Tags Posts tagged with "Regueb"

Regueb

par -

Les cours ont été suspendus, ce mardi 8 novembre 2016, au lycée secondaire Regueb, au gouvernorat de Sidi Bouzid, à cause d’une grève d’une journée effectuée par les professeurs.

Selon Jawhara Fm, les professeurs ont protesté suite à une dispute éclatée hier, lundi 7 novembre 2016, entre un lycéen et un professeur de français.

par -

Des habitants de la région d’El Aouayed de la délégation de Regueb (gouvernorat de Sidi Bouzid), ont bloqué la route reliant Regueb à Sfax, ce dimanche 7 août 2016, rapporte Jawhara Fm.

Les protestataires, qui ont empêché tous les véhicules de traverser cette route, ont revendiqué le pavage d’une parcelle de terrain agricole, qui sert de parcours pour les habitants de la région.
La langueur de ce parcours ne dépasse pas les 6 kilomètres, selon la même source.
Les protestataires ont considéré que ce projet permettra de promouvoir les produits des agriculteurs de cette région et facilitera leur vente.
Par ailleurs, les agriculteurs ont revendiqué l’approvisionnement de la région en eau potable, menaçant de hausser le ton si les autorités compétentes continuent à « négliger » leurs demandes.

par -

Le ministère de l’équipement et  de l’Habitat a décidé l’organisation d’une consultation urgente pour désigner un nouvel entrepreneur qui sera charger de finaliser les travaux d’aménagement de l’école primaire dans la région de Saida, dans la délégation de Regueb (gouvernorat de Sidi Bouzid), annonce un communiqué du ministère publié, mercredi. Une partie du toit de l’une des salles de l’école s’est effondrée, lundi, causant l’arrêt des cours. L’effondrement n’a pas causé de blessures parmi les élèves ou le corps enseignant.
Dans son communiqué, le ministère précise qu’il ne s’agit de l’effondrement de toit, mais de l’enduits intérieur du plafond, à cause du non respect des normes conclues avec l’ancien entrepreneur chargé de la réalisation des travaux dans l’école.
La même source a précisé que l’ancien promoteur a terminé les travaux parallèlement au cours mais l’administration n’était pas satisfaite des résultats.
En dépit des réserves exprimées par l’administration et l’atermoiement du promoteur, le ministère a décidé d’organiser une consultation rapide pour charger un nouveau promoteur de la finalisation des travaux.
Cette consultation a été décidée avant l’incident survenu dans cette école, précise la même source..
Le ministère a mis l’accent sur les problèmes rencontrés notamment dans les régions de l’intérieur ou le nombre de promoteurs est très réduit; d’ou le lancement renouvelé d’appels d’offres.

TAP

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

SPORT