Tags Posts tagged with "Qatar, Amor Jilani, Tunisie"

Qatar, Amor Jilani, Tunisie

par -
0

Un nouveau programme de recrutement a été mis en œuvre, prévoyant notamment le recrutement par la Direction de la sûreté de l’Etat de Qatar de 400 policiers tunisiens, a annoncé Amor Jilani, directeur général de l’Agence tunisienne de la coopération technique lors de la rencontre de presse périodique tenue, mardi, au siège du Premier ministère à Tunis.

Notons à ce propos que l’ATCT a recensé 8 041 coopérants tunisiens dans les pays arabes (Koweït, Arabie Saoudite, Oman, les Emirats Arabes Unis, Qatar, Bahreïn), 283 en Afrique (Maroc, Sénégal, Algérie, Djibouti, Soudan…), 1106 en Europe (Italie, France, Belgique, Bretagne ..), 561 en Amérique, 517 dans des organisations internationales et 20 dans les pays asiatiques (Malaisie, Japon, Liban,..) et un seul en Australie .

Ces contrats de coopération concernent, essentiellement, les secteurs de l’enseignement et des sports (4730), la santé (2859), l’électricité et la mécanique (769), l’administration (737), le tourisme (609), l’ingénierie (214), l’agriculture et de la pêche (119).

Au niveau des recrutements, l’ATCT a enregistré le recrutement de 659 coopérants dans les pays de Golfe, les pays arabes, l’Italie, la France, les Etats-Unis, le Canada et les organisations internationales.

Ces recrutements concernent, essentiellement les secteurs l’enseignement secondaire et technique (123), les cadres paramédicaux (113), l’administration (80), l’enseignement supérieur (66).90 des recrutés, enregistrés par l’ATCT, jusqu’à fin juillet 2011, n’ont pas d’expérience professionnelle.

Amor Jilani a , également, indiqué, lors de cette conférence, que l’ATCT a de multiples objectifs, à savoir, faire connaître le potentiel de compétences, informer les cadres et les institutions des opportunités d’emploi dans les pays du Golfe et organiser des sessions de formations au profit de plusieurs coopérants .

Quant à Khadhem Zine Al Abiddine, porte-parole du ministère de la Justice, il a indiqué que l’affaire du bâtiment Botzaris, à Paris, a été examinée par le juge d’instruction. Ce bâtiment possède une charge symbolique forte, au motif qu’il était le siège de l’association « Rassemblement des Tunisien de France ».

Cet endroit est réputé avoir été le lieu où étaient stockés les dossiers compromettants sur les dirigeants français afin de pouvoir exercer sur eux des pressions, si nécessaire. Il est également réputé avoir peut-être été un lieu de torture pour certaines personnes. Le bâtiment regorge de documents sur le RCD, ses adhérents, sa comptabilité.

D’autre part, le juge d’instruction a entamé l’examen de l’affaire de la privatisation de la société Ennakel. Le gendre du président déchu, et un haut responsable sont impliqués dans cette affaire de corruption et d’abus de pouvoir.

Autre affaire évoquée, celle de l’affaire de Samira Trabelsi concernant l’acquisition illégale d’un lot de terrain sis à Zaghouan.

Pour sa part, Hichem Meddeb, porte-parole du ministère de l’Intérieur a passé en revue, les dernières violences commises par les supporters marocains. Suite à ces événements, la police tunisienne a arrêté, dimanche, à Tunis, 11 supporters du Wydad Athlétic de Casablanca du Maroc pour actes de vandalisme commis à l’aéroport de Tunis-Carthage.

Sur un autre volet, le responsable a affirmé que la situation sécuritaire du pays est jugée très bonne, la police a réussi à arrêter e plus de 42 mille délinquants et ce durant les dix premier mois de cette année .

Nadia Ben Tamansourt

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Ringier Africa Digital Publishing poursuit l’expansion de son portefeuille d’actualités et de médias en lançant Business Insider, la célèbre marque d’actualités numériques destinées au...