Tags Posts tagged with "rapport sur l’emploi"

rapport sur l’emploi

par -
0
Plus de 140 mille postes d’emploi vacants existent actuellement dans les sociétés et entreprises tunisiennes, dont 13 700 pour les techniciens et ingénieurs et pour lesquels on n’a visiblement pas de candidats qualifiés. C’est ce qui ressort du deuxième rapport sur l’emploi..
Un chiffre important qui atteindrait les 270 mille postes d’ici 2018 et démontre une forte inadéquation entre la formation universitaire et les offres sur le marché d’emploi, entre les compétences requises et les qualifications existantes, a relevé le même document.
Vers une importante réforme 

C’est un souci majeur pour le nouveau gouvernement, qui n’épargne aucun effort pour combler cette lacune et contribuer davantage à la réduction du chômage, qui a atteint des taux préoccupants.
Au nom du gouvernement, Saida Ouinissi, secrétaire d’Etat chargée de la Formation professionnelle et de l’Initiative privée, s’est dit capable de relever ces défis.
Comment ? En s’orientant vers un partenariat solide avec les régions, a répondu la responsable lors d’un point de presse organisé aujourd’hui à l’occasion de la présentation du rapport national sur l’emploi.
« On doit être plus proche de nos régions pour qu’on puisse comprendre leurs besoins et par la suite trouver les solutions déterminantes permettant d’absorber l’épineux problème du chômage », a-t-elle indiqué avant d’ajouter que « ce gouvernement a choisi la voie des réformes dans le sens d’une meilleure adéquation entre éducation, formation et emploi ».
Ce projet, a t-elle précisé, se base essentiellement sur trois principaux facteurs, à commencer par la nécessité d’adapter l’offre aux demandes régionales et aux secteurs économiques au niveau de ces zones.
Le deuxième facteur réside dans l’importance de la passerelle qui pourrait exister entre l’éducation nationale et la formation professionnelle, tout en construisant ce lien manquant entre les différents secteurs.
Le dernier volet est bien évidement lié à la communication, qui ne doit pas être un simple artifice, mais une action concrète capable de relever ce défi. « Ce genre de bataille culturelle nous oblige à investir de façon importante dans la pédagogie qui doit être faite par les pouvoirs publics sur le sens et la mission de la formation professionnelle », a-t-elle estimé.
Ce projet de réforme vient à un moment où le gouvernement a annoncé la création du contrat dignité. Un contrat rémunéré 600 dinars qui encourage les entreprises à embaucher des jeunes diplômés. Durant deux ans l’Etat, paiera 400 dinars tandis que l’employeur lui se contentera de décaisser 200 dinars.
Il y a du boulot!
Les efforts sont certes louables, mais beaucoup reste à faire.
Le rapport national sur l’emploi recommande plusieurs actions dont notamment l’encouragement de la mobilité de la main d’oeuvre à travers l’amélioration des conditions de travail difficiles des employés dans les secteurs fortement demandeurs, tout en développant l’information.
Outre ces actions, les participants à cet événement ont jugé utile d’associer à la mobilité les conditions requises, à savoir l’infrastructure et des installations convenables.
Pour les participants, la réalisation de cet objectif passera par un travail complémentaire au niveau des PMEs tunisiennes, qui sont censées offrir le maximum d’emplois dans l’ensemble.
Un des débatteurs a pointé du doigt le problème de visibilité, mais aussi la situation de nos entreprises qui sont mal-organisées. Pour y remédier, il a proposé la mise en place d’un dispositif qui doit être envisagé dans le cadre d’une logique globale de développement économique.
Parmi les autres recommandations, il a suggéré le renforcement du rôle des organismes d’appui dont le système financier. « C’est important dans la mesure où nos entreprises sont capables d’offrir un gisement  important d’emplois », a-t-il estimé.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Au milieu des collines verdoyantes de Mubuga, à 100 km de la capitale burundaise de Bujumbura, 2 500 personnes se sont réunies hier pour célébrer de manière festive...

SPORT