Tags Posts tagged with "Raouf Ben Debba, AHK, investisseurs, allemands, Tunisie"

Raouf Ben Debba, AHK, investisseurs, allemands, Tunisie

par -
0
Élu dernièrement Président de l’AHK

Élu dernièrement Président de l’AHK, Raouf Ben Debba, Directeur Général de Connecta Tunisie, qui a pour vocation la fabrication des éléments de connexion pour l’électronique et l’électrotechnique, a exposé à  African Manager  les priorités de l’AHK qui portent actuellement sur  le renforcement de la coopération tuniso-étrangère et la reprise de l’activité économique afin « d’aller beaucoup plus rapidement et plus efficacement ». Ces priorités prennent un relief particulier dans cette étape transitoire, qui constitue une « opportunité exceptionnelle » pour faire connaître aux partenaires étrangers la stratégie engagée par la Tunisie en matière d’ouverture économique et de processus de privatisation.

En effet,  plusieurs investisseurs étrangers, les Allemands en particulier, font confiance à la Tunisie et ne cessent d’affirmer leur intention d’y travailler. « A titre d’exemple, mon partenaire est en train de transférer la production tchèque à la Tunisie. Un signe positif pour nous et pour notre pays sachant que cette action assurera pour la Tunisie au delà de 15 millions d’Euros », a-t-il affirmé.
Sur un autre plan et selon une enquête en  cours de réalisation par l’AHK, les premières tendances montrent une évolution positive des exportations (70%) et 77% des entreprises interrogées pensent que l’évolution des affaires en Tunisie a été satisfaisante.

 Les effets de la révolution sur les entreprises sont encore aujourd’hui négatifs, avec comme souci principal l’insécurité (74%). Pour ce qui est des négociations salariales, 63% des entreprises concernées sont prêtes à accorder une augmentation (entre 5% et 10% pour la grande majorité).

 Aujourd’hui, la proximité géographique avec  l’Europe (69%) et les avantages fiscaux (63%) sont les principales incitations pour une implantation en Tunisie, la stabilité politique et sociale qui était le principal avantage  devenant après la révolution le principal inconvénient (91%).

Le constat peut être qualifié jusque-là de rassurant en dépit de ce climat instable et incertain. Malgré quelques craintes, les entrepreneurs allemands maintiennent encore leurs projets en Tunisie. Pour cela, les efforts devraient se multiplier. « Ca peut aller très loin si on prend les bonnes actions aux bons moments ».

Notre interlocuteur a insisté à ce propos sur l’importance de rétablir totalement la stabilité pour conforter encore plus cet état des lieux. « Toutes les composantes de la société civile sont  appelées plus que jamais à contribuer concrètement à instaurer plus de transparence ». Il s’agit d’attirer un grand nombre d’investisseurs désireux de s’implanter dans la Tunisie nouvelle.

 Le président de l’AHK   a rappelé dans ce contexte que « tout au long des dernières années, l’investissement allemand en Tunisie a connu un rythme plutôt accéléré. Ceci prouve  l’intérêt des investisseurs potentiels envers la Tunisie, qui constitue aussi une porte d’accès aux autres pays du Maghreb et, en particulier, au continent africain ».

La Tunisie reste attractive

« La Tunisie a besoin plus que jamais de nouvelles idées de créativité pour donner un nouveau souffle à la société. Aujourd’hui, il est question de pluralité des offres, de diversité des opportunités, de multitudes pour avoir une Tunisie économiquement florissante.», ajoute  Ben Debba qui  n’a pas manqué de manifester son optimisme pour la période à venir. « On attend que le site économique tunisien devienne plus  attractif sur le long terme ». Il espère tout de même « que la situation continuera à se calmer en garantissant les conditions requises de sécurité et de paix sociale, nécessaires pour la relance du processus de développement et pour rassurer les investisseurs et les convaincre des bonnes conditions qui existent en Tunisie pour faire des affaires.  » La Tunisie a toujours été un pays modèle et continuera de l’être durant sa phase de transition vers la démocratie, une démocratie que les Allemands veulent soutenir »

Pour cela, il est primordial d’intensifier les programmes de communication dans tous les pays européens y compris l’Allemagne, et ce pour promouvoir une image positive de la nouvelle Tunisie et de mettre en avant ses avantages. Dans cette optique, il annoncé la création prochainement d’un comité de suivi au sein de l’AHK ayant pour objectif de rassurer les entreprises allemandes et de donner un coup d’accélérateur aux autres entrepreneurs.

Wiem Thebti

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le dirigeant d’Ennahdha Abdellatif Mekki appelle à l’organisation d’un dialogue sociétal qui dépassera les partis, les organisations, pour cibler les coordinations des mouvements sociaux....

AFRIQUE

0
L'armée nigériane a bombardé par erreur, mardi 17 janvier 2017, un camp de déplacés de Rann, dans le nord-est du pays. L'ONG Médecins sans frontières...

SPORT