Tags Posts tagged with "Raoued"

Raoued

par -

Le terroriste Ahmed al-Malki, plus connu sous l’appellation  » Al-Somali  » a été condamné, mardi 21 février 2017, par la 5e chambre criminelle près le tribunal de première instance de Tunis à 24 ans de réclusion.
 » Al-Somali a été reconnu coupable dans les événements de Raoued, survenus en février 2014 « , a déclaré à la TAP, le premier substitut du procureur de la République au Tribunal de première instance de Tunis et porte-parole du Pôle judiciaire antiterroriste Sofiène Selliti.
D’après Selliti, Al-Somali a été inculpé pour crimes terroristes, recrutement de compétences et experts au profit d’une organisation terroriste et soutien logistique à des groupes armés.
Le tribunal a également condamné quatre autres suspects dans le cadre de la même affaire à des peines de prison allant de 2 à 8 ans.
En février 2014, un affrontement armé a eu lieu entre les forces de sécurité et un groupe terroriste retranché dans une maison à Raoued, gouvernorat de l’Ariana faisant 7 morts parmi les terroristes dont Kamel Ghadhgadhi, le principal suspect de l’assassinat de Chokri Belaid.
A noter que Ahmed al-Malki est aussi impliqué dans l’assassinat du député Mohamed Brahmi

par -

L’État a récupéré, hier mardi, un terrain sis dans la localité de Raoued, au gouvernorat de l’Ariana, d’une superficie de 3 hectares. Il était occupé illégalement par un citoyen, nous apprend un communiqué rendu public par le ministère des Domaines de l’État et des Affaires Foncières.

Ce terrain fera l’objet d’un programme de réhabilitation destiné au logement social dans la région en question.

Cette opération s’inscrit dans la politique du gouvernement d’unité nationale visant la récupération des terres domaniales squattées et le rétablissement de l’État de droit, ajoute la même source.

par -
Un accord sera signé

La cérémonie de la signature du coup d’envoi du mégaprojet « Port Financier de Tunis » se tiendra, sous le patronage du président du gouvernement Youssef Chahed, et en présence des ministres concernés, des députés et des délégations diplomatiques, le dimanche 27 novembre à 10h00 à Tunis.

Ce mégaprojet couvrira une superficie de 523 hectares à El Hsayène, au bord de la plage, à proximité de celle de Raoued, au gouvernorat de l’Ariana. Le coût en est estimé à 3 milliards de dollars américains (aux environs de 6.5 milliards de dinars tunisiens) financé par la Gulf Financial House, une banque d’investissement sise au Royaume du Bahreïn et sera piloté par Tunis Bay Project Company sise à Tunis.

Le projet sera réalisé en quatre étapes qui s’interpénètreront :

1- Aménagement et lotissement d’une superficie de 220 hectares dont1,462 million  m2 couverts dédiés aux espaces financiers, commerciaux, résidentiels, médicaux et distractifs.

2-  Aménagement et lotissement d’une superficie de 122 hectares dont 1,750 million  m2 couverts dédiés aux espaces résidentiels et hospitaliers ainsi qu’à la marina et autres services aménagés.

3- Aménagement et lotissement d’une superficie de 121 hectares dont 1,550 million  m2 couverts dédiés aux espaces de commerce, d’habitat et de services.

4- Aménagement et lotissement d’une superficie de 60 hectares dont693 milles m2 couverts dédiés aux villas haut standing, aux commerces et aux services.

Le Port abritera un grand nombre de marques et d’enseignes leaders dans les secteurs des finances, d’investissement et des services, répartir en quatre regroupements :

– Regroupement des services bancaires, d’investissement et de conseil.

– Centre de sociétés commerciales.

– Centre d’assurance, de réassurance et d’assurance islamique (Takaful).

– Centre de change international.

En sus, le Port Financier de Tunis sera une cité intégrée abritant une université de finances, un méga-complexe commercial, des hôtels catégorie cinq étoiles, un port de plaisance de 30 hectares pouvant accueillir plus que 850 yachts, un terrain de golf de 82 hectares (à 18 trous) autorisant des compétitions internationales.

En plus des finances et du commerce, le Port Financier de Tunis comprendra une université privée, une clinique, privée elle aussi,  divers espaces, des habitations individuelles et d’autres groupées et une tour polyvalente de 35 étages.

