dans le monde. La consommation totale de blé est d’environ 2,8 millions de tonnes par an. Elle devrait rester au même niveau au cours des prochaines années. Le rapport estime la consommation d’orge en Tunisie à environ 1,05 million de tonnes par an et celle du  maïs à environ 1,1 million de tonnes.

Les importations tunisiennes de blé au titre de la campagne 2015-16 sont estimées à 2 millions de tonnes, soit une augmentation de 36% par rapport à celle de  2014-15. La majorité des importations de blé de la Tunisie viennent de l’Ukraine, de l’Italie, de la France et la Roumanie. Les importations d’orge atteindront  500.000 tonnes durant la campagne 2015-16, une augmentation de 13% par rapport à 2014-15,  avec la Russie, la Roumanie et le Royaume- Uni dominant le marché.

Les importations de maïs de la Tunisie durant la campagne 2015-16 sera d’environ 1,1 million de tonnes, soit une augmentation de 5% par rapport celle de 2014-15. Pout l’essentiel, les importations de maïs par la  Tunisie proviennent de l’Ukraine, du  Brésil et de l’Argentine.

La Tunisie continue de mettre en œuvre sa stratégie visant à accroître la production céréalière. Au cours de la campagne  2015-16, elle a ajusté  les prix à la production  pour le blé et l’orge aux cours mondiaux et au marché local. A travers l’office des céréales, le gouvernement continue de contrôler les importations de blé en émettant des appels d’offres sur le marché international  sur la base de  critères d’importation dont principalement le  prix.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

SPORT