Tags Posts tagged with "Ramzi Bettibi, Fethi Dammak,"

Ramzi Bettibi, Fethi Dammak,

par -
Le bloggeur

Le bloggeur, Ramzi Bettibi, a indiqué que l’homme d’affaires , Fethi Dammak , s’est vu refuser la visite de son avocat , après être entendu par le juge d’instruction ,à propos de ses déclarations sur l’assassinat de Chokri Belaïd .

Ramzi Bettibi s’est interrogé, sur sa page facebook, sur les raisons d’interdire cette visite , et l’absence du substitut du juge d’instruction qui suit l’affaire ,pour autoriser les avocats à rendre visite à leur client.

Il a exprimé également sa surprise de ne pas entendre Sadok , le fils de Fethi Dammak dans l’affaire de trafic de pièces archéologiques , bien qu’il soit sous mandat d’arrêt .

Ramzi Bettibi a souligné que l’un des accusés dans l’assassinat de Chokri Belaid a déclaré à l’un de ses co-inculpés qu’il a remis la voiture utilisée lors d’une mission , tachée de boue, car il était à la recherche de pièces archéologiques.

Ramzi Bettibi a exprimé le doute de voir les nouvelles données révélées aboutir à l’établissement d’un lien entre le réseau de sécurité parallèle et le meurtre de Chokri Belaid . Il a ,également ,écrit sur sa page face book, que la publication des photos des suspects dans l’assassinat de politique, Chokri Belaïd a été possible suite à la pression des avocats de la commission de défense de Chokri Belaid .

Il a souligné, en outre, que l’homme d’affaires Fathi Dammak , qui est actuellement en détention dans une affaire de constitution d’une bande et de complot, a reconnu qu’il avait des liens avec le président du centre islamique à Paris, Kamel El Ifi résidant en France. Ce dernier lui avait promis de une aide pour régler les dossiers à caractère immobilier et foncier qui l’avaient opposé aux Trabelsi sous Ben Ali, comme l’a indiqué le journal  » Achourouk « .

Ramzi Bettibi a précisé aussi qu’El Ifi , était l’intermédiaire entre Fathi Dammak et Belahssen Ennakach, chef de la représentation spéciale à la nouvelle Médina à Ben Arous et Ali Ferchichi, proche d’Ennakach . Et de préciser qu’une société a été construite entre Belahssan Nakach, Ali Ferchichi et Sadok fils de Fathi Dammak .

Fathi Dammaka déclaré qu’il a été informé par Ferchichi et Nakach qu’ils appartiennent aux ligues de la protection de la Révolution (LPR) et qu’ils cherchent à liquider plusieurs personnalités politiques et des médias dont Chokri Belaid . Fathi Dammak a reconnu dans ses aveux que Ferchichi et Nakach veulent qu’ils se charge du financement du projet d’assassinat politique de personnalités classées comme ennemies, selon ses déclarations.

Bettibi a affirmé que le projet criminel , qui devrait être financé par Fethi Dammak, consiste à mettre en place un appareil sécuritaire qui fonctionne parallèlement au dispositif officiel, et nécessite le recrutement de gens qui doivent recevoir une formation militaire .

Bettibi a ajouté que les deux personnes mentionnées ont des liens avec le président du mouvement Ennahdha Rached Ghannouchi , ainsi que des personnes travaillant dans le ministère de la Justice. Les doutes de Fathi Dammak sont dirigés vers Belhassen Ennakach qui a exprimé son intention d’assassiner Chokri Belaïd . Dammak a toutefois affirmé qu’il ne croit pas que Rached Ghannouchi ou Ali Laârayedh soient au courant du projet criminel que projettaient mettre en œuvre Belahssen Nakach et Ali Frechichi.

Kh .Taboubi

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Il est impératif que les gouvernements africains adoptent des stratégies cohérentes et des plans de développement nationaux qui répondent aux défis de la croissance,...

SPORT

L’équipe nationale des Comores a décroché son billet pour la phase de groupes des qualifications pour la CAN-2019 de football après son match nul...