Le port sera le premier centre bancaire et financier off shore intégré non seulement en Tunisie mais en Afrique du Nord. Il sera un soutien au développement de l’économie tunisienne et un centre de rayonnement dans la région en sus des postes d’emploi qu’il créera et des opportunités qu’il offrira pour la promotion des marchés financiers et des capitaux pour faire de la Tunisie un pole financier et d’investissement ainsi qu’un pôle touristique.

par -

Les éléments de la police municipale et de la direction régionale du commerce à l’Ariana ont fait irruption dans une maison à Raoued et ont mis la main sur 7780 sachets de chips et 564 boites de tomates périmés depuis mars 2015, selon Mosaïque Fm

Le porte-parole de la police municipale a fait savoir que le propriétaire des lieux emmagasinait et commercialisait de façon illicite ces produits impropres à la consommation, et dangereux…

par -
Les négociations avec les terroristes retranchés dans une maison à Raoued (gouvernorat de l’Ariana)

Les négociations avec les terroristes retranchés dans une maison à Raoued (gouvernorat de l’Ariana), pour les convaincre de se rendre, ont duré 20 heures, a affirmé un expert dans la lutte anti- terrorisme, présent dimanche, dans le plateau d’Attounssiya. L’objectif des négociations était que l’opération prenne fin avec le minimum de pertes humaines et de dégâts matériels, selon l’expert .

Il a ajouté que toutes les forces ont été mobilisées lors de cette opération dont les unités de lutte contre le terrorisme, les unités spéciales, l’armée nationale, la brigade relevant de la Présidence de la République gouvernement et plusieurs autres éléments.

L’intervention avait un caractère souple et les unités n’ont pas voulu utiliser la force écrasante pour ne pas engendrer des dégâts humains ou matériels , souligne le même expert .

par -
Le porte-parole officiel du ministère de la Défense

Le porte-parole officiel du ministère de la Défense, Taoufik Rahmouni, a affirmé , dans une déclaration à Africanmanager, qu’une ceinture explosive a été détruite et une mine désamorcée parmi l’arsenal découvert dans la maison où ont été abattus , lundi, les sept terroristes.

Ila ajouté que six kilogrammes d’explosifs vont être transférés dans un endroit loin des zones urbaines aux fin de les faire exploser, indiquant enfin que les opérations de ratissage effectuées, mercredi, par les forces de sécurité n’ont pas apporté d’éléments nouveaux.

par -
Les journalistes sur place ont remarqué que la zone de Raouad est hermétiquement bouclée par

Les journalistes sur place ont remarqué que la zone de Raouad est hermétiquement bouclée par les forces de sécurité.

Des informations, non encore vérifiées, font état d’un nouveau front ouvert à Raouad par des terroristes dans une autre maison où ils se sont abrités. Des affrontements seraient en cours entre ce nouveau groupe et les forces de sécurité.

D’autres informations de même nature, ont parlé de l’arrestation d’un terroriste parmi le groupe encerclé dans la maison et la fuite d’un autre dans la forêt de Gammarth muni d’une Kalachnikov.

par -
Un échange nourri de feu a été signalé par des témoins sur place à Africanmanager . Il annoncerait

Un échange nourri de feu a été signalé par des témoins sur place à Africanmanager . Il annoncerait , selon ces mêmes témoins ,que les affrontements entre les forces de l’ordre et le groupe terroriste de Raouad devraient être tranchés dans les heures qui suivent .

Mohamed Ali Aroui, porte-parole du ministère de l’Intérieur, avait annoncé auparavant que des négociations étaient en cours pour convaincre les terroristes qui s’abritaient encore dans la maison encerclée de se rendre aux autorités.

Il convient de noter à ce propos, que la présidence du gouvernement et le ministère de l’Intérieur ont appelé tous les médias de ne publier ni diffuser aucune information relative aux opérations sécuritaires ou militaires en cours, en dehors de ce qui est annoncé par les services de presse concernés , et ce pour garantir l’efficacité et les résultats escomptés par ces opérations ..

Parallèlement, et dans le but de desserrer l’étau sur le groupe armé encerclé à Raouad , des terroristes ont tenté de s’infiltrer dans la région d’Al Mengar à travers Jebel Chaâmbi à Kasserine, mais les soldats de l’armée nationale les ont repérés et avorté l’opération en pilonnant leurs positions et engageant une opération de ratissage dans la zone, rapporte Mosaïque FM.

La même source indique que les terroristes ont tenté de prendre le contrôle d’un poste frontalier mais les forces de la garde nationale les ont repoussés. Ils se sont ensuite repliés à Jebel Chaâmbi.

Il faut rappeler que des affrontements ont éclaté, lundi 04 févier 2014, à Raouad , banlieue proche de la capitale Tunis. Selon une source sécuritaire, les terroristes en possession des ceintures d’explosifs et des armes, se sont retranchés dans une maison où se trouverait un de leurs chefs Kamel Gadhgadhi. Des renforts sécuritaires ont été dépêchés depuis lundi à 16 heures , sur les lieux pour prêter main forte aux unités déjà sur place qui ont essuyé les tirs des éléments terroristes. Quatre terroristes ont été tués et un agent de la garde nationale est mort en martyr. Les affrontements ont débuté hier vers 16h.

NBT

par -
Les spéculations vont bon train

Les spéculations vont bon train, et tout le monde se pose la question : pourquoi les forces de sécurité bien expérimentées et qui cernent les lieux après avoir évacué les habitations voisines ont-elles mis tout ce temps pour neutraliser le groupe terroriste .

La première explication a été donnée par Mohamed Ali Laroui , porte-parole du Ministère de l’Intérieur (MI) , qui a affirmé que les terroristes sont en possession de ceintures d’explosifs et de grandes quantités d’armes , et de ce fait, le plan des forces de sécurité consiste à utiliser la tactique de l’usure en évitant l’affrontement direct qui aura des répercussions sur le quartier et sur la sécurité de ses habitants .

La deuxième explication est de faire en sorte que Gadhgadhi soit capturé vivant , pour porter au clair tout ce qui se rapporte aux assassinats politiques et aux opérations terroristes .Donc l’option choisie était de ne pas aller vite dans la confrontation armée qui aboutirait à la mort de Gadhgadhi ou son suicide , ce qui laissera les questions posées par sans réponses .

La troisième explication pourrait avoir un lien avec les informations véhiculées depuis lundi après-midi et portant sur une prise d’otage opérée dès les premières heures de la confrontation par les terroristes . Ils auraient menacé de liquider des otages si les forces de sécurité donnent l’assaut , ce qui a imposé aux forces de sécurité la tactique de la patience en faisant jouer le temps , pour pousser les terroristes à l’épuisement et les amener à abandonner le combat , en alternant pression et pourparlers .

par -
Les forces de sécurité ont évacué les habitations voisines de celle où s'abrite les terroristes

Les forces de sécurité ont évacué les habitations voisines de celle où s’abrite les terroristes , pour que les opérations n’aient pas de mauvaises implications sur les résidents du quartier . Il est à noter que le porte-parole de Ministère de l’Intérieur a indiqué que les terroristes seraient en possession de ceintures d’explosifs et grandes quantités d’armes , et qu’ils ont opposé une grande résistance aux forces de sécurité .

par -
Les affrontements entre le groupe armé retranché dans une maison à Raoued et les forces de l'ordre se poursuivent toujours dans la matinée du mardi 4 février 2014 . Ils ont fait un martyr de la garde nationale

Les affrontements entre le groupe armé retranché dans une maison à Raoued et les forces de l’ordre se poursuivent toujours dans la matinée du mardi 4 février 2014 . Ils ont fait un martyr de la garde nationale (Ramzi Zinoubi ,29 ans, natif de Sidi Bouzid ) et quatre morts parmi les terroristes .

Des informations concordantes indiquent que le terroriste recherché Kamel Gadhgadhi serait parmi le groupe armé et que deux terroristes Alaeddine Ben Abdelwaheb Njahi alias « Abou Haydar » et Ali Ben Mustapha Ben Saâd Kalaî, soupçonnés d’avoir égorgé nos soldats de Chaâmbi étaient parmi les quatre terroristes tués . Les mêmes informations font état de la possession du groupe terroriste des ceintures d’explosifs et d’une grande quantité armes .

Les affrontements ont débuté lundi vers 16h, et les forces de spéciales de la Garde Nationale à Raoued ont échangé les tirs avec les terroristes à quelques reprises et poursuivent leurs efforts pour capturer Kamel Gadhgadhi vivant .

Selon des sources sécuritaires , l’un des trois terroristes encore en vie, a été blessé lors des affrontements.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Le groupe libyen Ansar Asharia, classé comme organisation terroriste par l’ONU et les Etats-Unis, a annoncé samedi soir sa «dissolution», dans un communiqué publié...

SPORT

Reseaux Sociaux