Tags Posts tagged with "Québec États Unis, terrorisme"

Québec États Unis, terrorisme

par -
Un Tunisien qui a jusqu'à récemment étudié à Québec

Un Tunisien qui a jusqu’à récemment étudié à Québec, a été accusé de planifier des actes terroristes aux États-Unis, indique Radio Canada , vendredi 10 mai 2013. L’arrestation du suspect a eu lieu à New York, le même jour que celles de Chiheb Essaghaier à Montréal, et de Raed Jaser, accusés, en avril, d’avoir fomenté un attentat contre un train de passagers de Via Rail.

Radio Canada rapporte , sur la foi de sources américaines, qu’Ahmed Abassi, un diplômé en génie chimique de l’Université Laval, était en lien direct avec Chiheb Essaghaier, un chercheur de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS).

Résidant à Québec, Ahmed Abassi avait quitté le pays pour la Tunisie, juste avant les vacances de Noel, en décembre 2012. Le ministre canadien de l’Immigration, Jason Kenney a déclaré, vendredi 10 mai 2013, qu’Ahmed Abassi n’est pas rentré au Canada après son voyage, parce que les autorités canadiennes ont refusé de lui accorder un visa.

Ahmed Abassi, qui était aux États-Unis depuis la mi-mars et a été arrêté à l’aéroport John F. Kennedy le 22 avril. L’homme de 26 ans a été accusé formellement, la semaine dernière, d’avoir menti dans ses demandes de permis de séjour et de travail pour rester aux États-Unis, dans le but de commettre des actes de terrorisme. Ahmed Abassi est accusé d’être responsable de la radicalisation d’Essaghaier.

Ahmed Abassi et Chiheb Essaghaier se seraient rencontrés à New York, selon les autorités américaines. Dès le mois de mars, Ahmed Abassi a rapidement été mis sous surveillance par un agent infiltré du FBI avec qui il aurait discuté de son désir de commettre des actes terroristes.

Selon les actes d’accusation, Abassi aurait dit à l’agent du FBI que ce n’était pas le bon moment pour commettre un attentat contre un train. Il favorisait plutôt une contamination bactériologique de l’air ou de l’eau pour faire 100 000 victimes.

Lors de sa comparution, jeudi 9 mai 2013, Ahmed Abassi a confirmé à la juge Miriam Goldman Cedarbaum qu’il passerait les prochaines semaines à préparer sa défense avec ses avocats. Sa prochaine comparution est prévue pour le 11 juin.

Dans une lettre, les procureurs américains indiquent qu’ils envisagent de déposer d’autres accusations, sans en préciser la nature.

Le recteur de l’Université Laval, Denis Brière, a rencontré les médias, vendredi 10 mai 2013, mais il n’a pas voulu confirmer si Ahmed Abassi avait bel et bien étudié dans son institution. Invoquant des raisons de confidentialité, il a affirmé que les autorités chargées de l’enquête pourront, elles, donner plus d’informations.

Dans sa brève allocution, vendredi, le recteur Brière a fait mention du 81e congrès de l’ACFAS, sans toutefois donner de précisions. Or, dans le programme affiché en ligne par l’ACFAS, il est inscrit qu’un scientifique du nom de Ahmed Abassi, rattaché à l’Université Laval, devait faire une présentation sur l’effet de la morphologie des nanoparticules, le 6 mai dernier, à Québec.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Selon un nouveau rapport présenté aujourd'hui lors d'une conférence, le commerce transfrontalier informel en Afrique pourrait contribuer à l'amélioration des moyens d'existence et à...

SPORT

Reseaux Sociaux