Tags Posts tagged with "récolte"

récolte

par -

Selon les prévisions du Commissariat régional au développement agricole du Kef, la récolte des olives 2016-2017 devra atteindre 16 mille 800 tonnes d’olives, en légère hausse par rapport à la campagne précédente (16 321 t).
La récolte se répartit entre 2000 tonnes d’olives de table et 14 mille 800 t d’olives destinées à la trituration, l’équivalent de 2960 t d’huile, lit-on dans un rapport présenté lors d’une séance de travail tenue, mardi, au siège du gouvernorat.

par -
(Agence Ecofin) - La Tunisie a déjà récolté 440 000 tonnes d’agrumes pour la campagne en cours

-Le ministère de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche a annoncé que la récolte des agrumes pour la saison 2016-2017 atteindra des niveaux records.
Le ministère a indiqué, dans un communiqué publié, lundi, à Tunis, que le volume des agrumes pour la nouvelle saison a atteint 560 mille tonnes, soit une hausse de 47 %, en comparaison avec la dernière saison 2015-2016 (380 mille tonnes).
La variété maltaise occupera la première place avec une quantité de 187 mille tonnes. Quant à la production de la variété navale, elle sera dans la limite de 127750 tonnes, alors que celle de la production de la clémentine sera pour cette année de l’ordre de 95600 tonnes.
La production de citrons s’élèvera à 72330 tonnes, celle du meski à 34 mille tonnes et la Valencia s’établira à 13700 tonnes. Les quantités de mandarines atteindront 10500 tonnes.
Le volume de production des autres variétés d’agrumes sera de 18800 tonnes, a précisé le ministère.
Le ministère a souligné que la superficie des agrumes plantés est estimée à 27 mille hectares répartis sur 18 gouvernorats. Le gouvernorat de Nabeul occupe la première place en terme de superficies (18 mille hectares), suivi par les gouvernorats de Ben Arous et Kairouan à la seconde place (1600 hectares dans chaque gouvernorat) puis ceux de Bizerte (1315 hectares) et de Jendouba (1069 hectares)
S’agissant des quantités de la production pour la saison 2016-2017, le gouvernorat de Nabeul occupe la première place avec 450 mille tonnes, suivis des gouvernorats de Ben Arous (31870 tonnes), Bizerte (20 mille tonnes), Kairouan (14700 tonnes), Jendouba (13650 tonnes) puis Béja (7 mille tonnes).

par -

La récolte des olives dans le gouvernorat de l’Ariana pour la saison 2016-2017 est estimée à 1416 tonnes, en baisse de 63% par rapport à la campagne écoulée (3800 tonnes), indique un rapport du commissariat régional au développement agricole (CRDA).
Une baisse est attendue également au niveau de la production des olives de table atteignant 187 tonnes contre 380 tonnes, une année auparavant, prévoit le même rapport.
Cette régression est due au manque des averses et à la baisse du volume des eaux d’irrigation, précise le même document, rappelant que les superficies consacrées aux olives dans la région s’élèvent à 2624 ha dont 2464 ha situés en périmètres irrigués à Sidi Thabet et Kalaat Andalous.
La cueillette des olives a démarré début octobre et se poursuivra jusqu’à février 2017, ajoute le rapport, soulignant que le prix du Kg des olives de table a été fixé entre 1100 et 1600 millimes .
La capacité de transformation des olives est de 350 tonnes par jour au gouvernorat de l’Ariana qui compte 6 huileries modernes mais aucune unité de conditionnement.

par -

L’Association de défense des oasis de Jemna qui exploite la ferme de STIL au gouvernorat de Kébili a organisé, ce dimanche 9 octobre 2016, une vente aux enchères de la récolte de dattes, rapporte Mosaïque Fm.

La vente aux enchères s’est achevée avec la vente de la récolte pour une somme d’un million 700 mille dinars.

La vente avait été assistée par un grand nombre de supporters de cette association dont les députés de l’ARP représentant la région et des figures politiques comme Samia Abbou et Abdellatif Mekki.

par -

Selon des données publiées sur le site du ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, la récolte des grenades au cours de cette saison a affiché une baisse de 2,5%, soit 80 mille tonnes contre 82 mille tonnes durant la saison de 2014/2015.

Toujours selon ledit département, la production des grenades s’élève cette année à 30 mille tonnes contre 35 mille dans le gouvernorat de Gabes. Les prix de vente ont été fixés comme suit:

1 dinar/le kilo à la production

1,3 dinar chez les détaillants

par -
Selon un communiqué publié par le  ministère de l'agriculture

La saison de récolte et de transformation des tomates à Nabeul devra débuter, au cours de la deuxième quinzaine du mois de juin. Selon le Commissariat Régional au Développement Agricole (CRDA), la production de tomates dans la région est estimée à 300 mille tonnes, la même quantité que la saison précédente.
La culture de la tomate revêt une importance capitale étant donné qu’elle représente 35% des cultures saisonnières estivales, dans la région, et contribue à hauteur de 25% de la production nationale de tomates.
L’importance de cette activité agricole se traduit, également, par le nombre d’unités de transformation dans la région qui atteint 14 unités réparties entre Korba, Menzel Témime, Kélibia et El Haouaria.
Malgré l’augmentation, en 2015, de 13% du prix de référence des tomates fraiches destinées à la transformation pour atteindre 147 millimes le Kg contre 130 millimes, auparavant, cette hausse demeure insuffisante pour le producteur de tomates qui rencontre encore beaucoup de difficultés.
Le commissaire régional au développement agricole de Nabeul, Moncef Tayeb , a déclaré à l’agence TAP que la saison démarre dans des conditions satisfaisantes et que la production devra atteindre la moyenne habituelle malgré un déficit hydrique dû à la baisse du niveau de la nappe phréatique et des eaux provenant du canal Medjerda-Cap Bon. Il a rappelé que les superficies cultivées ont enregistré, cette année, une légère hausse, par rapport à la campagne précédente, passant de 5300 à 5400 ha.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

L'Union africaine (UA), les Nations unies (NU), l'Union européenne (UE) et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) continuent de suivre de près l'évolution de...