Tags Posts tagged with "Récolte céréalière, Tunisie"

Récolte céréalière, Tunisie

par -
En Tunisie

En Tunisie, la moyenne de consommation nationale annuelle de céréales (blé tendre et dur et orge) est estimée à 25 millions de quintaux. Le pays est déterminé à aller de l’avant, aux fins d’accroître sa production céréalière et de se rapprocher au maximum de sa sécurité alimentaire. C’est dans ce contexte que les estimations préliminaires du ministère de l’Agriculture, concernant la récolte des céréales pour la saison 2014, tablent sur une croissance de 60% par rapport à la saison 2013, pour atteindre environ 22 millions de quintaux.

Et pour garantir le bon déroulement de la saison de la récole des céréales, 201 centres de collecte d’une capacité de 7,3 millions de quintaux, ont été aménagés. Ils sont répartis entre 142 centres privés, 50 relevant des coopératives des céréales et 9 appartenant à l’Office des Céréales. En effet, 4 nouveaux centres ont été crées, au niveau de la société Tunisienne des activités agricoles et un centre par établissement aux niveaux de la société tunisienne de collecte des céréales, le Comptoir multiservices agricoles et les grands dépôts de Béja, ce qui porte la capacité stockage de 13,2 millions de quintaux sans tenir compte des moulins…

Sur un autre volet, le ministère de l’Agriculture a annoncé que les prix de base des céréales pour la saison 2014 ont été fixés comme suit : 48 dinars le quintal le blé dur, 38 dinars le blé tendre et 34 dinars l’orge et le triticale, relève la même source.

Baisse de la récolte des céréales pendant la saison 2012-2013

Suite à la baisse de la récolte des céréales durant la saison 2012-2013, la Tunisie a importé, en 2013, près 16 millions de quintaux de blé et orge. La baisse de production de céréales, selon le ministère de l’Agriculture, a été expliquée, par le déficit pluviométrique surtout dans les zones de production céréalière du nord et du centre. A noter que la sécheresse a touché plusieurs régions du pays dont notamment (Kef, à Zaghouan et Siliana..), ce qui s’est traduit par un impact négatif sur la production agricole d’une manière générale, et sur les grandes cultures et la production animale en particulier.

Nadia Ben Tamansourt

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux