Tags Posts tagged with "Rached Ghannouchi, Abdelaziz Bouteflika"

Rached Ghannouchi, Abdelaziz Bouteflika

par -
C’est Rached Ghannouchi

C’est Rached Ghannouchi, chef du mouvement Ennahdha, qui a demandé à rencontrer le président de la République algérienne, Abdelaziz Bouteflika, selon des informations communiquées par le secrétaire général de Nidaa Tounès, Taieb Baccouche, au Front de salut national, rapportées par le quotidien Al Maghrib.

Le chef de l’Etat algérien a donné une suite favorable à cette demande, et ce pour s’informer de la situation en Tunisie et sur l’évolution du Dialogue national. Toutefois, le chef du parti islamiste lui a communiqué de fausses données, d’après la même source.

Bouteflika, qui ne tenait pas à entendre un seul son de cloche, a demandé à rencontrer aussi Béji Caïd Essebsi, président de Nidaa Tounès, qui a porté à sa connaissance les « vraies données » sur le Dialogue national, selon la même source, et qui a imputé à Ennahdha la responsabilité de l’échec de ce dialogue.

Le président algérien s’est gardé de faire office d’intermédiaire entre Ennahdha et Nidaa Tounès, toujours selon la source citée par Al Maghreb.

par -
Le président algérien

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a rencontré, ce mardi 10 septembre 2013, à Alger, le président du mouvement Ennahdha Rached Ghannouchi.

Selon le communiqué de la présidence algérienne, les deux concernés ont fait part de leur satisfaction quant à l’évolution de la relation entre l’Algérie et la Tunisie au niveau du domaine économique et sécuritaire et qui boostent les intérêts des deux peuples et participent à la stabilité de la région.

Cette rencontre était une occasion pour évaluer les conditions dans les pays arabes et islamiques et les efforts fournis pour réussir l’étape de transition en Tunisie. La rencontre entre les deux homologues s’est déroulée en présence du Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal.

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE