Tags Posts tagged with "Radio Kalima"

Radio Kalima

par -

La Fédération internationale des journalistes (FIJ) demande à la direction de Radio Kalima de respecter le principe de transparence relatif à la propriété des médias en Tunisie ainsi que les droits des travailleurs.
La FIJ et son affilié, le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) engagent la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) à exiger la transparence sur la propriété de Radio Kalima, lit-on dans un communiqué dont copie est parvenue vendredi à l’agence TAP.
Le président de la FIJ, Philippe Leruth a fait état d’une « grave atteinte » à la liberté de la presse en Tunisie, exhortant le gouvernement tunisien à appliquer la législation en vigueur concernant la transparence dans la propriété des médias.
« Le peuple tunisien a le droit de connaître l’identité des détenteurs des médias et d’être informé de la manière la plus indépendante et transparente possible », a fait remarquer le président de la FIJ.
Leruth a, par ailleurs, appelé la direction de Radio Kalima à respecter les droits des travailleurs et à justifier toute menace de suppression de poste au sein de ses structures.
Le dossier de Radio Kalima a été au centre d’une rencontre, mardi 11 octobre, entre le conseil de la HAICA et le SNJT, laquelle rencontre a porté sur la propriété de la radio et les menaces de licenciement de son personnel.
Le président du SNJT, Néji Bghouri s’était, à cette occasion, interrogé sur le véritable propriétaire de Radio Kalima et le bien-fondé des rumeurs concernant la relation entre cette radio et le président de l’Union patriotique libre (UPL), l’homme d’affaires Slim Riahi.
« Tout prouve que Slim Riahi est le véritable propriétaire de la Radio, ce qui est contraire au décret-loi n°116 », avait-il fait observer.
Les journalistes de Radio Kalima observent, depuis le 10 octobre courant, un sit-in ouvert pour revendiquer la régularisation de leur situation.

par -
Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) demande à la direction générale de l'Etablissement de la Radio tunisienne (ERT) 

Une réunion d’urgence du bureau exécutif du syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a planché, jeudi soir, sur la situation de Radio « Kalima », après le désistement des responsables de la radio de l’accord de principe, convenu cet après-midi, lors d’une séance de négociations.
Le syndicat a décidé de tenir cette réunion après avoir été avisé de l’annulation de la séance de négociation de ce soir et de la détermination des propriétaires de la radio à mettre en exécution sa décision de procéder à un renvoie collectif du personnel.
Dans un communiqué, le bureau exécutif du SNJT a indiqué avoir décidé de maintenir sa réunion ouverte et de former une cellule de crise chargée de suivre le dossier. Un dossier qui, a-t-il estimé, dépasse le simple différend professionnel et atteste de la prédominance de l’argent sale dans les médias et d’une atteinte à la liberté d’expression et de la presse.
Le bureau s’est, par ailleurs, dit étonné de la nonchalance de la haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) pour prendre une décision concernant la violation de la loi commise par le réel propriétaire de radio Kalima, en l’occurrence, Slim Riahi.
Le syndicat a, par la même occasion, lancé un appel à l’ensemble des journalistes afin qu’ils soutiennent leurs collègues de Radio Kalima, qui observent un sit-in ouvert dans l’enceinte de la radio « pour défendre leur dignité et l’indépendance de leur institution ».

par -

Le Conseil de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) s’est réuni mardi avec les représentants juridiques de « Radio Kalima » et la chaine de télévision TNN, dans le cadre du suivi du fonctionnement des médias audiovisuels.
Les conditions de travail et le respect des cahiers des charges et des accords relatifs aux licences de diffusion ont été au centre de la rencontre.
Les représentants juridiques ont notamment soulevé les difficultés rencontrées par ces deux institutions et par le secteur audiovisuel en général, indique un communiqué de la HAICA.
La HAICA a rappelé, à cette occasion, que mercredi 31 aout est le dernier délai de dépôt des demandes d’extension de la couverture pour les radios privées.
Une mesure qui s’inscrit dans le cadre du souci de préserver l’équilibre du paysage médiatique audiovisuel et d’assurer les principes de transparence et d’égalité des chances entre les différentes radios privées, lit-on de même source.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

Sophia Genetics, leader mondial de la médecine basée sur les données, a dévoilé aujourd’hui depuis la Réunion Annuelle du Collège Américain de Génétique et...