Tags Posts tagged with "rached"

rached

par -
Dans une interview accordée au journal « Le figaro »

Dans une interview accordée au journal « Le figaro », le Chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi a déclaré que le conflit en Libye n’aura pas d’impact sur la situation en Tunisie. Et Ghannouchi de souligner que la Révolution tunisienne sera un exemple, citant le cas de la Révolution française qui été l’exemple de l’Europe.

Evoquant la nouvelle Constitution tunisienne qui garantit l’égalité entre Hommes et Femmes, Rached Ghannouchi a indiqué qu’il n’est pas réactionnaire mais plutôt islamiste modéré et démocratique et ce depuis prés de 40 ans.

Il a souligné, en outre, que la pensée Bourguibiste a des avantages comme le système éducatif, la santé, le statut de la Femme, mais le régime de Bourguiba a consacré le pouvoir absolu, la tyrannie et l’autocratie, selon ses dires.

S’agissant de la décision d’Ennahdha de ne pas désigner un candidat aux présidentielles, Rached Ghannouchi a expliqué que la Tunisie doit connaitre au cours de la prochaine période un consensus, précisant qu’il s’agit de la meilleure méthode pour promouvoir la démocratie naissante.

Il a fait remarquer, dans le même ordre d’idées, que la Tunisie connaît une période de transition démocratique que tout le monde devrait s’y investir sans qu’aucune partie ne monopolise le pouvoir.

par -
« Nous estimons que le nouveau gouvernement devra être un gouvernement consensuel

« Nous estimons que le nouveau gouvernement devra être un gouvernement consensuel, c’est-à-dire ni pro ni anti-Ennahdha », a déclaré le chef du parti islamiste, Rached Ghannouchi, dans une interview au journal Attounsia, parue, ce samedi.

Il a ajouté que le mouvement Ennahdha n’a pas de griefs et n’a pas le droit de poser des conditions au sujet de quiconque, précisant, cependant, que son parti qui a dispose du plus grand groupe parlementaire à la Constituante aura son mot à dire à ce sujet.

Au sujet de la candidature d’Ahmed Mestiri à la présidence du prochain gouvernement, Rached Ghannouchi a exprimé l’espoir qu’un consensus se formera sur son nom , ajoutant que « la proposition d’Ahmed Néjib Chabbi est une proposition consensuelle, et c’est pourquoi elle baptisée «proposition d’intégration », en ce sens qu’elle intègre les quatre candidats dans la nouvelle équipe gouvernementale en plus d’Ahmed Mestiri qui s’est déclaré disposé à diriger cette équipe ».

Le chef du parti islamiste y voit « une occasion qu’il ne faut pas manquer, car il s’agit d’une occasion fédératrice ».

par -
« Nos chances pour remporter les prochaines élections sont encore très fortes surtout que le peuple voit que c’est le mouvement d’Ennahdha 

« Nos chances pour remporter les prochaines élections sont encore très fortes surtout que le peuple voit que c’est le mouvement d’Ennahdha qui pousse au consensus pour éviter à la Tunisie les dangers de l’anarchie et du chaos comme ce fut le cas dans plusieurs autres pays », a affirmé Rached Ghannouchi, chef du mouvement Ennahdha dans une interview accordée au journal « Attounssia », dans son édition de ce samedi, 9 novembre 2013. Il a précisé : « nous avons confiance en nous-mêmes et dans les prochaines élections. Et il n’ya pas lieu de nous inquiéter ».

« Nous sommes convaincus de pouvoir remporter les prochaines élections, mais, dans le même temps, nous estimons que la Tunisie ne pourra pas être gouvernée par un seul parti notamment dans les 5 ou 10 prochaines années, mais plutôt par une coalition regroupant les principaux courants et forces politiques du pays ».

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

L'Office national des statistiques (ONS) a annoncé que l'évolution des prix à la consommation en rythme annuel s'est située à 7% jusqu'à fin avril...